Comme Robinson dans la crise spécial jeux gratuits

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

Offroad Racers

Les simulations > Simulations automobiles

Offroad Racers PC

Après avoir testé une simulation automobile pure et dure (Ferrari Virtual Race) je vais intercaler dans la collection Auto un jeu d'arcade pur et dur. En l’occurrence Offroad Racers. Il s'agit comme son nom l'indique d'un jeu de rallye offraod que vous effectuerez avec une voiture de série ou un pickup modifiés, un buggy ou un monster truck.

Titre

Genre

Plateformes

Note

 

Offroad Racers

Course automobile (arcade)

Windows

****


Téléchargement, installation


Vous téléchargerez le jeu de préférence sur Gametop, le distributeur officiel du jeu, à cette adresse :
http://www.gametop.com/download-free-games/offroad-racers/download.html
Ou, alternativement sur PcFavour :
http://en.pcfavour.info/offroad-racers-game-free-download/
Sur ces deux sites vous pourrez télécharger l'archive, qui  n'est vraiment pas grosse pour la qualité du jeu (70 Mo environ), sans risque de ramasser des parasites.
Installez le jeu de la façon habituelle. Créez un raccourci sur le bureau à partir du fichier game.exe.

Réglages graphiques

A chaque lancement du jeu un petit menu de configuration graphique s'ouvre. Vous pourrez régler ici trois effets : le Bloom, le Motion Blur et le rendu de particules.
Les effets de particules sont vraiment très efficaces. La poussière est en particulier très bien rendue. Si votre machine le permet, ce qui est probable, poussez la réglette à fond.


Bloom et Motion Blur sont les effets de post-processing, qui s'appliquent à toute l'image une fois la 3D calculée. Autrement dit ce sont des effets 2D qui consomment très peu de ressources machine. Il s'agit donc surtout de savoir si vous préférez visuellement les avoir ou pas.
Le Bloom est un rendu qui simule l'effet sur le décor des brusques irruptions de lumière, par exemple quand vous arrivez au soleil après être sorti d'un sous-bois.
Le Motion Blur applique un filtre de flou directionnel qui simule un effet de vitesse. Je trouve que l'effet de Bloom est pas mal dans le jeu, tandis que, comme c'est souvent le cas pour les programmes à la 3D modeste, le Motion Blur est un peu trop violent et paraît quelque peu artificiel. Néanmoins j'ai décidé de le garder. Faites l'essai avec et sans et  voyez ce que vous préférez.  


Jouer


Les menus du jeu sont simples et faciles à utiliser. Pour commencer cliquez sur New Game et créez un nouveau joueur (si possible donnez lui un nom en effaçant Player). A partir de là il vous suffira de sélectionner les modes de jeux.
Vous avez le choix entre Contest, Race, Elimination et Time Attack. Vous pourrez vous lancer  dans n'importe quel mode de jeu mais au départ vous ne pourrez utiliser que deux véhicules (la voiture de série modifiée et le buggy) et un seul circuit. Pour débloquer les 6 autres véhicules et les 17 autres circuits vous devrez en passer d'abord par le mode Contest.


Plantage au démarrage ?

Au premier lancement il m'arrivait très souvent que le jeu se plante. Il est possible que le problème viennent de ma configuration. Le jeu finissait toujours par démarrer, le plus souvent au deuxième essai, mais parfois après deux ou trois essais successifs. Si ça vous arrive ne vous découragez pas tout de suite.

JoyToKey indispensable

Le plus gros défaut d'Offroad Racers est qu'il ne prend pas en compte les manettes et que de plus les touches ne sont pas reconfigurables. Vous avez les touches fléchées pour accélérer, freiner, aller à droite et à gauche, la touche X pour envoyer un coup de nitro dans le carburateur et la touche R pour redresser votre véhicule après une embardée ou vous être retrouvé sur le toit.
Or beaucoup trouveront (c'est mon cas)  le jeu pratiquement inutilisable tel quel. Le mieux est de transférer ces contrôles sur une manette avec JoyToKey. Si vous choisissez bien la répartition des commandes, vous verrez que le jeu devient vraiment intéressant.
Personnellement, j'ai utilisé l'astuce suivante : j'ai sur le même bouton lié la touche flèche haut et la touche X (la touche X seule ne permet pas d'avancer). Sur un bouton voisin j'ai lié la touche flèche haut seule. Ainsi lorsque le moteur chauffe (voir plus bas) je passe sur accélération simple.
Cette technique est vraiment efficace.


La conduite


La conduite des véhicules n'est pas vraiment réaliste. Il y a une touche freinage mais elle ne sert pratiquement à rien. Vous n'avez jamais besoin de freiner, sauf peut-être sur un circuit très technique comme Banana Forest Zone. La plupart du temps il suffit de lâcher l'accélérateur. C'est de l'arcade, on l'a déjà dit.  Par contre les interactions avec le terrain sont violentes. Les véhicules sont ballottés en passant sur les bosses et parfois même violemment rejetés de coté ; lorsque les roues avant s'enfoncent dans un creux, il arrive que le véhicule s'y bloque ou ralentisse fortement. Les pentes fortes sont difficiles à gravir et lorsque le terrain est vraiment accidenté, la vitesse chute sensiblement. La glisse n'est pas prévue, ce qui est un petit peu dommage.
Si vous êtes en vrac, appuyez sur R pour être remis automatiquement en piste et dans le bon sens. Si vous croyez que c'est tricher, regardez les autres le faire...
Sur le circuit, tout est permis. Couper à travers bois, bousculer vos adversaires ou tout autre triche est envisageable sans pénalité. Vous pouvez user et abuser de la nitro, qui n'est pas rationnée, avec quand même une petite limite: si vous l'utilisez en continue, votre moteur se met à chauffer. Gardez à l'oeil le compteur Overheat, en bas à gauche de l'écran. Ou prêtez l'oreille à l'alarme sonore (une série de Ti-Ti-Ti assez discrets). Lorsque le dernier cran rouge s'allume ou lorsque vous entendez l'alarme, cessez immédiatement d'injecter de la nitro sinon votre moteur explose. Laissez le refroidir quelques secondes.
En revanche, n'espérez pas gagner quoi que ce soit sans utiliser la nitro. Les adversaires, comme vous le remarquez à la flamme qui sort de leur pot d'échappement, ne s'en privent pas.

Les différents modes de jeu

Contest : ce mode est très important car il permet de débloquer les autres circuits et les autres véhicules. Vous commencez par une course de type Time Attack (voir plus bas). Si vous réussissez l'épreuve, vous obtenez une médaille de bronze, d'argent ou d'or, selon votre temps. Avec la médaille d'or vous débloquerez davantage de circuits qu'avec la médaille de bronze ou d'argent. Vous pourrez revenir ici à tout moment pour compléter la collection. Mais par la suite le type d'épreuve variera. Cela pourra être une course ou bien une épreuve d'élimination.
Race : c'est une course classique. Vous devez arriver dans les trois premiers pour réussir l'épreuve. Tous vos concurrents ont le même type de véhicule. Si vous prenez un buggy, vous n'affrontereez que des buggys.
Elimination : c'est un mode de jeu vraiment jouissif. A intervalle régulier, celui qui traîne en dernier sur la piste voit sa voiture exploser et il est éliminé. Quelle foire d'empoigne pour ne pas être ce traînard !
Time Attack : un classique des course de type arcade. La piste est parsemée de points de contrôle (matérialisés par des portiques) que vous devez atteindre avant qu'un certain délai ne soit dépassé. Si vous n'avez pas franchi un point de contrôle à temps, vous êtes éliminé.

Les véhicules

Il y a 8 véhicules au total : deux voitures de série, deux pickups, deux buggys et deux camions. Logiquement, la seconde série est plus performante que la première.
Chaque véhicule a des caractéristiques de vitesse (speed), d'accélération, de robustesse (durability) et de puissance (traction). Mais ces caractéristiques brutes ne disent pas tout du véhicule.
La voiture no 1 et le buggy ont 4 en vitesse et 4 en accélération. Mais le buggy est moins résistant (1 contre 2) et moins puissant (2 contre 5) que la voiture. On pourrait penser que le buggy est donc nettement inférieur à la voiture mais en réalité il n'en est rien. Le buggy est aussi bien plus léger et agile et cela se sent nettement dans une course. Vous devrez donc apprendre à utiliser les différents véhicules et choisir celui qui correspond le mieux à votre style. Ou encore celui qui conviendra le mieux à une course donnée.
Ceci dit la voiture est plus facile à maîtriser que le buggy. Mieux vaut commencer avec elle.
Il m'a semblé qu' il est beaucoup plus difficiles de gagner avec un pickup ou un monster truck. Mais je les ai peu utilisé.

 
 


Bloqué sur le circuit Banana Forest Zone ?

Le quatrième circuit,  Banana Forest Zone, est un vrai cauchemar. Une succession de courbes serrées, une route pleine de trous et de chausse-trappe, des passages en dévers prononcé... En mode Contest,  je l'ai réussi une fois puis par erreur j'ai supprimé le pilote qui avait franchi ce cap difficile. Au bout d'une douzaine d'essais, avec tous les véhicules, rien à faire pour le réussir une seconde fois. Pourtant il le faut pour débloquer les circuits suivants !
Ou bien il suffit de faire un super score à l'épreuve précédente, une course d'élimination sur Banboo Forest Zone. C'est comme ça que je m'en suis sorti. En obtenant un super temps et une médaille d'or j'ai débloqué d'un coup plusieurs circuits et franchi le cap Banana Forest Zone sans avoir à le terminer.
Vous pourrez utiliser cette technique en plusieurs occasions. J'ai été améné à l'emplyer une seconde fois avant de réussir à débloquer tous les circuits
A partir du 8ième circuit débloqué (Coco Zone Fog) vous obtenez au moins la voiture no 2. Prenez là car vous aurez besoin de performances supérieures pour réussir le circuit suivant...

Ce que j'en pense ?

Des sites comme Gametop, Funny Games ou My Real Games proposent des quantités de courses auto ou moto d'arcade gratuites, souvent en 3D. La plupart, malgré une 3D qui peut être correcte, sont extrêmement nuls. Sans mentir, je pense en avoir lancé une vingtaine au moins. Je commençais à désespérer lorsque je suis tombé sur Offroad Racers. Malgré le faible poids de l'archive, le jeu est vraiment excellent : 3D très réussie, décors beaux et riches, très bonne jouabilité, nombreux modes de jeu incluant un simili-mode carrière, bande son très correcte, contenu assez important...
La manière dont les véhicules tanguent et rebondissent sur leur suspensions hautes et souples est par ailleurs une vraie réussite visuelle.
Je ne lui vois que deux défauts, un gros et un petit. La non-prise en compte des manettes et la dynamique physique n'incluant pas de techniques de glisse et dérapage. Heureusement on peut grâce à JoyToKey palier totalement au premier défaut. Je l'avoue, malgré mon manque de goût pour les courses d'arcade, je me suis bien amusé avec ce jeu.

Note : ****

Rob Robinson, mai 2016





Retourner au contenu | Retourner au menu _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();