Comme Robinson dans la crise spécial jeux gratuits

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

Dossier FPS historiques 1

FPS

Les vieux FPS historiques partie 1

Il y a quelques années, l'idée m'est venue de faire un petit dossier sur les tous premiers FPS. Wolfeinstein et ses déclinaisons, Doom 1 et 2 et Duke Nukem sont des jeux dont la sortie s'étale de 1992 à 1996. Bien qu'ils ne soient pas abandonware (tous sont encore commercialisés), il est assez facile de les trouver ou de recourir à des clones ou remakes. Ou d'utiliser les ressources des vieux jeux pour les faire tourner avbec un engine plus puissant que celui d'origine.
Tous ces jeux utilisent la même technologie d'imagerie 3D dite "2,5D", avant que n'arrive la vraie 3D avec Quake, premier FPS utilisant les nouvelles techniques d'accélération 3D. Tous tournent sous Dos et nécessitent DosBox pour fonctionner. Mais  les déclinaisons de Doom peuvent compter sur de nouveaux "portages" permettant d'aligner des performances graphiques nettement améliorées. Tous, s'ils ont vieillis, restent fun et agréables à jouer. Un peu de nostalgie améliore bien les choses de ce point de vue et j'imagine qu'ils doivent surtout motiver les vieux gamers. Mais la série des Doom notamment, pourra surement intéresser des joueurs plus jeunes. Jouabilité et performances graphiques ne sont pas forcément étroitement liés. Et ces jeux restent jsutement très jouables...

La série Wolfsteintein 3D
Wolf 3D est le tout premier FPS de l'histoire du jeu vidéo. Premier et second épisode et son remake.
A voir également sur le même modèle le jeu parodique Bad Toys.

La série des Doom (Doom 1 Doom II)
Par les mêmes auteurs, Doom apportait avec une évolution technologique majeure de la 2,5D le concept de Survival Horror, qui fera florès.

Duke Nukem
L'ultime évolution évolution de la 2,5D alors que Quake inaugure parallèlement la longue série des jeux en vrai 3D.

Retourner au contenu | Retourner au menu _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();