Comme Robinson dans la crise spécial jeux gratuits

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

Les enfants de Cube

FPS

Les enfants de Cube

Après avoir testé Red Eclipse, je suis revenu à Sauerbraten, premier jeu mis en ligne sur ce site et dont j'avais rédigé la fiche il y au moins 3 ans. En la relisant, je me suis rendu compte que mon article était vraiment nul et ne respectait pas les règles que je me suis imposées par la suite sur ce site.
J'ai donc rédigé une nouvelle fiche pour Sauerbraten, beaucoup plus complète et sérieuse et ça m'a donné envie de faire le tour de cette lignée de jeux, tous dotés des différentes versions du même moteur graphique, le Cube engine.

Le nom de ce moteur de rendu provient de ce qu'il permet de réaliser les décors par empilement d'un grand nombre de cubes texturés. Le résultat peut être assez bluffant, même si les environnements ainsi obtenus restent tout de même un peu simplets. En contrepartie, le moteur Cube consomme peu de ressource et se contente facilement d'ordinateurs anciens ou de poussives machines de bureau. Il est aussi assez facilement portable sur d'autres systèmes ce qui a permis à toute la série des jeux qui l'ont utilisé de tourner sur Mac ou Linux.
Le moteur Cube a aussi une autre caractéristique remarquable qui a ouvert la voie à une grande variété de réalisations : il offre un mode d'édition des cartes particulièrement intuitif accessible directement depuis un jeu en cours. Il est même possible d'éditer une map à plusieurs, en multiplayer. Ceci a permis l'émergence d'une vaste communauté autour des jeux incorporant le Cube Engine.
Après le primitif Cube, qui a rendu de bons et loyaux service pendant tout de de même 2 ou trois ans, il y a eu Assaut Cube, sorte de Counter Strike gratuit conçu à partir des sources de Cube.

 
 
 
 

Puis il y a eu Sauerbraten, parfois appelé tout simplement Cube 2, une évolution importante du jeu mais aussi du moteur, qui passe également en version 2. Sauerbraten a rassemblé durant plusieurs années une importante communauté d'utilisateurs et de développeurs qui ont donné un grand nombre de superbes maps et beaucoup d'améliorations intégrées au jeu au fur et à mesure des versions successives. La dernière mouture majeure date de 2013, mais le programme n'évolue plus beaucoup et semble être arrivé au bout de ses possibilités ; alors que beaucoup de FPS d'arène performants sont désormais disponibles. Cube, Assaut Cube et Cube 2 auront tout de même occupé... l'arène pendant plus de dix ans!  


 
 

La troisième génération de jeux arrive, avec un Cube engine encore un peu amélioré, capable de prendre en charge des effets inconnus des autres versions. C'est le cas avec Tesseract et Red Eclipse. Ces nouveaux titres peinent toutefois à s'imposer et, plus grave, à agglomérer autour d'eux. Sans doute autant pour des questions liées au vieillissement du moteur qu'à l’essoufflement du concept de FPS d'arène...

Dernière minute

En fouillant des CD vieux d'une quinzaine d'années que je suis tombé sur Death Illustrated, un FPS utilisant le moteur de Cube. J'étais passé totalement à côté de ce jeux, qui méritait pourtant notre attention. Malgré son age et le recours à la version la plus primitive du moteur de rendu 3D, ce jeu mérite une sa place ici. Il était plutôt réussi.

Cube

Death Illustrated

Assaut Cube
Sauerbraten – Cube 2
Red Eclipse
Tesseract
Revelade Revolution

Rob Rob, décembre 2014





Retourner au contenu | Retourner au menu _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();