Comme Robinson dans la crise spécial jeux gratuits

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

Awalé

Jeux de réflexion > Grands classiques

L'Awalé

Connaissez vous le jeu Awalé ? Il appartient à la grande famille des jeux de "semailles" ou "de parcours" (Mancala, en arabe), dont l'origine remonte dans la nuit des temps. On sait avec certitude qu'ils étaient pratiqués dans l'antiquité égyptienne, 4000 ans avant Jésus-Christ. Aujourd'hui, le plus commun de ces jeux s'appelle l'Awalé et il est surtout pratiqué en Afrique de l'ouest. Il est connu localement sous des noms très différents (Ayo, Adi, Awari, Wure, Owaré, Kalaha...) et les règles peuvent varier sensiblement d'une région à l'autre. C'est finalement le nom ivoirien d'Awalé qui a été retenu pour le jeu par la Fédération Internationale, les règles officielles étant par ailleurs issues de la principale variante pratiquée en Côte d'Ivoire. Il faut dire que ce pays a fait du jeu une véritable institution nationale !

Les règles du jeu

L'Awalé se joue à deux sur un plateau généralement constitué de deux blocs de bois creusés de 12 alvéoles, 6 pour chacun des joueurs. Chacune de ces alvéoles contient, au commencement d'une partie, 4 graines (ou cailloux).

Principe général : à chaque tour de jeu, l'un des joueurs vide l'une de ses 6 cases et répartit sont contenu dans toutes les cases voisines, dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, à raison d'une graine par case. Si la dernière graine tombe dans une case de l'adversaire qui contenait déjà 1 ou 2 graines, le joueur s'empare du contenu de cette case. D'autre part, si la ou les case(s) précédente(s), après répartition, contiennent 2 ou 3 graines, le joueur se les approprie également. Ce mouvement "arrière" s'arrête dès que le joueur rencontre une case contenant autre chose que 2 ou 3 graines.  
Notez qu'on ne peut capturer que les graines du camp adverse.

Une fois ces opérations terminées, le deuxième joueur joue à son tour et procède exactement de la même façon.
Le but final du jeu et de capturer davantage de graines que l'adversaire.

Règles complémentaires : dans les cas où un joueur doit répartir 12 graines ou plus (c'est-à-dire de quoi faire au moins un tour complet), on ne repose jamais une graine dans la case de départ. Les dernières graines sont donc réparties dans les cases qui suivent la case de départ.
Il est interdit "d'affamer" l'adversaire, c'est-à-dire de jouer un coup qui le priverait de toutes ses graines. Plus exactement, le coup reste valide mais les graines ne sont pas capturées.
Dans le cas où un joueur se trouverait dépourvu de toutes graines, son adversaire serait tenu de le "nourrir, c'est-à-dire de jouer un coup qui lui apporterait au moins une graine.
Quand un joueur n'a plus de graine et que son adversaire ne peut pas le "nourrir", la partie est terminée. Le joueur dont s'était le tour de jouer et qui a encore des graines les ajoute à ses graines déjà capturées.

Notez toutefois que beaucoup de parties s'arrêtent dès qu'un joueur a au moins 25 graines. Quoi qu'il arrive ensuite, ce dernier est sûr en effet de l'emporter.

Selon un proverbe chinois, une image vaut mieux que 10 000 mots.  Je vous invite donc  à visionner cette vidéo qui récapitule toutes les règles avec précision et didactisme.

Mieux jouer à Awalé

Comme vous le voyez, les règles sont assez simples. Ce qui est difficile est bien davantage d'apprendre à maîtriser les subtilités du jeu. L'Awalé passe pour être très "mathématique". En réalité, comme pour les Dames, Othello ou même les Echecs, il s'agit moins de calculer que d'apprendre à repérer des configurations tactiques et à créer celles qui vous seront les plus favorables. C'est un apprentissage qui demande du temps et de l'expérience. Mais pour faire un joueur acceptable,  capable de battre l'ordinateur au moins aux premiers niveaux de force, commencez par jeter un petit coup d’œil sur cette page de l'excellent site de Sébastien Hélan. Il y donne quelques explications qui devraient vous permettre de bien débuter dans l'art du jeu, si vous êtes grand débutant.

Un très bon programme pour jouer

Il y a très peu de programmes d'Awalé. La plupart des jeux à jouer en ligne sont nuls et/ou ne respectent pas les règles officielles. Il y a quelques shareware, trop limités en mode non-enregistré pour être retenus. Finalement, il ne reste qu'un seul programme incontournable, l'Awalé de Didier et Olivier Guillon. Au début de sa carrière, en 1996, c'était un shareware. Depuis quelques mois, les auteurs en ont fait don à la communauté. Il faut dire que l'aspect est bien vieillot. Pas de doute, c'est bien le style de 1996 ! Cependant le logiciel continue à évoluer, puisque la version 4.0 que vous pourrez télécharger sur le site de Myriad (le label des auteurs) date de mai 2013 ! Et d'ailleurs, si l'apparence laisse un peu à désirer, pour tout le reste, le programme est au top. Il est très bon joueur et offre toutes les fonctionnalités nécessaires : 5 niveaux de jeu, sauvegarde de parties, historique des coups et retour en arrière de n coups, mode problème... Il est également possible de sélectionner une quinzaine de variantes des règles de jeu – toutes les précisions utiles étant apportées, dans une fiche documentaire, sur ces variantes. Enfin, il est possible de chercher un partenaire sur Internet. Cependant vous ne trouverez pas toujours quelqu'un pour jouer...

Awalé 4.0 est compatible avec toutes les versions de Windows et existe aussi pour MacOs

Télécharger Awalé 4.0


Rob Robinson, juillet 2013

Note :
****





Retourner au contenu | Retourner au menu _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();