Comme Robinson dans la crise spécial jeux gratuits

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

Rahj Saga

Aventure et role > Jeux de rôle classique

Rahj Saga

J'ai terminé Rahj I il y a quelques années et j'ai gardé des notes détaillées sur cet excellent plugin, réalisé par un modeur français. Rahj à eu deux suites, Rahj II et Rahj III, que l'auteur a eu la bonne idée de regrouper dans un ensemble unique, appelé Rahj Saga...


  
Le contexte


Les aventures de Rahj se situent en grande partie sur Elnagor, une nouvelle île positionnée au sud est de Vvardenfell. De taille comparable à Solstheim, elle est constituée essentiellement d'une grande pleine désertique et caillouteuse qui se brise, au nord et à l'Est, sur une chaîne montagneuse constituée d'une série de volcans en activité. Sur ce monde visiblement peu fertile ne pouvaient vivre que des argoniens, dont une petite communauté est rassemblée dans le village de Nagor, à l'ouest de l'île.

Rahj est le nom du volcan principal d'Elnagor en même temps que le principe religieux ayant rassemblé autrefois les habitants de l'île. Ce mythe fondateur de la tribu des argoniens d'Elnagor est cependant tombé peu à peu en désuétude.
Au moment de votre arrivée, certains argoniens sont atteint d'une étrange maladie, qui semble succéder à la furie noire, sorte de variante locale du fléau : les victimes font des rêves de plus en plus pénibles et finissent par tomber en catalepsie, pour ne plus en sortir.

Ce que j'en pense ?

Il y a beaucoup de nouveautés dans Rahj à commencer par l'île d'Elnagor qui, bien qu'empruntant les éléments de décor de Morro, a son style bien à elle. La région des plaines est assez monotone, mais les côtes, les parages du lac noir et la chaîne montagneuse apportent un peu de variété à cet univers aride. Vous découvrirez aussi que l'île est percée d'une multitude de grottes et cavernes. Un vrai gruyère ! L'aventure apporte aussi sont lot d'armes et armures inédites, de nouveaux animaux et adversaires ainsi qu'une nouvelle guilde, la confrérie des chasseurs de cauchemars, dont le concept est pour le moins original...

La quête principale est très intéressante, malgré quelques facilités, et nécessitera un peu de subtilité  de votre part pour être menée à bien. J'ai particulièrement apprécié les épreuves de la confrérie des chasseurs de cauchemars, liées à la quête principale, et qui se déroulent à l'intérieur des rêves des argoniens. Cela a permis à l'auteur la création de scénettes psychédéliques très réussies. L'une d'elle est un labyrinthe absolument gigantesque. A ce propos, lorsque vous vous y trouverez, n'espérez pas en sortir en vous y déplaçant au hasard. Vous pourriez y errer des semaines sans trouver la sortie !  Suivez cette méthode simple, mais efficace : toujours tourner à droite si vous pouvez le faire. Vous allez parcourir beaucoup de chemin mais vous finirez par en sortir...

L'intégration des modules Rahj II et Rahj III apporte beaucoup de nouveaux éléments, que je ne connais que par les trailers postés sur You Tube. Le gros morceau est Itkeväsaari, belle et sauvage île nordique, située au nord est de Vvardenfell, qui cache elle aussi d'importantes extensions souterraines.
En savoir plus sur Rahj II ?

En savoir plus sur Rahj III ?

Rahj Saga est peut-être le mod de plus grande ampleur jouable avec Morrowind. Au dire de l'auteur, avec ses trois quêtes principales, plus d'une centaine de quêtes secondaires et un monde à parcourir aussi grand que les plugins officiels, il devrait vous mobiliser au minimum de 50 à 70 heures ! Un tel travail méritait bien les 6 étoiles que je lui ai attribué...

Installation et lancement

L'installation est très facile, l'archive de Rahj Saga contenant un exécutable qui copie tous les fichiers aux bons emplacements. Il vous suffira ensuite de lancer le Morrowind Launcher pour activer le mod (voir cette page, si vous avez besoin d'en savoir plus).
Pour commencer à jouer avec Rahj, le plus simple et de vous rendre à Vivec et de prendre le bateau qui se trouve non loin de l'échassier des marais, un peu en contrebas. Voyagez jusqu'à Tel Branora. Normalement, un argonien vous attend sur le quai, devant un autre bateau qui vous conduira à Elnagor.
Rahj II, second volet de l'aventure, débute trois semaines après la fin de la première aventure. Vous découvrirez, à l'occasion d'une visite sur Elnagor, que tout n'est pas complètement réglé... Conséquence logique : vous devrez finir Rahj I avant de vous frotter à Rahj II...
En savoir plus sur Rahj II ?

 
Quelques conseils de Loulem


Loulem, qui a lancé ce mod pour parachever ce test, estime qu'un niveau d'au moins 20 est recommandé pour mener à bien cette aventure dans de bonnes conditions. Mais il ne faut pas être non plus trop fort et c'est pourquoi il s'est équipé modestement : armure de la confrérie noire, une bonne épée à une main et un bon arc ordinaire...

L'aventure de Rahj va vous contraindre à vous déplacer sans cesse d'un bout à l'autre de l'île. C'est pourquoi il est fortement conseillé d'apprendre un sort de marque et un sort de rappel - ou bien d'utiliser des amulettes de marque et rappel.  A défaut vous pouvez aussi acheter des potions.

L'archive du mod est livré avec deux pdf contenant beaucoup d'informations utiles. Le lisez-moi donne notamment des indications sur le paramétrage de MGE ; quant au guide stratégique, il détaille toutes les quêtes - et vous aidera, si nécessaire, à les mener à bien.

Important : n'oubliez pas que ce mod offrant (beaucoup) de nouveaux décors, vous devez absolument relancer MGE pour lui demander de générer les  graphismes améliorés. Sans ça, vous n'aurez que la 3D initiale de Morrowind, qui est bien vieillotte. Il est conseillé de régénérer l'ensemble des textures et des meshes pour tous les plugins. Si vous ne savez pas comment faire, consultez cette page...

 
 

Ressources

Télécharger l'archive sur le site de la Confrérie des Traducteurs.
Il y a un forum spécifique à Rahj, à cette adresse. C'est ici que vous trouverez le plus d'informations sur ce plugin. Curieusement, il y a peu de choses sur Wiwiland concernant Rahj. Vous pouvez néanmoins y contacter l'auteur, qui a un compte au nom d'Inari. Essayez à partir de cette page. Ou bien celle-ci, sur le site de la précieuse Confrérie des Traducteurs.

Note : ******

Rob Robinson, septembre 2013, en collaboration avec Loulem.


Mise à jour Rahj II

Comment démarrer l'aventure ?

Il faut qu'une vingtaine de jours passe entre le moment ou la première aventure et finie et où la seconde peut commencer. Or, 20 jours, dans Morrowind, c'est long ! Vous pouvez vous lancer sans soucis dans de nouvelles quêtes, en attendant qu'un message vous suggère d'aller sur Elnagor pour voir comment vos amis argoniens s'en sortent depuis votre départ. Vous vous rendrez alors à Tel Branora pour prendre le bateau comme d'habitude, pour découvrir que la liaison avec Elnagor a été interrompue. Vous devrez y aller à la nage. Une fois à Nagor, vous constaterez que le village a été déserté. Un argonien vêtu d'une robe noire à capuche nommé Hukka vous attend néanmoins pour vous guider vers le lieu où les argoniens de Nagor, persécutés par une armée de Rottamers, ont trouvé refuge...

Les conseils de LoupLem au sujet du second épisode

Dans cet épisode II vous devrez très souvent mener des missions avec "l'aide" d'autres personnages. J'emploie les guillemets volontairement car vous vous souvenez certainement que Morrowind gère très mal les opérations de collaboration. Rahj II n'y échappe pas. Les personnages se coincent et, souvent, ne peuvent plus vous suivre. Autre difficulté très fréquemment rencontrée : après une sauvegarde, le personnage refuse de vous écouter et avance tout droit dans une direction quelconque, sans s'arrêter...

Si vous avez ce problème, un moyen de s'en sortir est de mettre une baffe à votre partenaire. Mais bon, ça reste aléatoire. Parfois ça le stoppe et vous pouvez reprendre le fil de l'histoire. Des fois il vous attaque et c'est mort ! La meilleure solution est de faire sans arrêt de nouvelles sauvegardes, avec des noms différents. Un peu pénible.

J'ai eu aussi à trois reprises une altération de ma position sur la carte générale, sous la forme d'un gros décalage vers le nord-ouest dans les trois cas. Le seul moyen de corriger le problème a été de revenir loin en arrière dans mon stock de sauvegardes, jusqu'à ce que je trouve celle où le problème n'était pas encore survenu. Vraiment très énervant ! Je vous conseille d'afficher souvent votre carte, pour voir si tout va bien car dans le cas contraire, le problème persistera, même quand vous retournerez sur le continent.

J'ai trouvé la bataille finale contre Rahj d'une difficulté cauchemardesque ! Le boss était tellement fort qu'il tuait souvent en une seule fois Tilkka, ma partenaire argonienne que je devais protéger. C'était peut-être du à un bug car Rahj n'était pas censé être aussi puissant, si je m'en réfère au guide stratégique fourni par l'auteur. Après avoir recommencé 100 fois, j'ai triché. Je me suis rendu invincible avec un cheat code.  Si vous avez ce problème, ouvrez la console (la touche avec un 2, sous Echap), saisissez TOGGLEGODMODE et refermez. Vous pourrez protéger Tilkka plus efficacement... Ce n'est pas vraiment satisfaisant, mais faute de mieux...

En conclusion de cette seconde partie

Une bonne suite, captivante et difficile mais qui a été trop souvent interrompue par des bugs de nature multiple et par la mauvaise gestion des missions en collaboration.

Loulem, novembre 2013


Mise à jour Rahj III


Cette troisième partie, bien qu'intégrée à la série des "Rahj", ne réutilise pas la mythologie du dieu des argonien d'Elnagor, mais recycle avec bonheur la race des Rottamers, qui joue un rôle centrale dans la dernière aventure. Elle se déroule sur une nouvelle île, appelée Itkeväsaari, située au nord est de Vvardenfell – et donc très froide.


Démarrage

Vous devez vous rendre à Vos et prendre un bateau pour Ilmera, grosse cité portuaire comprenant une quarantaine de bâtiments, dont un imposant fort impérial. Une fois là, faites parler les habitants au sujet de "lieux spécifiques" et des sujets en lien avec "La tour du clocher". Puis allez parler à l'architecte Arius Sonucius...

Ce que j'en pense...

Par rapport aux autres épisodes, l'équilibre entre action et enquête est modifié au profit de l'enquête. Pour avancer, vous devrez découvrir les nombreux secrets qui se cachent ici.  Les occasions de bagarre seront beaucoup plus rares. Pour commencer, la campagne autour des lieux habités est moins peuplées en créatures et animaux agressifs qu'Elnagor. Ce n'est pas plus mal. En revanche, l'auteur ne nous laisse que très peu d'indices et on perd souvent le fil de l'histoire. De sorte qu'il est fréquemment nécessaire d'aller consulter "le guide stratégique", fourni avec le mod, qui contient une solution détaillée. C'est le seul petit défaut de cette troisième aventure qui, pour le reste, est proche de la perfection. Un grand bravo à Inari pour le fabuleux travail sur Itkeväsaari. L'auteur à su créer des lieux vraiment nouveaux, jamais vu encore dans Morrowind.


En conclusion

Rahj II nous avait laissé un peu perplexe. Rahj III fait définitivement de cette série ce qui nous semble être la meilleure aventure non-officielle jamais réalisée pour Morrowind.

Rob Robinson et Loulem, décembre 2013.

 
 

Pages liées

Morrowind toujours vivant : comment se procurer Morrowind, comment l'installer, comment l'améliorer...
Comment installer et gérer les mods pour Morrowind ?
MGE et Fps Opitmizer : les deux programmes qui boostent la 3D de Morrowind
Nouvelles aventures pour Morrowind : ma sélection des meilleurs mods complets pour Morrowind

 




Retourner au contenu | Retourner au menu _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();