Comme Robinson dans la crise spécial jeux gratuits

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

Need For Speed World

Les simulations > Simulations automobiles

Need For Speed World

Arrêt de Need For Speed World

Le 15 juillet 2015 Electronics Art a mis fin à la carrière de Need For Speed World. Seulement six mois après que je lui consacre un énorme article qui m'a pris plusieurs semaines, quel tristesse ! Dans le domaine de la course automobile d'arcade, il n'y a donc plus à ma connaissance de jeu de quelque importance en free to play.
Sur la page de téléchargement du jeu on trouve maintenant un site concernant un Need For Speed Edition Deluxe, qui devrait sortir le 3 novembre prochain. Vous pouvez pré-commander le jeu au prix de... 70 euros !
Attendons de voir ce que devient cette nouvelle version, avant de supprimer l'article ci-dessous. Elle pourrait bien se retrouver elle-aussi à son tour en free to play dans quelques mois. Car à moins que le nouveau jeu ne soit réellement génial, le prix de 70 euros ne nous paraît pas très réaliste, dans un contexte de généralisation des jeux en accès libre.

Mise à jour août 2015

Bien que préférant les courses automobiles réalistes je ne dédaigne pas les bonnes vieilles courses d'arcade. Need For Speed a une place de choix sur ce créneau, la série ayant fini par incarner presque à elle seule le concept des course-poursuites en milieu urbain. J'ai beaucoup joué à certains opus. Je me souviens très bien du premier Hot Pursuit et aussi de l'underground 2. Le dernier avec lequel j'ai vraiment passé du temps est Carbon. J'avais trouvé géniale l'idée de parcourir la ville de nuit. Dire que Carbon remonte déjà à 2006...


Un MMO basé sur Need For Speed

Ce qui m'avait complètement échappé, par contre, c'est qu'Electronics Art avait proposé en free to play une version MMO de Need For Speed. Baptisée Need For Speed World, elle recycle en grande partie l'environnement urbain de Carbon et de Most wanted. Je m'en suis d'ailleurs aperçu immédiatement, reconnaissant certaines rues que j'avais écumées avec Carbon...
Lancé en 2010, le jeu n'a pas vraiment trouvé son public. Il faut dire qu'Electronics Art semble avoir tout fait pour limiter son succès. Il faut lire les critiques de l'époque ! NFSW s'est littéralement fait saigner !

Pour commencer, EA s'est contenté de recycler les éléments de Most Wanted et de Carbon, des jeux déjà anciens, reprenant l'essentiel du gameplay, sans rien apporter de plus ou presque.
Techniquement, le jeu présentait des défauts : on rapportait d'éprouvantes séances de lags et de nombreux bugs.
Enfin, EA s'est complètement planté sur le modèle économique du titre. Les premiers mois, seuls les 10 premiers niveaux du jeu, vite atteints, et une douzaine de courses étaient accessibles seulement. Le nombre de voitures disponibles était également très limité. Pour accéder au reste du contenu, il fallait payer 20 dollars, soit le prix d'un jeu récent, pour quelque chose qui semblait bien dater de 4 ou 5 ans. Résultat : lancement loupé et tout le bénéfice de la promo perdu. Avant la fin de  l'année 2010, EA ouvrait les vannes et son jeu devenait un vrai free to play. Puis il a corrigé pas mal de bugs et enrichi le contenu en apportant des voitures supplémentaires et de nouvelles épreuves. Trop tard néanmoins et NFSW a toujours vivoté...


Ce que j'en pense ?

Au chapitre défaut, c'est clair, il y a dire.
Pour commencer, beaucoup de manettes ne sont pas reconnues.  J'ai essayé avec deux volants et deux gamepads, sans succès. Jouer avec un jeu comme celui-ci au clavier est d'autant moins facile que les touches ne peuvent pas être reconfigurées.  Je m'en suis sorti avec ce merveilleux petit logiciel, JoyToJey, qui permet de transférer les touches du clavier sur n'importe quelle manette. Mais la direction au clavier est tellement frustre que ça ne donnait rien avec les volants. Je me suis rabattu sur un gamepad, qui m'a permis de jouer dans de bonnes conditions.

Le moteur physique du jeu est à mon goût beaucoup trop arcade. Plus encore que dans Carbon, il me semble. L'avantage est que n'importe qui peut conduire la voiture immédiatement. Ceux qui ont des notions de conduite sportive seront par contre un peu frustrés de découvrir qu'elles ne leurs seront pas d'une grande utilité ici. Il n'y a guère que dans les grandes courbes serrées qu'on sent un peu l'effet de la force centrifuge.
Pour gagner, vous devrez quand même vous efforcer d'avoir de bonnes trajectoires, bien tendues. Il est assez spectaculaire de voir comment on passe facilement devant une voiture dont le virage est trop lâche. Vu la vitesse pratiquée sur les parcours, digne d'une formule 1, vous aurez tout de même beaucoup à faire pour ne pas heurter ce qui traîne sur les cotés et pour éviter les voitures du trafic. Vos réflexes seront davantage sollicitées que vos compétences de conduite, mais au total, les courses finissent par offrir de très bonnes sensations.

Autre excès dans l'arcade : heurter un mur de face à 200 à l'heure ne vous privera que de quelques secondes et n'abîmera pratiquement pas votre voiture. En course, trop d'accidents vous feront perdre des places ou même la course, mais un par ci, un par là n'aura pas grande conséquence. Il est plus payant de foncer à mort et d'avoir un accident de temps en temps, que de faire une jolie course sans rien heurter. Et c'est dommage.
Les bugs et les lags ne sont pas tout à fait absent. J'ai rencontré de manière massive le problème des lags sur le serveur Chicane Europe. J'ai cru être obligé d'abandonner le jeu. Mais sur le serveur Apex Europe, aucun problème.
J'ai bien eu quelques bugs, notamment des erreurs de positionnement de véhicules adverses et des réactions bizarres du décor (voiture qui continue à danser sur les restes détruits d'une terrasse de bar, par exemple).  Mais très rarement. EA a bien nettoyé ses lignes de code et le plus gros des problèmes constatés au lancement du jeu a disparu.
Il y a toujours quelques joueurs disponibles pour une course en multiplayer. Il m'est arrivé toutefois de lancer une sollicitation pour une course sur un circuit, sans obtenir le moindre adversaire au bout de plusieurs minutes d'attente. Un échec témoignant d'une maigre présence sur les serveurs.

Mais pour zéro euro et zéro centime nous avons droit à un véritable Need For Speed qui vous permettra d'affronter des joueurs humains, voire, encore mieux, quelques potes. Les décors ne sont pas de la première jeunesse mais ils restent beaux et immersifs. Il n'est pas nécessaire d'avoir une puissante machine pour le faire tourner. Le concept de jeu est éprouvé et par moment je me suis vraiment éclaté avec certains joueurs, en multi. Enfin, NFSW est un vrai free to play, qui ne cache aucune véritable limitation que vous ne pourriez surmonter sans payer. En matière de course d'arcade gratuite, il est clair qu'aucun autre jeu ne vous donnera autant et je trouve les critiques, qui ont démoli les efforts d'Electronics Arts, bien ingrats. Personnellement, je ne peux que vous encourager à y jouer, avant que la société ne décide de fermer la boutique. Vu le nombre de joueur, l'avenir de NFSW semble incertain.


Téléchargement et installation

Vous téléchargerez le jeu depuis le site officiel, ici.
En ce qui me concerne, j'ai été contraint de créer un compte, attaché à une adresse mail valide, avant de pouvoir installer le jeu. Il est possible que vous n’ayez à le faire qu'après installation, mais peu importe. Notez bien votre mot de passe quelque part car je n'ai pas pu créer un nouveau compte sur une adresse mail que j'avais du utiliser autrefois pour un essai de NFSW (il y a sûrement très longtemps, je n'en ai gardé aucun souvenir) et la procédure de communication de l'ancien mot de passe a échoué.
Classiquement vous obtenez un setup, lequel va servir à rapatrier les données du jeu avant de les installer sur votre système. Ce sera un peu long. Avec le temps, les 700 mo de départ se sont alourdis et si j'ai bien compté, l'ensemble s'approche des 1,5 go de données.


Améliorer les performances de votre ordinateur

Si vous avez une machine de bureau de performance moyenne et peu de mémoire, vous avez tout intérêt à alléger votre système de tout un tas de services dont vous n'avez pas besoin. Le programme Razer Game Booster effectue cela automatiquement, mais sur les deux machines que j'ai utilisé pour ce test, l'utilitaire s'est planté. Il semble donc qu'il soit incompatible avec NFSW, ce qui ne m'était jamais arrivé jusqu'à présent.
Dans ce cas vous pouvez désactiver manuellement les services inutiles. Voici la méthode pour Widows 7 (encore 60% du parc de machine, dont les miennes) :
1/Faites CTRL+Alt-Suppr
2/Ouvrez le gestionnaire des tâches.
3/Cliquez sur l'onglet Services puis sur le bouton Services, en bas à droite.
4/ Repérez dans la longue liste les services qui sont démarrés. Pour arrêter provisoirement un service, double-cliquez dessus et cliquez sur Arrêter. Ne touchez à rien d'autre. Voici une liste de services que vous pouvez arrêter sans nuire au fonctionnement de votre ordinateur pour le jeu :

+Acquisition d'images Windows
+Assistance IP
+Assistance netBIOS sur TC/IP
+Centre de sécurité
+Connaissance des emplacements réseau
+Connexion réseau
+Fichiers hors connexion
+Gestionnaire d'identité de réseau homologue
+Pare-feu de Windows
+Service de cache de police Windows
+Service de l'assistant des compatibilités des programmes
+Service de chiffrement
+Spouleur d'impression
+Thèmes
+Windows defender
+Windows search
+Windows update

Vous pouvez également arrêter des services qui correspondent à des utilitaires que vous utilisez habituellement : disque virtuel, gestionnaires d'espace partagé, outils de vos appareils mobiles... Et même votre antivirus (certains ne voudront pas toutefois se laisser arrêter par cette méthode ; vous devrez le faire depuis l'interface de l'anti-virus).
En opérant ainsi vous libérez beaucoup de mémoire pour le jeu et vous réduisez aussi sensiblement le travail de l'ordinateur. Attention toutefois. Lorsque vous aurez fini de jouer, redémarrez votre PC pour remettre tout en service. N'allez surtout pas surfer sur internet avec le pare-feu, le centre de sécurité, Windows defender et votre antivirus arrêtés !


Débuter avec Need For Speed World

Lorsque vous lancez le jeu pour la première fois, la langue de l'interface est en anglais. Cliquez sur la petite roue dentée en haut à droite et sélectionnez le français. Notez que vous pouvez télécharger d'ici des textures normale ou maximale. Si vous choisissez maximale, le premier lancement sera un peu plus long, les fichiers étant d'un tiers plus lourds. Et surtout vous aurez besoin d'une machine plus puissante pour afficher le décor.
Vous devrez également choisir l'un des 4 serveurs proposés : Chicane US et Chicane EU, Apex US et Apex EU. Personnellement , j'ai eu énormément de lags avec Chicane EU et j'utilise Apex EU, qui fonctionne très bien et où j'ai toujours trouvé des joueurs pour une course.

Le pilote et sa voiture

La première étape est la création d'un pilote, ce qui ne prend que trente secondes. Puis il faudra lui choisir une voiture. Vous pouvez créer trois pilotes, au maximum.  
Toutes les voitures ont des caractéristiques de vitesse, d'accélération et de comportement (tenue de route). A chacune de ces caractéristiques est associé un indice de performance. L'ensemble donne lieu à un indice général qui intègre tous ces indices spécifiques. Voici un tableau des performances comparées des huit voitures disponibles au départ :


Voiture

Vitesse

Accélération

Comportement

Indice Général

Dodge challenger

208

153

164

175

Mazda Speed 3

205

155

320

226

Mitsubhishi Eclipse

156

156

304

201

Nissan 200 SX

153

212

322

229

Nissan 240 SX

120

251

302

224

Nissan Sylvia

153

172

313

212

Pontiac GTO

226

224

162

204

Volkswagen Scirocco

205

290

144

213

Laquelle choisir ? De mon expérience, la vitesse de pointe est le critère le plus important, suivi de près par l'accélération. Le comportement joue moins. Il y a un dernier critère à prendre en compte : le prix.
La Dodge Challenger est la moins chère et c'est pourquoi se sera la première voiture de beaucoup de joueurs. Par contre, ses performances en vitesse sont moyenne, sa tenue de route aussi et c'est la moins bonne en accélération. Ce n'est pas forcément le meilleur choix.
La Nissan 240SX est une voiture très facile pour débuter, grâce à son exceptionnelle tenue de route. Mais malgré un indice de performance générale très élevé, sa très faible vitesse de pointe la condamne un peu à piétiner, par la suite.
N'accordez pas trop d'importance toutefois au choix de la voiture. Au fil du jeu vous allez achetez des équipements de performance que vous pourrez choisir en fonction des faiblesses de votre voiture. De sorte que, bon an, mal an, elles finissent toujours pas devenir performantes.
Il faut savoir aussi qu'au cours de votre carrière vous allez pouvoir accéder à d'autres modèles, meilleurs que ceux-ci.
Personnellement, j'estime que la VW Scirocco est le meilleur choix.


Problème des manettes


Si, cas fréquent, votre ou vos périphériques de jeu ne sont pas reconnus par NFSW, vous pourrez utiliser JoyToKey pour transférer les commandes claviers sur votre manette. Vous devez absolument connaître et maîtriser cet utilitaire qui vous rendra souvent de grands services. Pour apprendre à l'utiliser, reportez vous à cette page du site. C'est facile et c'est 100% efficace !

Premier tours de roues

Lorsque vous avez le pilote et la voiture, vous pouvez vous lancer sur la route en cliquant sur le bouton En avant. Vous sortez de la planque et un petit didacticiel vous positionne automatiquement pour une première course, sur un circuit assez facile : large, courbes amples, peu de trafic...
Puis le didacticiel vous abandonne dans la ville et vous laisse carte blanche. Si vous le souhaitez vous pouvez vous promener un peu. Comparable à celle de Carbon, qui additionnait 200 km de voirie, la ville de NFSW est gigantesque. Vous avez tout intérêt à bien la connaître, afin notamment d'y dénicher des raccourcis. Nous y reviendrons.


Lorsque vous commencerez à maîtriser votre voiture et que vous en aurez assez de vous balader, vous pourrez tenter une autre course. Vous avez deux possibilités. Vous avez sûrement remarqué que la ville est parsemée de colonnes de lumière bleutée surmontée d'un symbole. Ces colonnes matérialisent des courses ouvertes. Lorsque vous passez juste à coté, une fenêtre s'ouvre pour vous proposer d'y participer.
L'autre possibilité est de cliquer sur M pour afficher la carte. Pour l'instant il n'y que quelques rares épreuves, représentées par des symboles bleus. Cliquez sur l'un d'eux : une fenêtre s’ouvre. On vous indique que cette course est active, que c'est un circuit Sprint et que vous pouvez soit vous rendre sur place (téléportation) soit tenter la course (participer).
Si vous participez, le didacticiel vous parle des Powerups, sorte de bonus qui va vous octroyer un effet durant un temps limité. Et pour commencer la classique poussée de nitro, qui va donner un coup de fouet, pendant quelques secondes, à la vitesse de votre voiture. Vous l'obtenez en course par un appui sur la touche 1 (ou le bouton correspondant de votre manette).
Si vous tentez une troisième course, le didacticiel vous propose une course multijoueur.


La carrière du pilote


Comme dans la plupart des courses d'arcade, votre pilote à une carrière à faire évoluer. Inconnu, vous démarrez au plus bas de l'échelle, c'est-à-dire au niveau 1 d'une grille de classement qui comporte soixante niveaux. Pour grimper dans cette hiérarchie, vous devrez améliorer votre réputation. Ce que vous ne pouvez obtenir qu'en participant à de nombreuses courses. En haut de l'écran, vous avez peut-être remarqué une jauge graduée qui se colore progressivement en bleu ? Ceci matérialise la progression de votre réputation dans une classe de niveau. Lorsqu'elle est pleine, vous grimpez d'un cran...

Ci-dessus : La jauge de progression de la réputation du pilote Artimal

Participer à des courses améliore votre réputation, même si vous ne terminez pas dans les trois premiers. Il suffit d'arriver au terminus avant la clôture de la course. Vous bénéficiez également d'une prime d'un certain montant, qui vous permettra d'accumuler du cash pour l'entretien et l'amélioration de votre voiture.
A la fin de chaque course, vous bénéficiez enfin d'une carte chance, tirée au sort. Elles vous procure divers avantages : du cash, des Powerups, des Modifs et des pièces d'équipement plus haut de gamme, à acheter...
Toutefois il faut savoir que certaines améliorations débloquées ne seront réellement disponibles que lorsque vous aurez atteint le niveau adéquat.

Les épreuves

Il y a cinq types d'épreuves dans le jeu. Les plus pratiquées sont les Sprints (Vous devez allez du point de départ au point d'arrivé en un minimum de temps), les Circuits (vous devez boucler un certain nombre de tours, en général deux) et les Poursuites (vous devez échapper à la police).
Deux autres sont également à votre disposition : Drag et Evasion par équipe.

1/ Sprint et Circuit : si vous avez déjà joué vous avez certainement remarqué que certains concurrents disparaissent dans une allée et réapparaissent un peu plus tard, loin devant vous. Aussi performants que soit votre conduite et votre voiture, vous ne gagnerez jamais contre ceux qui connaissent les meilleurs de ces passages dérobés. Vous devrez donc les trouver et les emprunter à votre tour. Ce n'est malheureusement pas facile car tout va si vite en course qu'on a beaucoup de mal à voir les entrés de ces passages. Vous pouvez utiliser l'une des méthodes suivantes :
+Parcourir la ville en mode exploration (mais le tracé du sprint ou du circuit n'est pas rappelé)
+Laissez volontairement passer les concurrents devant vous et les talonner pour les surprendre au moment où ils prennent un raccourci.
+Bien observer la mini-carte, où vous devriez y voir apparaître l'entrée des raccourcis.

2/ Poursuite : les bagarres contre la police ne peuvent être pratiquées qu'en mode Solo. Ces épreuves sont assez prenantes et difficiles car vous allez le constater, les forces de l'ordre vont remuer ciel et terre pour vous coincer. Ici, vous avez tout intérêt à utiliser les Powerups. Force irrésistible est très pratique pour forcer un barrage de voiture de police. Vous avez également trois Powerups spécialement dédiés à cette épreuve : Evasion d'urgence, qui permet de repousser les flics qui vous collent de trop près, Pneus increvables, qui rend inefficaces les herses à clous disposées sur la voie par la police et
Calme Illico, qui vous permet de semer définitivement la police, une fois que vous avez trouvé une petite cache.

Le challenge des épreuves de type Poursuite est d'échapper assez longtemps au regard de la Police pour vous réfugier dans un endroit calme et attendre que ça se tasse. Ce peut-être une petite ruelle, ou un parking de zone commerciale mais la police peut vous y trouver. Le mieux c'est de se réfugier dans une petite cachette bleue (sur la mini-carte), lieu pratiquement inexpugnable.
Il est indispensable, pour ce type d'épreuve, de maîtriser les virages serrés au frein à main (voir plus loin).

3/ Evasion par équipe : avec trois partenaires, vous devez vous rendre en un lieu spécifique en échappant à la police qui cherche à vous arrêter. C'est une épreuve collaborative qui mixe un aspect course avec l'épreuve Poursuite. Vous pouvez vous faire arrêter un certain nombre de fois sans que cela mette fin à l'épreuve mais cela diminue vos chances de terminer. L'Evasion par équipe nécessite déjà une bonne connaissance du jeu. Ce n'est pas pour les débutants.

4/ Drag : c'est une course de type dragster, sur une grande ligne droite. J'ai essayé une fois ou deux et j'avoue que ça laisse froid. Le challenge de ce type de course est de faire un bon démarrage et de monter les rapports de boite à vitesses au bon moment. Or, comme NFSW n'a jamais détecté la présence de mes volants, je me suis contenté de laisser l'ordinateur passer les vitesses pour moi. Vraiment pas passionnant comme épreuve...


Téléportation / Jouer contre l'ordinateur / Jouer en ligne

Lorsque vous sélectionnez une course sur la carte, vous pouvez participer tout de suite ou vous  téléporter sur le lieu de la course, pour voir un peu de quoi il retourne. Ca peut-être utile pour repérer des raccourcis ou des voies parallèles qui vous permettrons d'éviter le trafic ou les concurrents. Malheureusement EA a oublié de nous fournir le balisage, de sorte qu'à moins de connaître très bien le parcours, vous risquez de vous paumer dans la ville.

Si vous décidez de participer, trois choix s'offrent à vous : Multijoueur, Match privé et 1 joueur.
1/ Un joueur : vous affrontez des conducteurs gérés par l'ordinateur. C'est un moyen de découvrir un parcours avant une partie en ligne. Mais même si vous gagnez, les récompenses financières sont maigres. Et les espoirs de tirer une bonne carte chance, une pièce d'équipement par exemple, sont maigres.  
2/ Match privé : ce sont des parties avec des adversaires en ligne mais que vous aurez choisi. Vous découvrirez cela plus tard.
3/ Multijoueur : là vous affrontez des joueurs inconnus qui se sont présentés dans le salon pour jouer sur la carte que vous avez choisie.
Trouver les partenaires en ligne est un jeu d'enfant. Il suffit d'attendre un petit moment dans le salon, soit qu'au moins un joueur arrive s'il n'y en a aucun ; soit que le panel se complète un peu. Il vous faut au moins un adversaire sinon la partie ne démarre pas ou est annulée.

A noter : en multijoueur, si après plusieurs minutes d'attente personne ne vient vous affronter sur une course en particulier, repérez la barre d’icônes en haut de l'écran. Celui du milieu, le plus gros (2 chevrons en position inversée), que l'on appelle l'Illico, vous transférera automatique dans le salon d'une épreuve où il y a déjà des concurrents.


Réparer, améliorer, personnaliser sa voiture

Réparer

Après quelques courses cliquez sur le bouton Planque et vous retournerez à votre garage. Commencez par réparer les dégâts de votre voiture. Le prix que vous paierez est proportionnel aux dégâts subis. S'il vous reste un peu d'argent, améliorez votre voiture.

Améliorer

Cliquez sur Personnaliser puis sur Performances. C'est ici que vous allez sélectionner de nouveaux équipements. Vous avez le choix entre Moteur, Admission, Transmission, Suspension, freins et Pneus. Dans chaque catégorie, les meilleurs équipements sont les 4 ou 5 derniers. Ne montez toujours que l'un d'eux.
Vous constaterez en les étudiant que chacun apporte un pourcentage d'amélioration en vitesse, accélération et tenue de route. Faites votre choix en fonction des faiblesses de votre voiture.
Si vous pouvez pas vous offrir tout de suite un nouveau moteur, rabattez vous sur une nouvelle admission ou sur un train de pneus.
Lorsqu'une pièce d'équipement vous convient, prenez là et faites la glisser sur votre voiture. Vous n'aurez plus qu'à valider la transaction.
Les pièces d'équipement sont classées en plusieurs catégories :
Need : pièces standards, notées une *
Course : pièces pour la compétition, plus performantes. Deux **
Pro : pièces à haute performance. Trois ***
Ultra : pièces de haute technologie, ultra performante – mais rare et chère ! Notées 4 ****

Au début vous ne pourrez acheter que des pièces Need. Pour obtenir des pièces plus performantes, vous devrez soit les acheter avec du vrai argent, soit attendre qu'elles se débloquent grâce à une carte chance, obtenu à la fin de chaque course.  C'est évidemment beaucoup plus lent, car EA préfère que les achetiez réellement et leur apparition est très rare. On ne peut pas lui en vouloir, il faut bien qu'il gagne un peu d'argent quelque part...
A noter : Ouvrez de temps en temps le Journal des succès (barre d’icônes en haut de l'écran) et récupérez vos récompenses. Vous pourrez ensuite les acheter quand vous serez à la planque pour les monter sur votre voiture. Les nouvelles pièces n’apparaîtront toutefois que lorsque vous aurez atteint le niveau nécessaire.

Personnaliser

Pas de Need For Speed sans possibilité de personnaliser sa voiture à outrance. Vous disposez de plusieurs autres ateliers qui n'améliorent pas les performances de votre voiture mais où vous pourrez modifier son aspect.
Dans l'atelier de peinture, vous repeignez la voiture de la couleur qui vous plaît et vous choisissez un aspect (brillant, mat, métallisé, nacré, etc). Il n'y a pas de limitation ici.
Dans l'atelier de tuning, vous trouverez divers kits et pièces de carrosserie, des kits d'abaissement, des jantes, des néons, etc. Par contre ici, vous n'accédez à rien qui n'ait été acheté avec de vrais euros ou obtenu grâce à une carte chance. Un peu frustrant.
L'atelier de vinyles est le plus complexe à utiliser. Ici, vous collez des stickers sur la carrosserie de votre voiture.


Progresser dans Need For Speed World

Les Powerups

Les Powerups sont des pouvoirs spéciaux, d'une durée de vie limité et qui vous permettrons, en course, d'améliorer les performances de votre voiture ou de nuire à vos concurrents. Vous trouvez régulièrement des Powerups avec les cartes chances. Un fois utilisé, un Powerup exige un certain délai pour être employé à nouveau.
Le plus utile et le plus classique des Powerups est la poussé de nitro, qui donne un petit coup de fouet à la voiture. Les autres sont beaucoup moins classiques. Certains sont tout à fait spécifiques à certaines épreuves, comme les poursuites avec la police.  Nous avons :
Le trafic magnétique : attire le trafic sur la voiture leader
La Force irrésistible : vous pouvez tout écraser sur votre passage. Votre voiture ne sera ni ralentie, ni abîmée.
Le Bouclier, contre le trafic magnétique.
La Catapulte, qui vous permet d'obtenir une super-accélération en direction du leader.
Le tour supplémentaire : rajoute un tour à un circuit, pour vous permettre de refaire votre retard.
La Remise à zéro : tous vos Powerups sont remis à zéro. Plus besoin d'attendre qu'ils se rechargent.
Contre la police, nous avons :
Evasion d'urgence, qui permet de repousser les flics qui vous collent de trop près.
Pneus increvables : Rend inefficaces les herses à clous disposées sur la voie par la police.
Calme Illico : vous avez trouvé une planque ? Grâce à ce Powerup, vous semez définitivement la police.
Pour les utiliser, vous devrez gérer une console spéciale Powerup, qui s'affiche sur votre écran, en bas à gauche. Par défaut certaines touches sont affectées à certains Powerups, en fonction des épreuves. Si elles ne vous conviennent pas, vous pouvez les changer.
EA fait grand cas de ces Powerups mais je les trouve en général peu efficace et compliqué à utiliser. D'après ce que j'ai pu lire, EA est critiqué depuis le début sur ce point. Pour autant, les choses en sons restées en l'état.


Des conseils pour la conduite

1/ Faire un bon démarrage : au début de chaque course, il y  a un décompte à partir de trois. A un, accélérez à fond. Beaucoup de joueurs accélèrent trop tôt et le régime est dégradé par le rupteur au moment du départ. Ceci va souvent vous permettre de passer devant, ce qui est important pour la suite de la course. Si vous êtes derrière, vous devrez attendre que le peloton se disperse pour foncer et de plus vous verrez que vos concurrents vont semer derrière eux beaucoup de débris qui vont vous ralentir et vous obliger à slalomer.

2/ Il est très important d'avoir des trajectoires bien tendues. Passez au plus prêt de la corde, dans chaque courbe. C'est ce qui fera gagner le plus de dixièmes de secondes. Au besoin roulez sur le bas coté, en faisant attention aux objets qui s'y trouvent. Tout ce que vous heurtez vous ralentit. Les arbrisseaux, le mobilier urbain vous ralentissent BEAUCOUP !

3/ Le frein est d'un intérêt limité dans NFSW. En général un bref ralentissement juste avant d'entrer dans une courbe un peu serrée suffit. A l'abord d'une courbe vive (à angle droit) ou d'une courbe très longue (180 degrés), freinez un bref instant avant d'entrer dans la courbe puis accélérez à nouveau quand vous êtes dedans.

4/ Tourner au frein à main : en Sprint ou en Circuit vous n'aurez pas très souvent à utiliser le frein à main (mais ça arrive sur certains circuits très difficiles comme Hasting). C'est très utile par contre pour tourner sec dans une ruelle et semer la police dans une Poursuite.
Pour passer au frein à main, cessez d’accélérer, tournez et appuyez un bref instant sur la touche ou le bouton frein à main. Ca demande un peu d'habitude mais NFSW n'est pas du tout exigeant et votre voiture ne demande qu'à pivoter. Le truc c'est de n'appuyer que très peu de temps, sinon la voiture va très vite faire un 180 degrés. Et d'apprendre à contre-braquer pour doser la dérive. C'est du drift bien classique et facile, surtout pour ceux qui sont habitués aux courses d'arcade.

A partir du niveau 10, la progression devient très lente si vous ne mettez pas la main à la poche. L'argent s'accumule mais vous ne pouvez rien en faire. Les nouvelles pièces de performance et de tuning à monter sont extrêmement rares. Alors qu'avec la montée de niveau, la difficulté se corse et que beaucoup de vos adversaires sont clairement avantagés par leurs voitures très puissantes...
On peut bien sûr s'offrir une nouvelle voiture. Le jeu en propose des dizaines mais beaucoup doivent être achetées avec du Boost, autrement dit du vrai argent. Pour les autres, les premiers prix sont à 300.000 crédits du jeu. Mais pour une voiture intéressante, il vous faudra trouver au moins  500.000 crédits. Un sacré paquet de courses à faire...

 
 


Et quoi d'autre encore ?

NFSW est un jeu complexe qui a bien des facettes à explorer. Nous n'avons pas parlé par exemple de comment on peut se faire des amis et constituer des groupes pour des courses privées. Nous vous laissons découvrir vous mêmes ces aspects, qui sont bien documentés dans l'aide en ligne.


Note :
******

Rob Rob, février 2015

 




Retourner au contenu | Retourner au menu _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();