Comme Robinson dans la crise spécial jeux gratuits

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

Abuse

Abuse

Abuse
est un jeu d’action de type run and gun commercialisé par Electronics Arts en 1996. Le titre a eu un certain succès et est toujours considéré, aujourd’hui,  comme l’un des jeux ayant donné naissance au genre run and gun. Depuis quelques années il est tombé dans le domaine public, y compris les sources. Initialement, il s’agissait d’un programme Dos. Mais des développeurs l’ont modifié pour qu’il s’exécute avec Windows. Un développement plus ambitieux a donné naissance à Free Abuse 32, une version bénéficiant d’une résolution un peu plus élevée et qui a été portée sur Linux, Mac et même Nintendo Wii.
Ceci dit, que ce soit Abuse ou Free Abuse 32, le jeu à bien vieilli, surtout quand on l’affiche en plein écran, dans sa résolution initiale : 320 x 200 pixels ! Ceci dit, si on le fait tourner dans une fenêtre Windows de petite taille, la faible résolution est beaucoup moins choquante et on peut alors redécouvrir un jeu capable de procurer de bonnes sensations ludiques.  

Titre

Genre

Plateformes

Note

 

Abuse

Run and gun

Windows, Linux, Mac Os, Wii

**


Scénario


Dans ce jeu, le joueur incarne un détenu emprisonné, à tort, dans une prison souterraine de haute sécurité où, par ailleurs, une fraction de l’appareil d’état mène illégalement des recherches génétiques sur les prisonniers. Ces travaux secrets portent notamment sur le gène humain de l’agressivité, programme appelé "Abuse". Mais quelque chose à mal tourné. Un produit provoquant d’horribles mutations se répand dans les couloirs et contamine les prisonniers et le personnel. Heureusement, vous avez réussi à endosser une armure qui vous protège de la contamination. Ne vous reste plus qu’à sortir de cette gigantesque prison – qui comporte 21 niveaux – en échappant aux milliers de créatures féroces qui peuples le complexe. Vous reconnaîtrez sans mal la base scénaristique de nombre de jeu modernes, à commencer par The Suffering, FPS récent disponible gratuitement et dont j’ai fait la fiche il y a quelques jours seulement…

Gameplay

Les touches fléchées gauche et droite servent à se déplacer, la touche flèche haut à sauter et la touche flèche bas à activer tous les mécanismes, à emprunter les sorties et plateformes de téléportation et à sauvegarder. La souris vous servira à pointer vos armes dans la bonne direction, l’oreille gauche servant à tirer et l’oreille droite à changer d’arme.

Au fils de votre progression vous découvrirez des armes plus puissantes, dont vous devrez économiser les rares munitions pour les réserver à des situations particulières ou à des monstres plus puissants. Sauvegardez dès que vous apercevez le tableau de commande (voir illustration ci contre).
Si vous y jouez, vous serez tué souvent. Mais comme vous renaîtrez toujours, il ne vous restera plus qu’à trouver le moyen de surmonter le passage difficile. On y arrive toujours, même si parfois c’est vraiment dur…  

A notez : au début du jeu, vous aurez droit à un petit tutorial qui vous explique tous ce que vous devez savoir sur le jeu, au moyen de phrases qui s’affichent en haut de l’écran. Attention, quand la phrase est affichée, le jeu se bloque, pour que vous ayez le temps de la lire. Faire un clic du bouton droit de la souris pour le relancer.

Les run and gun sont des jeux un peu hybrides. Ils empruntent essentiellement aux shoot’them up et aux jeux de plateformes, sans leur être totalement identifiables. En même temps ils préfigurent les jeux d’aventure action, avec les mécanismes à actionner, les machineries qui veulent vous tuer, les ascenseurs et passages de toute forme…  Enfin, ils annoncent les futurs FPS, avec une gestion des armes qu’on retrouvera pratiquement inchangée sur les jeux modernes…

 
 

Téléchargement et installation

Deux versions du jeux sont actuellement disponibles. La version d’origine, Abuse 1.0, modifiée pour fonctionner avec Windows et la version Free Abuse 32, plus sophistiquée. A vous de choisir celle que vous préférez. La version Abuse 32 bénéficie d’une résolution un peu meilleure et d’un affichage légèrement amélioré. C’est son principal avantage. Par contre, elle ne fonctionne pas, à priori, avec Windows Seven. Il y a bien des versions Mac et Linux mais malheureusement, je n’en trouve plus trace sur le net. Le jeu est en anglais et, dernier inconvénient, il ne peut s’afficher que plein écran. Sur un grand écran moderne, c’est comme si on appliquait une puissante loupe sur les pixels !
La version d’origine est intégralement francisée. Lancée directement, elle s’affiche en plein écran (très gros pixels) et vous rencontrerez fréquemment des problèmes de son. En revanche, le jeu fonctionne à la perfection à l’intérieur de l’émulateur DosBox (voir compatibilité). Si vous utiliser DosBox, vous aurez de nombreux avantages : plus de problème de son, la possibilité de basculer entre plein écran et affichage dans une fenêtre Windows, avec Alt + Entrée (notez aussi que CTRL + F10 libère le pointeur de souris de la fenêtre Windows du jeu). Enfin, le DosBox rend le jeu compatible avec Seven et même avec Linux et Mac Os…


Télécharger la version initiale, Abuse 1.0, sur Clubic

Télécharger la version Free Abuse 32, sur PcGaming


Vous trouverez quelques infos supplémentaires sur cette page de Wikipedia, avec notamment un descriptif des différents ennemis que vous pourrez rencontrer. Au fait, vous serez confronté de temps en temps à une grosse foreuse. Si, comme moi, vous vous posez la question, sachez que vous pouvez la détruite. Il vous faudra néanmoins pas mal de munitions. Vous pouvez aussi détruire les grosses tourelles de tir, ce qui peut parfois être utile...

Note :
** (pour le fun)





Retourner au contenu | Retourner au menu _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();