Comme Robinson dans la crise spécial jeux gratuits

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

Windames 3D & Checkers

Windames 3D / Checkers 3D

Bien que joueur très moyen, je peux affirmer que j'ai un niveau de jeu qui me place, en matière d'Echecs ou d'Othello, bien au dessus du joueur occasionnel. Hélas, je ne peux pas en dire autant du jeu de dames. Je perd d'ailleurs toujours lamentablement contre le programme que je vous ai choisi, pourtant réglé au niveau 1 (débutant). Je ne tenterai donc pas de me faire passer pour un spécialiste.

Mais comme personne ne va nourrir à ma place le chapitre Jeux de réflexion de mon site, je vais quand même tenter de vous proposer un titre.  Il s'agit de Windames 3D. Je ne prend pas beaucoup de risque car ce logiciel (déjà ancien mais qui a bénéficié de nombreuses évolutions), est, à son meilleur niveau, d'une force comparable aux meilleurs joueurs humains ; vous ne devriez donc pas vous plaindre de son jeu. Il possède toutes les fonctions qu'on est en droit d'attendre (sauvegarde de parties, avant/arrière de n coups, horloge, éditeur de positions, inversion des joueurs, analyses de parties, module d'apprentissage avec leçons, exercices et problèmes à résoudre...), son ergonomie est très correcte et, cerise sur le gâteau, l'interface est belle, malgré l'âge du programme. On joue sur un superbe damier en 3D, dont on peut changer l'apparence en puisant dans une petite collection de 8 modèles différents (il est possible aussi de jouer sur le bon vieux damier 2D).  Sans surprise, c'est l'un des trois logiciels que recommande la Fédération Française de Dames, garantie de sérieux.
Et bien sûr il est gratuit !


Téléchargement et installation


Téléchargez le jeu sur le site officiel. L'auteur propose pas moins de 16 versions différentes du programme, car c'est aussi un spécialiste des variantes du jeu de dames et il a adapté son logiciel à plusieurs d’entre-elles. Nous y reviendrons. Pour l'instant, téléchargez la version appelée Windames 3D Internationale. Elle vous permettra de jouer selon les règles officielles.
L'installation du jeu peut poser un petit problème sur Vista ou Seven. Au lancement de l'exécutable, le système vous répond qu'il ne peut pas continuer l'installation : faîtes un clic droit sur le fichier et, dans le menu qui s'ouvre, choisissez "Exécuter en tant qu'administrateur". Ou bien, seconde possibilité, exécuter le fichier setup après vous être connecté avec votre compte administrateur.
Le programme n'installe pas de raccourci sur le bureau. Vous devrez donc ouvrir le dossier de Windames et créer vous même le raccourci à partir du fichier Windames.exe.

Jouer


A chaque lancement, le programme affiche un menu sur lequel vous devrez choisir l’apparence du plateau et des pions et la langue. Ensuite l'interface s'affiche. Dans l'ensemble, les items des différents menus sont facilement compréhensibles. Certaines fonctions nécessitent tout de même quelques remarques...


Menu fichier, « Nouveau » : cet item sert bien sûr à lancer une partie. Un menu s'ouvre que l'auteur appelle "la boite à onglets". Il est plus complexe qu'il n'y paraît.
Tout d'abord, vous pouvez commencer une partie en "Entraînement" ou en "Match". La différence ? En mode match, vous êtes dans une situation de compétition vis à vis de l'ordinateur. C'est à dire que votre Elo (votre classement, qui démarre à 1600) va évoluer en fonction de vos victoires ou de vos échecs. Donc si vous affrontez tout le temps le programme à un bon niveau, votre Elo va fondre comme neige au soleil et celui de l'ordi grimper en flèche. C'est pourquoi l'auteur à prévu un bouton pour ramener de force le niveau de l'ordi à 2050. Vous pourrez aussi supprimer votre joueur déclassé et en créer un autre pour recommencer.  C'est un mode carrière, en somme, un peu comme dans les courses d'arcade ! Personnellement, je ne trouve pas l'idée si géniale...

Vous remarquerez aussi que l'ordinateur peut-être représenté par 7 joueurs différents. L'aide ne donne aucune information sur ces joueurs. Il s'agit probablement de variantes du moteur de réflexion, dotés de tempéraments différents (très agressif ou au contraire très prudent, par exemple). Ou bien alors ce n'est qu'un artifice et à part le nom et le Elo de départ, rien d'autre ne change... Je suis trop mauvais joueur pour avoir un avis, mais je penche quand même pour la première hypothèse...
Le jeu "Humain contre humain" n'a pas grand intérêt, sauf qu'on peut s'en servir pour entrer des parties entières et les faire analyser par la suite.

Menu fichier, "Leçons, exercices et problèmes" :  d'ici vous accédez à une imposante bibliothèque de leçons, problèmes et exercices commentés. Chacun d'eux s'affiche dans une fenêtre texte, tandis que le damier s'est modifié pour illustrer l'exercice. Avec les touches F1 (coup précédent) et F2 (coups suivant) vous pourrez étudier les différentes séquences de l'exercice.

Menu fichier, "Installer une position" : c'est un éditeur de problèmes, assez perfectionné. J'ai eu quelques soucis avec lui. Avec XP, rien à signaler. Avec Seven, par contre, j'ai eu des problèmes d'affichage. Certaines fonctions de l'éditeur étaient masquées, alors que l'écran Windows était configuré pour un affichage de taille moyenne (125 %). J'avais toujours ce problème avec "Petite 100% (défaut)". J'ai essayé "Grande – 150 %" et là, bingo ! L'affichage était parfait ! Si vous rencontrez ce problème, cliquez au milieu de l'écran, sélectionnez "Personnaliser", puis "Affichage" et  choisissez la taille la plus élevée.
Voyons maintenant le fonctionnement de l'éditeur : par défaut l'onglet "problème" est activé. C'est là que vous allez mettre les pions en place. Vous pouvez effacer entièrement le damier, le remplir entièrement et sélectionner un pion blanc, une dame blanche, un pion noir, une dame noire ou une case vide. Ensuite il suffit de cliquer sur les cases du damier pour déposer ce que vous voulez. Pour terminer, vous devrez déterminer les conditions de démarrage du problème. D'où le présence des boutons "Ordinateur blanc / Ordinateur noir" (pour attribuer les camps et déterminer qui a le trait) et "Ordinateur joue / Joueur joue"...
Une fois votre problème en place, allez ensuite sur l'onglet "coups joués" et l'ordinateur va chercher à résoudre le diagramme que vous lui avez présenté...

Créer un fichier texte / ouvrir un fichier texte : vous pouvez sauvegarder la partie en cours sous forme de script au format texte (txt) et en charger au même format. Cela permet surtout de charger des parties.  Toutefois le format pdn est plus répandu que le format txt pour les parties de dames...  

"Editer l'image" fait une copie d'écran du damier, au format "bmp". Donnez lui un nom et sauvegardez où vous voulez.

Le Menu édition permet exclusivement de se déplacer dans la partie mais vous le ferez plus facilement avec les raccourcis clavier : F1 pour un coup en arrière, F2 pour un coup en avant,  CTRL + F1 et CTRL + F2 pour aller au tout début de la partie ou à la fin.

Menu niveau : étrange que ce menu n'ait pas été intégré à la "boite à onglets" où il aurait été mieux à sa place... C'est donc ici que vous aller choisir la force de votre adversaire informatique, sur une échelle de 0 à 8.  À 0 (Néophyte), il gagne quelques coups puis fait volontairement de grosses erreurs pour vous rendre des pions ; à 1 (débutant) il ne fait plus de cadeau mais joue sans pousser beaucoup sa réflexion. Le niveau 3 (promotion) correspondant à un niveau moyen de joueur de club... Si vous êtes capable d'affronter l'ordinateur au niveau 5 (Excellence) et de gagner, vous êtes déjà un super-bon joueur ! A 9 (Grand maître international), d'après l'auteur, vous ne pouvez pas gagner...
Attention : pour moi, chaque fois que je relance le programme, le choix sélectionné par défaut redevient le "spécial no 7", "long,long".  Autrement dit le programme sélectionne automatiquement un niveau où il est très fort. A chaque nouvelle partie, pensez bien à régler le niveau à la force qui vous convient.

Menu paramétrage, bibliothèque d'ouvertures : la bibliothèque d'ouvertures est activée par défaut, ce qui permet à l'ordinateur de jouer pratiquement instantanément les premiers coups. Reportez vous à l'aide pour les autres fonctions du menu "Paramétrage", si nécessaire.  

Analyse : cette fonction permet d'explorer la totalité d'une partie et d'évaluer vos coups d'une manière assez sommaire (ne vous attendez pas à de longs commentaires). Reportez vous à la page de l'aide qui lui est consacrée, si vous voulez en savoir plus.

Menu Options :
les divers items de ce menu n'appellent pas d'explications particulières, sauf peut-être pour "Réflexion sur temps adverse", désactivé par défaut. Si vous l'activez, le programme continuera à réfléchir pendant que vous prenez votre temps pour jouer. Ce qui le rendra bien sûr encore plus fort et plus rapide !
Quant à "Jeu en aveugle", je n'ai encore pas compris de quoi il s'agit...

Menu Aide : sur Vista et Seven l'aide ne fonctionne pas car elle a été développée avec l'ancien module d'aide de Windows. Aussi incroyable que ça puisse paraître, Microsoft n'a pas jugé utile de l'implanter dans ses éditions récentes, alors que des centaines de milliers d'applications l'utilisent ! Vous pouvez néanmoins le télécharger à partir de la fenêtre d'erreur qui s'affiche. Simplement cela va prendre un certain temps car Microsoft veut absolument vérifier, auparavant, que vous avez bien un Windows valide. Une fois le module installé, l'aide ne marchait toujours pas pour moi car le programme n'arrivait pas à localiser le fichier hlp. Vous le trouverez néanmoins dans le dossier du programme sous le nom Windames_f.hlp. Double-cliquez dessus pour le lire...


Les autres versions du programme

Le créateur du jeu, Jean-Bernard Alemanni, est un spécialiste des variantes du jeu de dames. Il a d'ailleurs publié un livre à ce sujet (Les jeux de dames dans le monde – Techniques). Il a aussi développé de nombreuses versions de son programme, adaptées aux règles spécifiques de ces variantes. Si vous êtes intéressé, rendez-vous sur son site pour en savoir plus et, éventuellement, téléchargez la variante de votre choix.


Je me contenterais ici de vous parler de la variante checkers. C'est celle de tout l'espace anglo-saxon, à commencer par la Grande-bretagne et les Etats Unis, ce qui fait qu'elle est probablement aussi populaire, sinon plus, que l'internationale. Les différences entre les deux versions sont minimes. La checkers se joue sur un damier de 64 cases, comme les échecs, contre 100 cases pour l'internationale. Avec l’internationale la prise par les pions peut se faire en avant et en arrière ; avec la checkers, seule la prise en avant est possible. Checkers 3D est, pour le reste, parfaitement identique à la version Internationale. Normalement vous devriez pourvoir trouver le programme sur la même page du site de Jean-Bernard Alemanni. Malheureusement, l'auteur a transporté son site chez un autre hébergeur et certains liens pointent encore sur les anciennes pages. Impossible notamment de télécharegr la version Checkers. C'est pourquoi je vous la propose moi-même, en attendant que Jean-Bernard Alemanni mette un peu d'ordre dans ses fichiers.
Télécharger Checkers 3D sur Robinson jeux gartuits ?


Goodies

J'aurai bien aimé vous proposer, comme pour les Echecs ou Othello, un second programme, plus simple et plus fun, pour les joueurs occasionnels - mais néanmoins exigeants. Après bien des recherches, je n'ai pas trouvé ce que je voulais. Ou bien les programmes sont sérieux mais sont vieux et moches ou bien ils sont modernes et beau à voir mais manquent de sérieux et jouent très mal ! Par contre, je peux vous proposer quelques goodies intéressantes. Et pour commencer, de la lecture :


Les Enchaînements, de Michel Grégoire, une étude très complète, recommandé par la FFD, sur les enchaînements pour l'internationale à 100 cases...

L'Etude des ouvertures du jeu de dames, d'Adrien Couttet.
C'est un livre des années 30 – et donc tombé dans le domaine public depuis longtemps. Certaines ouvertures proposées sont certes démodées. Ça ne les rend pas moins efficaces et l'essentiel de ce travail reste d'actualité.

Le site de la Fédération Française de Dames
est très bien conçu et s'adresse à tous les publics, aussi bien joueurs chevronnés que débutants. il propose un contenu imposant et de valeur. Pour les débutant, tout l'onglet "Jeu et Technique" sera précieux. On y détaille les règles, le système de notation des parties et on y trouve un cours très complet sur les techniques de jeu : manœuvres tactiques élémentaires, notion de stratégie et étude des fins de partie...


Note : ***** (pour Windames 3D et Checkers).

Rob Robinson, août 2013





Retourner au contenu | Retourner au menu _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();