De Space Invaders à Galaga - Comme Robinson dans la crise spécial jeux gratuits

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Arcade et action > Shoot them up

Retrogaming : De Space Invaders à Galaga


Space Invaders, Galaxian et Galaga, qui se sont succédés sur une période assez courte, de 1979 à 1981, sont les trois premiers shoot them up de l'histoire, une branche du jeu vidéo aujourd'hui tarie mais qui a été durant une vingtaine d'années incroyablement prolifique.
Ces trois jeux auront aussi été parmis les premiers à connaître très vite une seconde vie commerciale, beaucoup plus profitable, sous forme de programmes pour la nouvelle génération des consoles de jeux, dont les capacités venaient de connaître une progression spectaculaire. Un cible idéale pour le retrogaming.


Titre

Genre

Plateformes

 

3D Invaders

Remake Space Invaders

Windows

Invaders Crozza Games

Remake Space Invaders

Windows

Space Invaders 3D de Mike Smith

Remake Space Invaders

Windows

Galaxian Crozza Games

Remake Galaxian

Windows

Galaxian Minion Software

Remake Galaxian

Windows

Retro Galaxy

Remake Galaxian

Windows

Carax'95

Remake Galaxian

Windows

Warblade

Remake Galaga

Windows, IOs, OS X, Linux/Wine



Space Invaders

Développé par Tomohiro Nishikado pour Taito et commercialisé en 1978, Space Invaders a été le tout premier shoot them up de l'histoire. Vous connaissez le concept : l'action se déroule sur un unique écran fixe. Une armée d'Aliens descend progressivement vers la planète, protégée par un vaisseau unique qui tire tout en se cachant derrière une ligne de fortifications. Laquelle est démolie peu à peu par les bombes des aliens. C'est lent, ca ne bouge pas beaucoup, ça ne change pratiquement pas d'un tableau à l'autre et le tir est anémique : tant que le projectile n'a pas percuté un alien ou touché le haut de l'écran, vous ne pouvez pas en tirer un autre. Bien sûr, le son fait à peine mieux que le bip-bip de spoutnik... Il faut bien l'avouer, Space Invaders est assez ennuyeux. Oui, mais c'est totalement nouveau et le jeu a un succès monstre, d'abord sur les bornes d'arcade. Les joueurs sont si nombreux à s'y jeter dessus que, selon la légende, le Japon aurait connu en 1978 une véritable pénurie de pièces de 100 yens.




Space Invaders est aussi le premier jeu à faire irruption massivement dans les foyers en étant adapté sur la plupart des consoles de l'époque, notamment la populaire Atari 2600. Par la suite pratiquement toutes les consoles et tous les ordinateurs familiaux ont eu leur version de Space Invaders.


Galaxian

Face au succès du jeu de Taito, la concurrence s'organise. La société Namco est la première, en 1979, à sortir un jeu qui pille allègrement le concept de Space Invaders, tout en apportant assez de nouveauté pour s'en différencier. L'action se déroule toujours sur un écran fixe, mais les hordes d'aliens restent majoritairement à distance. Seuls certains d'entre-eux quittent périodiquement la formation et descendent vers "la planète" pour attaquer  le joueur. Les aliens sont beaucoup plus mobiles et imprévisibles, ce qui décuple l'intérêt du jeu.  
Galaxian est lui aussi un succès de borne d'arcade avant d'être porté sur consoles et sur les tous premiers micro-ordinateurs.  Il obtient un très grand succès commercial.



Sur cette vidéo nous pouvons voir quelques adaptations de Galaxian pour borne d'arcade (Namco et Bally Astrocade) et consoles (Atari 5200, Atari 2600, Colecovision, Famicom).


Galaga

Au début des années 80, le monde du jeu vidéo est en pleine effervescence. La puissance des machines augmente rapidement, permettant à de nombreux jeux à succès de faire oublier les hits de la veille. Namco comprend qu'il lui faut trouver des successeurs à Galaxian. Son Pac Man sort en 1980 et sera le plus grand succès commercial de toute l'histoire des jeux vidéo. Mais parallèlement, la firme japonaise travaille à une suite de Galaxian. Ce sera Galaga, qui apparaît en 1981 sur borne d'arcade. En fait ce n'est qu'un Galaxian techniquement amélioré, qui profite des progrès des matériels. Dans ce jeu, les aliens arrivent en se livrant à une sarabande impressionnante, avant de se regrouper par vague en haut de l'écran. Il attaque alors le joueur avec la même tactique que dans Galaxian: des vaisseaux se détachent de la formation et descendent en tirant de toutes leurs armes - du moins pour le premier tableau, petit clin d'oeil aux deux prédécesseurs. Dans les suivants, les aliens attaquent par vagues tourbillonnantes successives...


Le faiseceau de capture

Un petite innovation a beaucoup marqué les esprits : de temps à autre un vaisseau alien déploie un faisceau attracteur qui peut capturer le défenseur trop imprudent. S'il réussit, le vaisseau terrien est confisqué et le joueur reçoit un nouveau vaisseau. Plus tard il pourra peut-être cependant récupérer le chasseur capturé en détruisant l'alien. Il aura alors deux chasseurs côte-à-côte pour lutter contre les envahisseurs.



Galaga est finalement assez peu novateur mais c'est un jeu très vif, très agréable à pratiquer. Les aliens, incroyablement vifs et mobiles pour l'époque, sont aussi plus fins et plus colorés, le tir plus rapide, la sonorisation nettement améliorée... C'est aussi l'aboutissement du concept "space invaders", son arrivée à pleine maturité. Cela suffit à en faire un nouveau classique des jeux vidéo. Après avoir épuisé le potentiel commercial des bornes d'arcade, le jeu est, comme ses prédécesseurs, porté progressivement sur les consoles : Sega SG-1000 en 1983, Microsoft MSX et Atari 7800 en 1984, Fujitsu FM-7 et FM-77 en 1985... Durant toute la décennie suivante, le jeu a été adapté sur la plupart des machines.  Le concept étant arrivé à maturité, Galaga aura une longue carrière commerciale. Notons au passage que, bien qu'âgé de 38 ans, il n'est pas abandonware. Namco a commercialisé dernièrement à bas prix (moins de 5 dollars) des versions pour smartphone.



Clones et remakes freeware ou shareware


Curieusement, ils sont beaucoup moins nombreux qu'on pouvait s'y attendre. Il y a des centaines de clones de Pac Man, de Bomberman, de Mario Bros… Il y a assez peu de remakes de Space Invaders, Galaxian et Galaga. Probablement parce que que les développeurs ont préférés se concentrer sur leurs nombreux successeurs, plus modernes. Il est vrai que jouer à un clone de Space Invaders, c'est un peu comme entrer dans un musée: tout le monde n'y est pas prêt, même si c'est gratuit.


Remakes de Space Invaders

Voici la sélection des trois jeux qui me paraissent les plus intéressants et les plus proches du concept d'origine.


3D Invaders

Ce remake est  presque conforme à l'original, avec un petit effet de simili-3D en plus et une qualité graphique bien meilleure. Le jeu est aussi plus nerveux que l'original. Lorsqu'on réussit le premier niveau, déjà assez dur, le second commence, presque identique, sauf que les aliens sont plus près, plus rapides et plus productifs (en projectiles).
Une petite variation supplémentaire à signaler : si vous descendez la soucoupe qui passe en haut de l'écran, vous aurez des chances d'obtenir l'un des trois bonus du jeu : tir plus rapide, protection du vaisseau et vie supplémentaire.
On a vite fait le tour de ce remake. Normal : c'est un Space Invaders ! Mais on a plaisir à passer un petit moment à essayer d'atteindre le niveau suivant.  



Les touches : Flèches droite et gauche pour les déplacements, "Espace" pour tirer.
Avec les flèches haut et bas on peut accentuer ou réduire l'angle sous lequel on voit le jeu.
C'est toujours mieux avec une manette mais comme 3D Invaders ne les prend pas en compte, il reste la solution JoyToKey. Voici une procédure détaillé de paramétrage de ce petit logiciel pour ce jeu : télécharger ?

Vous trouverez le jeu sur Freegame33 :
https://www.freegames33.com/index.php/detail/3D_Invaders
Ou alternativement sur Freeware Files.com :
https://www.freewarefiles.com/D-Invaders-Download-Page-11630.html
Cliquez sur "External Download Link 1"
Ou encore sur Cnet :
https://download.cnet.com/3D-Invaders/3000-2099_4-10340920.html

Sur Rob jeux vous pouvez télécharger également une version plus ancienne, dont les objets sont surtout différents.  




Invaders Crozza Games

Le but de l'auteur de ce remake était de refléter au mieux  la borne d'arcade de Taito (photo ci-contre, à comparer avec la copie d'écran ci-dessous). Une partie des graphismes externes de la borne ont été reproduits autour de l'écran de jeu, et en bas de l'écran l'image de la planète (ressemblant à la lune) qui constituait l'image de fond de l'écran de télévision. Le gameplay est très proche de l'original : le jeu est mou, le tir lent, les mouvements des aliens totalement prévisibles et ils sont tous de la même couleur grise. Idem de l'allure générale et de la sonorisation. Ce remake est le plus proche du jeu d'origine. Il est clairement destiné aux vieux joueurs qui ont eu comme moi l'ancêtre entre les mains. Contrôles : "Entrée" pour lancer une partie, touches fléchées gauche et droite pour les déplacements et touche "Espace" pour tirer.



Téléchargement sur PC Astuces :
https://www.pcastuces.com/logitheque/telechargement.asp?num=2237
Et sur Classic Retro game :
https://www.classic-retro-games.com/games/shooters/space-invaders-(2)-146



Space Invaders 3D de Mike Smith

Ce remake est bien dans l'esprit de l'original mais plus moderne. Le jeu est plus rapide, et  le tir est un peu plus efficace. Les graphismes sont améliorés. Un style différent, pas mal non-plus. Pour manoeuvrer, les contrôles habituels : flèches gauche et droite et 'Espace".



On trouve ce jeu seulement sur Caïman :
http://www.caiman.us/pageN.php?nr=1938&f=fsSpaceInvaders3D.zip



Remakes de Galaxian


Galaxian Crozza Games

Le même auteur qui s'est attelé à Space Invaders a reproduit avec talent le Galaxian de la borne d'arcade Namco. La ressemblance est frappante, aussi bien en terme d'aspect, de jouabilité que de sonorisation. C'est le remake le plus proche de l'original, une véritable plongée dans les années 80 !


Photo de la borne d'acarde de Namco


Copies d'écran du remake...


Pour manoeuvrer, on emploie les contrôles habituels : flèches gauche et droite, 'Espace".
On trouve ce jeu sur Major Geeks :
https://www.majorgeeks.com/files/details/galaxian_z349.html
Et aussi sur le site Classic Retro game :
https://www.classic-retro-games.com/games/shooters/galaxian-(2)-444



Galaxian Minion Software et Retro Galaxy

Ces deux remakes sont d'un esprit différent. Ils correspondent bien au concept de Galaxian, mais se veulent plus fun, plus modernes : résolution d'écran plus élevée, aliens inspirés du jeu original mais très colorés, plus détaillés, mieux animés ; sons ressemblants mais plus travaillés…
Du point de vue du gameplay, les aliens sont beaucoup plus rapides et bombardent à un rythme élevé. C'est dur de leur échapper mais en contrepartie le vaisseau défenseur a enfin un tir vraiment efficace. Du moins c'est vrai pour le Galaxian Mignon, un peu moins pour le Retro Galaxy.
Les deux jeux utilisent les touches fléchées pour les déplacements mais Galaxian tire avec  "Espace" et Retro Galaxy avec la touche "Ctrl".


Copie d'écran du Galaxian Minion Software

On trouve le Galaxian de Minion Software sur le site Classic Retro game :
https://www.classic-retro-games.com/games/shooters/galaxian-476
Si au lancement du jeu on vous dit que "d3drm.dll" manque, téléchargez cette bibliothèque sur Rob Jeux ici et collez-là simplement dans le dossier du programme.
On le trouve aussi sur Major Geek (avec "d3drm.dll").
https://www.majorgeeks.com/files/details/galaxian.html

Je ne trouve plus de trace de Retro Galaxy. Je le propose donc directement sur Rob Jeux, ici.  


Copie d'écran de Retro Galaxy



Carax'95

Carax'95 est nettement plus éloigné du modèle que les jeux précédents. Il s'inspire bien de Galaxian mais le gameplay est fortement modifié. Les aliens sont très rapides, très mobiles, très agressifs et certains vous tirent dessus latéralement. Pour contrebalancer, le défenseur hérite enfin d'un vrai tir en rafale, super efficace, et il peut se déplacer dans quatres directions, tout l'écran lui étant accessible. Tout va très vite et les tableaux se succèdent à un rythme rapide, la difficulté augmentant progressivement.
Ce qui est amusant - et sympathique - avec Carax'95, c'est qu'il a typiquement l'allure d'un jeu des années 90 et non des années 80. Ce qui n'a rien d'étonnant puisque, comme son nom l'indique, il a été mis en circulation en 1995. C'est du retrogaming à rebond !



Carax'95 utilise les touches fléchées pour les déplacements et "Espace" pour tirer. Mais le jeu prend en compte les manettes. Aucun changement de boutons ou d'axe n'est possible mais ça a très bien fonctionné sur les trois manettes que j'ai utilisé pour le test.

Ce remake a disparu du net. Heureusement, je l'avais encore sur un vieux CD de freeware. Vous le trouverez donc sur Rob Jeux. A télécharger ici.


Manette et Joy To Key

Aucun de ces jeux à part Carax'95 n'accepte de manette. Si vous voulez y jouer avec une poignée ou un gamepad, programmez-le avec JoyToKey. Téléchargez ci-dessus - ou ici - la procédure proposée pour 3D Invaders. Elle pourra vous servir aussi bien pour 3D Invaders que pour les jeux suivants.

Pas de note ?

Je vais cesser de mettre des notes aux purs remakes de jeux anciens. Ca n'a pas de sens, selon les critères habituels de notation des jeux sur le site. La plupart ne seraient même pas ici s'ils ne tentaient de reproduire au plus près les sensations d'un jeux d'autrefois, ayant généralement une place de choix dans l'histoire des jeux vidéo.



Remakes de Galaga : Warblade

Galaga n'a pas inspiré les programmeurs. C'est pourtant une sorte d'aboutissement du concept de Space Invaders. J'ai bien trouvé quelques jeux qui s'en réclamaient mais ils ne tenaient pas vraiment la route. Le seul qui reste est Warblade, jeu testé dans Rob Jeux en août 2013, aux tous débuts du site. Une shareware - et non un freeware - mais dont les limitations ne s'opposent pas l'utilisation gratuite du jeu.

Warblade

Warblade est en réalité la version PC de Deluxe Galaga, sortie pour Amiga à la fin de la carrière de cette machine, en 1993, sous forme de partagiciel. Remake amélioré de Galaga, il avait été développé par le norvégien Edgar Vigdal. Warblade est donc un remake de remake, ce qui est assez cocasse.
Quelques années après Deluxe Galaga, l'auteur s'est finalement décidé à donner satisfaction aux nombreux fans du jeu, qui voulaient depuis très longtemps une version pour PC. Laquelle a ensuite été portée sur Mac Os X et IOs. La version PC fonctionne par ailleurs très bien sur Linux avec le logiciel Wine.
Si Edgar Vigdal  n'a pas repris le nom d'origine de son jeu, c'est pour éviter d'avoir des ennuis avec Namco, toujours propriétaire du nom "Galaga". Lire l'article sur Warblade ?


Copie d'écran de Warblade 1.2

On peut télécharger la démo sur le site officiel, ici :
http://www.warblade.as/index.asp
Edgar Vigdal étant décédé en 2015, il n'est pas sûr que ces pages survivent encore très longtemps. En cas d'indisponibilité, on n'aura cependant aucune difficulté à trouver Warblade sur un grand nombre de sites. En voici quelques uns de propres, qui proposent la version 1.33 (et non la 1.34 comme c'est indiqué un peu partout), probablement la dernière que connaitra ce jeu.
Sur Malavida :
https://warblade.fr.malavida.com/#gref
Sur 01 Net :
https://www.01net.com/telecharger/windows/Jeux/arcade/fiches/25870.html
Sur Toucharger :
https://www.toucharger.com/fiches/windows/warblade/12630.htm


Warblade 1.33

Exceptionnellement, je peux vous proposer un crack pour la version 1.33. Il vous permettra de bénéfcier de toutes les fonctionnalités du jeu et de tous les niveaux.
Télécharger le crack ?
L'archive contient trois fichiers : un exéctable, "setup.exe", et 2 dll. Copiez-les à la racine du dossier du jeu et lancer le setup. Il mouline quelques secondes et c'est bon !


Clubic continue à proposer deux vieilles versions, la 1.2 RC4 de 2004 et la 1.2X de 2006, ici:.
https://www.clubic.com/telecharger-fiche10661-warblade.html
J'aime bien ces versions, antérieures à la 1.3. Elles ne sont pas moins bonnes, au contraire. Elles sont graphiquement moins travaillées mais plus proches du Galaga original ; et moins parasitées par tout le fatras qui encombre la dernière version.  Le jour où elles disparaîtront, je posterai au moins la 1.2X sur Rob Jeux...

Rob Robinson, août 2019


 




 
Retourner au contenu | Retourner au menu _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();