Comme Robinson dans la crise spécial jeux gratuits

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

Puissance 4

Jeux de réflexion > Petits classiques

"Puissance 4" ou "4 en ligne"

Le jeu « Puissance 4 », qu’on appelle également « 4 en ligne », est dérivé du très ancien morpion auquel il ajoute une dimension :  la « gravité ». Il a été inventé par Howard Wexler au début des années 70 et commercialisé par MB, puis par Hasbro.


La règle du jeu est simple : chaque joueur dispose de 21 pions d’une couleur (jaune ou rouge en général). L’aire de jeu est une grille de 6 rangées et de 7 colonnes.  Chacun, à tour de rôle, pose un place un pion en haut d’une colonne et il tombe jusqu’à la position la plus basse possible. Le joueur qui gagne est celui qui, le premier, réussi à aligner 4 pions de sa couleur sur la grille, dans n’importe quel sens : verticalement, horizontalement ou en diagonale.
Le «Puissance 4» ne sera jamais un grand jeu pour plusieurs raisons dont la plus importante est que certaines configurations de coups au départ du jeu assurent à celui qui les connaît une victoire certaine.

Un petit indice ? Vous améliorez beaucoup vos chances de gagner si vous jouez en premier et sur la colonne centrale. Mais je n’en dirais pas plus.
Malgré ça, « Puissance 4 » est un jeu agréable, qui demande attention et réflexion, sans être rébarbatif et dont les courtes parties pourront meubler agréablement un petit moment de détente. Je vous conseille donc d’en avoir un bon dans votre bibliothèque. Personnellement, j’utilise iPuissance 4D.

iPuissance 4D

Ce petit programme a bien des qualités. Il est en français, très agréable à regarder avec un affichage en 2D ou en 3D de belle facture, permet le jeu en local contre l’ordinateur ou en ligne sur le serveur de l’auteur. Il propose également six modes de jeu différents : le «classic», que vous connaissez déjà, le jeu «No Fill C.», dans lequel la ligne entièrement remplie de pions disparaît, le mode «10x10» qui se joue sur une grille de 10 par 10, le mode «2 par tour» dans lequel chaque joueur joue deux coups et le mode "reverse" où il ne faut surtout pas aligner 4 pions !

Le "spécial" est un jeu «2 par tour» avec des règles beaucoup plus complexes. De quoi prolonger longtemps pour le jeu.
En local contre l’ordinateur, trois niveaux d'IA sont disponibles. Il faut avouer qu’à son meilleur niveau, le programme n’est pas d’une force surhumaine. Bien qu’assez coriace, il  m’est arrivé de le battre.


Vous trouverez sur le site de l’auteur beaucoup d’informations sur le jeu, l’accès à des parties en ligne ainsi qu’un mode d’emploi très détaillé du programme, notamment les règles des modes de jeu alternatifs.


Téléchargement du programme pour Windows et pour Linux
Mode d’emploi détaillé
Eléments stratégiques, pour mieux jouer
Tutoriaux pour créer ou rejoindre une salle multiplayer

Note :
***






 
Retourner au contenu | Retourner au menu _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();