Comme Robinson dans la crise spécial jeux gratuits

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

Big Jig

Casual Games > Puzzles

Big Jig

En bref

Si vous aimez les puzzles, celui-ci est très bien, même meilleur que Jigsaw puzzle lite question fonctionnalités. Il n'a qu'un défaut : vous ne pourrez pas utiliser vos propres images et celles que vous propose le programme sont peu nombreuses : il y en a huit. Il utilise un format propriétaire qui vous oblige à vous contenter des images des auteurs, que vous trouverez en grand nombre sur leur site. Mais pour y accéder il faut payer le logiciel et c'est pas donné : 23 euros !

Titre

Genre

Plateformes

Note

 

Big Jig

Puzzle

Windows

***


Si vous ne voulez pas mettre la main à la poche, il y a une échappatoire : une fois par semaine une image gratuite est proposée sur le site des auteurs. Et je vous en rajouterai régulièrement moi-même à télécharger  (voir plus bas).



Téléchargement


Vous téléchargerez le jeu sur le site officiel, ce qui permettra d'avoir la dernière version.
Pour l'image gratuite de la semaine, c'est ici... C'est un exécutable. Lancez-le et il ira installer tout seul la nouvelle image.



Richesse fonctionnelle et ergonomie parfaite


Big Jig est impressionnant par le nombre des outils qui rendent la vie facile. Lorsque vous ouvrez une image, vous pouvez choisir entre plusieurs options, dont le nombre de pièces. Vous pouvez théoriquement aller jusqu'à 2700 et plus, mais il ne faut quand même pas trop rêver. Sur un bon écran plat doté d'une bonne résolution, il est possible de faire des puzzles de 300 pièces de façon tout à fait confortable. Je dirais qu'on peut aller jusqu'à 400. Au delà, ça devient très inconfortable, même avec la loupe fournie.


Sur le plan des commodités, vous avez la loupe, un second écran et 4 poches dans lesquelles vous pouvez stocker provisoirement des pièces. Et bien sûr la possibilité d'afficher un aperçu de l'image (que vous pouvez agrandir comme une fenêtre Windows). Il est possible de sauvegarder un puzzle non-terminé, ce qui est bienvenu, surtout s'il fait plus de 300 pièces.
L'ergonomie du jeu est parfaite. La jonction automatique des pièces fonctionne à merveille et vous pouvez la régler pour la rendre plus difficile ou plus facile. Tout se fait évidemment à la souris.
Le paramétrage est très riche également : vous pouvez choisir une couleur pour le fond ou sélectionner une texture parmi les huit proposées, essentiellement diverses teintes et grains de bois. Vous pouvez varier les formes et l’épaisseur des pièces. Vous pouvez aussi choisir un cadre pour votre image.


Surtout vous pouvez choisir d'avoir toutes les pièces orientées dans le même sens ou bien sans orientation précise. Dans ce cas vous devrez faire pivoter les pièces à la souris pour orienter correctement chacune d'elles (cliquez sur la pièce avec le bouton gauche de la souris et faite pivoter avec la molette). Evidemment cela rend le jeu bien plus difficile.
Pendant que j'y suis, on passe de l'écran 1 à l'écran 2 d'un appui sur la touche Espace. Pour basculer une pièce d'un écran à l'autre faire un clic oreille droite de la souris sur la pièce...

Cerise sur le gâteau : le jeu peut-être francisé depuis le menu d'options. Et vous aurez droit à une aide complète et également en français pour découvrir les subtilités du programme, qui sont nombreuses.
Vraiment dommage qu'il y ait si peu d'images disponibles. Et leur coté vintage ne plaira pas à tous. Heureusement, grâce à l'image gratuite par semaine, vous pourrez peu à peu vous constituer une petite bibliothèque.

Note : ***

Nono et Rob, mars 2016



Nouvelles images à télécharger

Voici une collections d'images à télécharger individuellement. Cette fois il suffit de copier le fichier dans le dossier d'images de Big Jig.

Longtemps que je n'avais pas alimenté Big Jig... Voici donc 15 nouvelles images, pour accompagner la rentrée 2017.

 
 
 

Série d'images spécial Noël

Le trois janvier 2017, c'est un peu tard pour une série "spécial Noël"?

Sûrement mais ca permet de rester un peu dans l'ambiance de la fête. En attendant l'année prochaine...







Retourner au contenu | Retourner au menu _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();