Comme Robinson dans la crise spécial jeux gratuits

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

Roboball

Arcade et action > Casse-briques

Casse briques

Le casse briques et l’un des tous premiers types de jeux vidéo apparu dans l’histoire, sur console de salon ou comme borne d’arcade. Le premier jeu vidéo avec lequel j’ai joué dans un bar était d’ailleurs un casse brique, je m’en souviens très bien. L’image s’affichait sur une télé noir et blanc mais des gélatines donnaient des couleurs différentes et bien vives à chaque rangée de briques. Dire que je trouvais le jeu génial, à l’époque ! J’en ai aussi programmé un en basic, pour mon Oric Atmos...

Finalement, avec le recul, on se rend compte que c’est un jeu plutôt ennuyeux et répétitif, qui peut même devenir assommant. Mais, comme casual game, pour passer un petit moment de détente sans se prendre la tête, ça peut le faire.
J’en connaissais un de très chouette, appelé Alpha Ball. Chaque tableau était un petit bijou de briques assemblées avec goût et formant un véritable… tableau - mais dans le sens "œuvre d’art", vous voyez ? Malheureusement ce n’est plus un jeu gratuit. On peut le télécharger et jouer avec pendant une heure. Il faut l’acheter si on veut continuer à l’utiliser. Payer pour un casse briques, même très bon… Bof !

Roboball

Heureusement, j’en ai trouvé un autre, totalement gratuit celui là, pour lequel je pourrais faire à peu près la même remarque. Chacun des 80 tableaux est vraiment un petit bijou, mais dans un genre plus cartoon qu’Alpha ball. Il offre tous ce qu’on attend d’un casse briques d’aujourd’hui : des tas de briques bonus, des débris qu’il faut ramasser pour gagner des points, etc. Il s’appelle Roboball et les personnes qui l’ont programmé ont également réussi à supprimer quelque chose qui était vraiment insupportable avec les autres jeux (y compris Alpha Ball) : l'horripilant temps passé à essayer le dégommer les toutes dernières briques du tableau ! Roboball vous envoie un petit poing pouce levé qu’il suffit de ramasser pour terminer le niveau...


Installation

Roboball est un jeu gratuit mais sponsorisé par MyPlayCity. J’en profite pour dire que si beaucoup de sites de jeux gratuits vous balancent n’importe quels jeux débiles, dans le but de vous fourguer publicités, logiciels espions et toolbars parasites, MyPlayCity a au moins de mérite de proposer des jeux souvent excellents. Bien sûr le site va quand même essayer de vous imposer logiciels tiers et moteurs de recherches spécifiques. Ou d’autres choses parce tout cela varie dans le temps. Donc téléchargez le setup du jeu sur MyPlayCity. Et au moment de l’installation n’oubliez pas de décocher tout ce qu'il envisage d’installer sur votre ordinateur.
Par défaut, le setup installe le jeu dans "program files" et crée un raccourci sur le bureau. Ne pas lancer le jeu à partir de ce raccourci, si vous voulez éviter à chaque démarrage les pubs et autres contraintes imposées par le sponsor. Ouvrez le dossier du jeu et cherchez le fichier "engine.exe". Créez un raccourci sur le bureau pointant vers ce fichier et vous démarrerez directement avec Roboball.

Le jeu

Le jeu ne vous propose pas moins de 80 tableaux, tous superbes, chacun illustrant une thématique particulière. Les tableaux bénéficient d’un effet de simili 3D assez bien vu et que vous pouvez désactiver, dans les options, si ça ne vous convient pas. Je vous conseille fortement de jouer au moins au niveau "hard", sans quoi vous allez vous endormir. Cerise sur le gâteau, Roboball tourne avec toutes les versions de Windows, y compris, en principe, avec Windows 8 (mais je n’ai pas vérifié).


Télécharger Roboball sur MyPlayCity

Note :
*****

Dans quelques temps je mettrais un ou deux autres titres...





Retourner au contenu | Retourner au menu _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();