Comme Robinson dans la crise spécial jeux gratuits

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

Mario Forever

Mario Forever

Titre

Genre

Plateformes

Note

 

Mario Forever

jeu de plateformes

Windows
Toute plateformes pour la version Web en flash

***


Comme vous le savez peut-être, Nitendo vient de fêter en fanfare les 30 ans de Super Mario Bros (voir l'article sur ce site). Il est difficile de jouer aujourd’hui avec le jeu d'origine (ou ces suites immédiates), sans disposer des consoles sur lesquelles il tournait à l'époque. Par contre, si vous souhaitez jouer avec un jeu gratuit sur PC qui n'est pas le jeu d'origine mais en respecte la lettre et l'esprit, je vous propose l'alternative Mario Forever.

Clone de Super Mario Bros.

Mario Forever est un remake freeware, donc totalement gratuit, pour PC. Développé par un programmeur polonais, il a été mis en circulation en 2003 mais continue à évoluer de temps en temps. La dernière version date de 2012.
Le jeu reprend les graphismes et le type d'univers de Super Mario Bros. (et les titres suivants) tout en offrant une résolution d'écran nettement plus élevée et des images tout juste assez améliorées pour qu'on ne se rende pas vraiment compte de la différence, sans avoir sous les yeux le jeu d’origine. Les niveaux sont différents mais construits avec les briques élémentaires de l'original et sont donc fort ressemblants. Nostalgie garantie si vous avez pratiqué le jeu il y a 30 ans ! Vos aurez vraiment l'impression de vous y retrouver.

Téléchargement

On trouve le jeu un peu partout. Téléchargez-le de préférence sur cette page du site Abandonware France. Ici vous ne ramasserez aucun parasite en supplément.
C'est une simple archive. Il n'y a pas d’installateur. Décompressez là quelque part et lancez d'abord le fichier Info MF.exe. Jetez un oeil sur la liste des ennemies et des bonus, pour vous rafraîchir un peu la mémoire la mémoire...
Pour jouer il faut lancer Mario Forever.exe.

Jouer avec Mario Forever

On ne change rien à l'histoire :  la princesse Peach vient de se faire kidnapper encore une fois par Bowser. Le grand méchant dino envoie son armée de Gumbas arrêter Mario. Vous devez retrouver la Princesse et la délivrer. Le sympathique plombier moustachu nous entraîne dans de nouvelles aventures au cours desquelles il doit sauter sur ses ennemis pour s'en débarrasser et attraper les bonus habituels pour devenir plus fort.
Le gameplay est quasi identique à l'original. On retrouve tous les principes de Super Mario. Il y a peu de commandes : 4 pour les déplacements, une pour sauter et une pour tirer. Mais il y a un super saut, obtenu par la combinaison des touches ou commande sauter et tirer. On ne s'en sert pas souvent mais à certains moments, comme à la fin du monde 1, ce combo est indispensable.
Les touches peuvent être redéfinies à votre convenance depuis le depuis le menu principal. Il y a une option Joypad mais j'ai branché deux manettes différentes, sans résultat. Il semble donc que la prise en compte des manettes ne soit pas parfaite. Si cela vous arrive, le jeu sur le clavier est très facile et agréable. Et vous pouvez toujours utiliser votre manette avec JoyToKey...

Attrapez les champignons pour devenir plus grands et plus fort (vous pourrez casser les caisses et certaines briques); attrapez les fleurs pour pouvoir tirer ou obtenir certains pouvoirs temporaires. Enfin la super étoile rend Mario provisoirement invincible et tous les ennemis touchés meurent...
Ramassez le maximum de pièces. Toutes les 50 vous gagnerez une vie supplémentaire.

Comme dans le jeu d'origine, vous devez essayer de pénétrer (par la commande de déplacement vers le bas) dans tous les tuyaux que vous rencontrerez. Les tuyaux servent à gagner les différents niveaux du jeu mais à l'intérieur des niveaux ils ouvrent souvent accès à des niveaux bonus.

Comme tous les vieux Mario il n'y a pas de système de sauvegarde. Si vous ne finissez pas un monde, à l'épuisement de votre stock de vies vous devrez recommencer à zéro. Par contre si vous avez terminé un monde vous pourrez toujours redémarrer au début du monde suivant.

Ce que j'en pense ?

Ce remake vous donnera l'impression vraiment d'être de retour dans le jeu d'il y a 30 ans, sans que l'on prenne vraiment conscience de l'amélioration considérable des graphismes, qui s'affichent sur nos grands écrans modernes sans pixeliser.
Les sons et les musiques sont d'origine mais ont été légèrement remixés pour apparaître un peu plus moderne. Comme pour les graphismes, l'amélioration est importante mais discrète.
Ce qui fait qu'au total nous avons un clone qui est en tout point une réussite. Le jeu reste extrêmement simple, avec un défilement en 2D à un seul plan mais y jouer reste agréable et fun. Sans doute les jeunes gamers ne seront pas sensibles à son charme désuet. Quoi que. L'un de mes fils, âgé de 19 ans, a joué à de vieilles versions de Mario sur Nintendo DS quand il était petit. C'est avec lui que j'ai effectué ce test. Il y a joué un long moment avec un plaisir évident...


Version Web en flash


Ceux qui n'ont pas de PC pourrons à la rigueur jouer à une version en flash de ce jeux depuis n'importe quel navigateur internet. Donc à priori sur n'importe quel plateforme. Voici deux sites où vous pourrez le trouver :
http://jeu.info/mario-forever-flash.html
ou
http://bulltricker.free.fr/jeux_en_ligne/mario_forever_flash/mario_forever_flash.htm

Les niveaux sont différents et le gameplay légèrement simplifié. Les touches sont imposées. Mais le seul vrai problème est que le jeu s'affiche dans une fenêtre très petite. C'est mignon, mais ça ne vaut pas la version PC.
Attention enfin aux pages web qui s'ouvrent intempestivement et cherchent à installer des applications. Fermez-les vite !

Et puis il faut voir ce jeu un peu comme une visite dans un musée. C'est un petit morceau d'histoire qu'on nous donne à explorer avec Mario Forever.

Note : ***

Rob Rob, avec l'aide de Loulem

Et puis il faut voir ce jeu un peu comme une visite dans un musée. C'est un petit morceau d'histoire qu'on nous donne à explorer avec Mario Forever.

Note : ***

Rob Rob, avec l'aide de Loulem, septembre 2015





Retourner au contenu | Retourner au menu _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();