Comme Robinson dans la crise spécial jeux gratuits

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

Bejeweled

Casual Games

Bejeweled

Vous ne pouvez pas ignorer l'inexplicable succès d'un petit casuel game nommé Candy Crush, sorti d'abord comme une application Facebook puis qui a été porté sur IOS, Androïd et Windows Phone, soit la quasi-totalité des téléphones et appareils nomades. Ce jeu, qui n'a pourtant rien d'extraordinaire, a conquis des centaines de millions d'utilisateurs et rapporté des millions de dollars à King, la société américaine qui l'a commercialisé. Ce que vous ignorez peut-être, par contre, c'est que Candy Crush est un remake d'un jeu sorti il y a 15 ans, appelé initialement Diamond Mine, puis rebaptisé Bejeweled. Développé par Jason Kapalka pour PopCap Games, il a lui-même connu un grand succès. Commercialisé en ligne à un prix modeste, Bejeweled a été téléchargé 150 millions de fois ; une version physique a été commercialisée également à 70 millions d'exemplaires.
Le logiciel a fait l'objet de plusieurs versions successives apportant quelques améliorations et variantes dans les modes de jeu : Bejeweled 2, Bejeweled 3...

Titre

Genre

Plateformes

Note

 

Bejeweled

Casuel Game - Divers

Windows

***


Les dernières versions sont toujours commercialisées par PoCap Games et BibFish Games, deux sociétés américaines spécialisées dans les casual games et les jeux d'objets cachés. Il y a quelques années, la première version, considérée comme obsolète, a été libérée de droit et à une époque on pouvait la télécharger sur le site de PopCap. Aujourd'hui, elle a disparu du web.
Heureusement, me souvenant y avoir joué, j'ai cherché dans un tas de vieux CD et j'ai trouvé une version originale du jeu, avec un code d'enregistrement. C'est un véritable collector !

Téléchargement et installation


Le programme est hébergé sur notre site. Téléchargez l'archive et décompressez là dans un dossier.  Cette version de Bejeweled était un shareware limité à cinq utilisations. Pour le débloquer il faut disposer d'un code d'enregistrement et justement il y en a un dans le dossier. Il se trouve dans un petit fichier texte appelé serial. Ouvrez ce fichier et notez les informations qu'il contient puis à la première utilisation du jeu, utilisez-les pour débloquer le programme.
Pour lancer le jeu il faut exécuter le fichier WinBej.exe. Votre antivirus risque de détecter un trojan dans ce fichier. Ce sera le cas si vous utilisez Avira, un antivirus particulièrement sévère avec les petits programmes espion que l'on trouvait en quantité dans les jeux commercialisés en ligne. Rassurez-vous, ce trojan, qui a une quinzaine d'années, est parfaitement inoffensif. Si votre antivirus le détecte Le mieux est de faire un clic droit sur le fichier WinBej.exe et de lui demander d'ignorer la menace. Tous les antivirus permettent de faire ça.
Lorsque vous lancerez le jeu, il s'affichera en plein écran, car c'est le paramètre que j'ai sélectionné avant de constituer l'archive. Il se peut que vous trouviez le jeu un peu grossier et un peu trop aplatie sur un écran moderne. Dans ce cas ouvrez le menu d'options et décochez fullscreen.

Jouer

Le but du jeu est des plus simples : un damier de 8x8 cases est couverts de gemmes de formes et de couleurs différentes. Pour jouer il faut réaliser des alignements d'au moins trois gemmes identiques, en déplaçant deux gemmes adjacentes. Les alignements de gemmes disparaissent et toutes celles qui se trouvaient au dessus descendent ; les vides sont comblés par de nouvelles gemmes qui arrivent du haut du damier. Il y a donc toujours 64 gemmes sur le plateau. Lorsque les gemmes se réagencent, il arrive souvent qu'elles forment de nouveaux alignements et cela peut provoquer des réactions en chaîne parfois spectaculaires, qui vous procureront en un seul coup un grand nombre de points. Lorsque vous atteignez un certain score, vous passez au niveau suivant. Et lorsqu'il n'y a plus de mouvements possibles, le programme vous en informe en affichant no moves et en faisant trembler le damier.
Si vous êtes coincé vous pouvez demander de l'aide en cliquant sur le gros bouton rond violet. Le programme vous indiquera une combinaison que vous avez loupé. Personnellement je met un point d'honneur à ne jamais recourir à cette facilité qui, de plus, vous inflige un malus de points.
Dans cette version de Bejeweled il n'y a pas de variante. Vous pouvez jouer en mode Normal, sans limite de temps, ou en mode Time Trial, chronométré. Ce mode est le plus intéressant. Il induit un certain suspence, d'autant plus que lorsque votre temps est prêt de s'épuiser vous obtenez un répit chaque fois que vous faites disparaitre des gemmes...
En mode Time Trial il semble toutefois y avoir une différence importante : j'ai l'impression qu'il y a toujours une combinaison possible. En tout cas je n'ai jamais terminé une partie Time Trial par un "no moves".


Ce que j'en pense ?

C'était un beau petit jeu, mignon, agréable et délassant. Le parfait petit casual game. Evidemment, ce n'est pas un jeu vraiment enrichissant. Il est théoriquement possible de trouver des coups permettant de réaliser de meilleures combinaisons ; parfois on arrive à percevoir qu'en jouant un coup plutôt qu'un autre on va combiner quelques gemmes de plus. Mais quant à prévoir des combos magistraux, c'est une autre paire de manche ! En pratique on joue surtout là où on a trouvé des gemmes qui peuvent s'aligner et basta ! Le hasard décide du reste.

Note :
***

Rob Robinson, mars 2016





Retourner au contenu | Retourner au menu _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();