Comme Robinson dans la crise spécial jeux gratuits

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

Chained

Chained


Développé par des étudiants de l'école "DigiPen Institute of Technology" avec Unity 3D, Chained ressemble fort à un cauchemar. Le personnage que vous incarnez, un bon père de famille dirait le code civil,  c'est endormi sur le canapé de son salon. Lorsqu'il se réveille de sa sieste, la porte familière qui s'ouvre sur la lumière rassurante et le soleil se ferme. Ne reste que l'autre direction, qui mène vers la nuit, la ruine et le chaos de tout l'environnement.



Titre

Genre

Plateformes

Note

 

Chained

Plateformes en 3D

Windows

****


Pire, votre personnage est enchaîné à un lourd boulet par une chaîne immatérielle de plusieurs mètres de long. Cependant ce boulet, que vous transportez courbé sous le poids tout au long de l'aventure, sera votre passeport vers la sortie. C'est lui en effet qui vous servira de bélier pour ouvrir certains passages ; et aussi de grappin dans de nombreuses autres situations.
Comme l'indique une longue phrase en exergue de la page consacrée au jeu sur le site de DigiPen, Chained est clairement une métaphore de la vie ordinaire, de la suite de choix qui nous enchaîne et transforme notre vie en destin.



 
 


Ce que j'en pense?

Chained est un jeu vraiment atypique qui s'apparente à un plateformer en 3D mais qui fonctionne comme un jeu en 2D puisque le personnage n'avance en réalité que dans deux directions, vers la gauche ou vers la droite. A chaque déplacement ou presque la caméra change d'angle et nous offre une façon différente de regarder les efforts de notre bagnard pour s'en sortir.
Chained propose néanmoins une forme d'aventure totalement nouvelle. L'univers dans lequel on progresse tombe en ruine, la plupart du temps dans une nuit éclairée seulement de quelques rares lumières. Il s'en dégage une poésie particulièrement puissante. J'ai su qu'il s'agissait d'un jeu remarquable dès le début de l'aventure lorsque, lançant mon boulet devant moi, j'ai vu tout un immeuble s'effondrer brusquement en faisant défiler en quelques instants le contenu de ses différents étages. Du grand art.
Comme par ailleurs la jouabilité est excellente nous avons un jeu qui mérite bien 4 étoiles.

Pourquoi pas six, après tout ce que je viens de dire?

A cause de certaines limitations probablement inhérentes à Unity. En particulier l'impossibilité de sauvegarder une partie en cours est vraiment ennuyeuse. Il y a aussi pas mal de bugs. Plusieurs de mes parties ont été interrompues parce que mon personnage n'a plus voulu ni avancer ni reculer alors qu'il était sur du plat. Ou parce qu'il persistait à tomber sur le sol et à ne plus pouvoir faire autre chose. Dans une autre partie le boulet partait en sens inverse de la direction que je lui avait donné. Après deux ou trois essais infructueux j'ai du recommencer. Enfin parce que Chained est un jeu court, par la quantité. Il ne vous faudra pas très longtemps pour le terminer.



 
 


Téléchargement et installation

On ne trouve plus le jeu que sur le site de DigiPen, à cette adresse.
Le fichier que vous obtenez est un setup, lancez-le et installez-le comme n'importe quel programme pour Windows.
A chaque lancement du jeu un menu apparaît. Il comporte deux onglets : Graphics et Input.

Depuis Graphics vous pourrez changer la résolution d'écran et la qualité d'affichage. Comme pour tout jeux Unity, il n'est pas indispensable sélectionner des résolutions très élevées car il n'y a jamais trop de détails dans les jeux. Choisissez une résolution qui s'adapte bien à votre écran en mode plein écran. Pour la qualité d'affichage, Fantastic ou Amazing sont conseillés. Ce ne sera jamais fantastique ni fabuleux mais Chained sera quand même un beau jeu.
Input permet de changer les touches du jeu, ce qui est bienvenu car les contrôles d'origine sont adaptés au clavier américain (QWERTY) alors que nous avons un clavier francophone (AZERTY). Pas facile à utiliser. Pour changer un contrôle, mettez vous sur la touche à changer et faite un double-clic. sélectionnez ensuite votre touche.
Les manettes sont prises en compte mais le gameplay très spécifique de Chained s'en accommode mal. Après quelques essais avec plusieurs manettes je me suis rabattu sur un clavier modifié.

 
 


Jouer

Au démarrage d'une partie ajustez le gamma. N'hésitez pas à éclairer car sinon vous risquez d'être souvent dans le noir.
Les touches à utiliser sont initialement A et D pour les déplacements,  Espace pour sauter. E ou clic droit de la souris pour ramasser le boulet, W pour grimper à la chaîne (il faut se placer contre la chaîne pour que ça marche) et S pour redescendre le long de la chaîne. On peut les changer au lancement du jeu (voir plus haut).


Pour utiliser le boulet comme projectile ou comme grappin, le ramasser (clic gauche), se préparer à lancer (clic droit, ne pas relâcher tout de suite) et viser: amener le pointeur dans la direction et observer la courbe de trajectoire qui se dessine (de façon très peu visible) sur l'écran. Quand la trajectoire parait bonne, relâcher pour lancer. Attention, la trajectoire est une indication approximative. Ca peut manquer, ça manque souvent.
PS : au sujet des bugs, il m's arrivé de débloquer la situation de plusieurs clics droits rapide. Si ça ne marche pas, fermez le jeu et relancez-le. j'ai l'impression que lorsque le programme a déja buggué, ça revient...


Une fois que vous avez compris comprend maîtriser le boulet, vous pouvez vous en servir pour presque tout: démolir un obstacle, le lancer sur une plateforme au dessus de vous puis monter à la suite du boulet en sautant (Espace) ou, si c'est trop haut, en grimpant le long de la chaîne (W).  
Dans le décor vous verrez des sortes de réceptacles rougeâtres où le boulet peut se coller. Il suffit de lancer le boulet pour que la trajectoire touche le réceptacle.
Parfois il y en a plusieurs consécutifs. Dans ce cas il faut faire la "balançoire" (avec A et D) et une fois que vous avez pris assez de ballant, faire clic droit pour lâcher. En principe ça passe.

Si vous avez besoin d'une démonstration, regardez cette petite vidéo sur le site officiel.

 
 
 
 
 
 


Note: ****

Bob Robinson, avril 2018

 
 




Retourner au contenu | Retourner au menu _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();