Comme Robinson dans la crise spécial jeux gratuits

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

Othello

Othello & Reversi

Plan de cette rubrique :

 
 

GENERALITES
Connaissez vous Othello ?
Petit historique
Un livret pour apprendre à mieux jouer
LES PROGRAMMES
3D Reversi Deluxe, parfait pour découvrir Othello
Wzebra, pour joueurs sérieux
Padoo : étude des ouvertures
Icare : étude des fins de partie.
LIENS ET DIVERS
La FFO
Liens divers



Généralités

Après les échecs, Othello. Connaissez-vous ce jeu ? Il se joue sur un plateau d’échecs (appelé ici « othelier »), avec 64 pions qui ont 2 cotés, l’un noir, l’autre blanc (en général, mais les couleurs importent peu).
Les règles du jeu s’exposent en quelques lignes et s’apprennent en cinq minutes ! Au départ il y a deux pions de chaque couleur au centre de l’othellier. Par convention ou tirage au sort, une couleur est attribuée aux joueurs. Pour jouer, vous devrez ensuite poser les pions à votre couleur sur les seules cases qui permettent de prendre en tenaille des pions adverses (et ce dans toutes les directions). Les pions adverses ainsi encadrés passent aussitôt à votre couleur. S’il n’y a pas possibilité d’encadrer des pions adverses, vous passez. Le but du jeu étant de terminer la partie avec plus de pions à sa couleur que l’adversaire. Voilà, c’est très simple.
Règles du jeu en images sur le site de la FFO
Tellement simple qu’Othello est souvent considéré comme une étoile mineure, les échecs étant, évidemment, l’astre le plus brillant. Je n’ergoterai pas sur le sujet. Mais si vous prenez la peine de creuser un peu, vous découvrirez un jeu riche, bourré de finesse tactique et stratégique. Un jeu qui a aussi l’avantage d’offrir des parties rapides. Le nombre de coups étant limité par la taille de l’othellier. Il est rare qu’une confrontation dure plus d’une demi-heure.

Petit historique

Le jeu de Reversi est né en Angleterre à la fin du 19 siècle. Après avoir rencontré un certain succès, il est tombé pour longtemps dans l’oubli. C’est en 1971 seulement qu’un japonais, Hasegawa, le “ré-inventa” en le rebaptisant «Othello». A tout hasard, Hasegawa déposa le nom, ce qu’il n’aura pas à regretter, le succès étant, cette fois, foudroyant !
La notoriété toute neuve du jeu n’est pas dû aux apports minimes d’Hasegawa mais surtout à la naissance et au développement concomitant des jeux vidéo, puis de la micro-informatique familiale, que le jeu à pu accompagner. La programmation d’une intelligence artificielle digne de ce nom était beaucoup plus facile à envisager pour Othello, aux règles simples et au nombre coups jouables strictement limité par les 64 cases de l’échiquier. Othello a donc été très vite incorporé dans des petits jeux vidéo à cristaux liquides, puis dans des consoles, puis dans des micro-ordinateurs familiaux… s’assurant ainsi une diffusion planétaire !
Aujourd’hui, sans être retombé dans l’oubli, l’effet de mode est passé et Othello est redevenu un jeu d’importance secondaire mais ayant tout de même ses aficionados.

A la découverte d’Othello, un manuel pour apprendre à mieux jouer

Ancien Champion de France, Emmanuel Lazard a écrit un précieux petit livret sur le jeu d’Othello. Pour commencer, il passe en revue les règles du jeu ainsi qu’un certain nombre de généralités ; dans une seconde partie, il aborde le jeu sous l’angle stratégique. La troisième et dernière partie est consacrée à la découverte de certains éléments tactiques fondamentaux.

Ce livret est une excellente introduction. Si vous découvrez Othello, sa lecture vous fera faire en quelques jours un bon considérable. Au point que vous pourrez battre facilement certains programmes qui vous paraissaient invincibles auparavant.

Le livret d’Emmanuel Lazard, sur le site de la FFO


Les programmes

Il y a des centaines de programmes d’Othello ou de Reversi, freeware ou shareware disponibles sur le net. Beaucoup sont très mauvais joueurs et n’importe qui maîtrisant un tant soit peu les subtilités du jeu peut les battre sans difficulté. Quelques uns, au contraire, sont si forts que vous ne pourrez espérer les vaincre, seriez-vous même le meilleur joueur humain du monde. J’ai d’ailleurs fait un site Internet où la plus grande partie de ces programmes sont évalués et notés. Ici, je me contenterai de vous proposer quelques programmes pour jouer, d’autres pour étudier les débuts ou les fins de parties, un manuel en français pour apprendre à mieux jouer et des liens vers des sites utiles à ceux qui voudraient aller plus loin...

3D REVERSI DELUXE

Parfait pour découvrir Othello


Bien que je n’aie vu nulle part sur le site du diffuseur ou dans le programme le mot «freeware», il semble bien que, en passant de la version 2.0 à la 2.1, il soit devenu gratuit. Et c'est tant mieux ! Ce programme  était typiquement l'un de ses sharewares qui en mettent plein la vue et attendent de vous, pour cela plus que pour la qualité de leur jeu, une certaine rétribution. En effet, sa force ne peut soutenir la comparaison avec les meilleurs logiciels freeware. Néanmoins, il faut reconnaître qu'il est réellement splendide, tout en offrant, à son meilleur niveau, un jeu que j'ai personnellement du mal à battre. Sans être un champion, il est donc assez fort.


Du coté des fonctionnalités, le programme est riche. On peut paramétrer largement les graphismes et choisir entre un grand nombre de plateaux et de pions (notons la possibilité, amusante, d'insérer sa propre photo dans le jeu) ; les parties peuvent être sauvegardées et il est possible de joueur sur des othelliers de 6X6 à 10X10, au reversi ou bien à l'anti-réversi (reverse reversi, en anglais) ; le retour en arrière de n coups est bien sûr proposé, ainsi que la prise en charge de parties en ligne. Autre point très positif de ce programme : vous pouvez affronter de nombreux adversaires de force variable, dotés, de surcroît, de styles de jeu différents. Il sera donc un partenaire idéal pour découvrir le jeu.

Utilisation

Les menus sont en français et ne posent pas de problème particulier, sauf sur un point : pour annuler le dernier coup, dans une partie en cours, il faut faire un clic avec l’oreille droite de la souris et sélectionner «annuler». Attention : Il est possible d’annuler plusieurs coups mais pas de revenir en avant dans la partie…

A noter : 3D Reversi Deluxe existe aussi pour Mac


Télécharger 3d reversi Deluxe

ZEBRA

Un très fort programme pour progresser


A l'heure actuelle, Zebra est le meilleur programme non commercial pour PC. Joueur extrêmement fort, il est capable de battre les plus grands champions humains. Il réfléchit à une vitesse stupéfiante et même sur un très vieux PC, sa réponse est rapide. Il est doté par ailleurs d'une palette de fonctions exceptionnelle, au point qu'on a beau chercher, on ne voit pas ce qui pourrait bien manquer. De plus, Zebra se permet aussi le luxe de présenter une belle interface et d'être un logiciel gratuit. Enfin, il existe pour Linux et Pocket PC. On est comblé.

Installation

Décompressez l’archive et lancez l’exécutable pour installer le programme. Au premier lancement de Zebra, ouvrez le menu «Options» puis «Language» et choisissez le français, pour franciser les menus.
L’utilisation de Zebra est assez intuitive et il est inutile que je rentre dans les détails. En cas de nécessité, vous pouvez consulter l’aide en ligne, qui est en anglais - mais que le traducteur de votre navigateur devrait transposer à peu près correctement. Le plus délicat est l’utilisation des bases de parties, qui ne va pas de soi.


Installation d’une base de parties

Depuis des années Sylvain Quin et Stéphane Nicolet collectent les confrontations ayant lieu dans les tournois du monde entier pour alimenter une gigantesque base de données, riche, à ce jour, de plus de 100 000 parties. Cette base, appelée Wthor, est constituée de fichiers classés par années qui peuvent être librement téléchargés depuis le site de la Fédération Française d’Othello. Ces parties de grands champions (qui sont parfois des programmes) sont très utiles à étudier pour améliorer son propre jeu.



Par défaut,  Zebra ne contient aucun fichier de parties. Si vous souhaitez étudier des parties, il faudra les ajouter à Zebra. Créez un dossier appelé "bases" dans le répertoire du programme. Téléchargez sur le site de la FFO, par exemple les parties de l’année 2012. Dans le dossier "bases", décompressez  votre archive. Vous noterez qu’il y a trois fichiers. L’un avec l’extension .wtb contient la notation des parties, un second à l’extension .jou contient les données concernant les joueurs et le troisième, à l’extension .trn, les tournois. Ces deux derniers sont valables pour toutes les parties déjà présentes dans la base WThor. Lorsque de nouvelles parties s’ajouteront dans la base, il faudra penser à mettre à jour ces deux fichiers.
Maintenant, créez un nouveau dossier appelé "2012" et placez y le  fichier à l’extension wtb.


Utilisation de la base

Lorsque vous voudrez utiliser des parties de 2012, il faudra lancer Zebra et ouvrir le menu "Base de parties". Pour commencer, utilisez les items de ce menu pour changer les parties de la base 2012, puis les joueurs, puis les tournois.  Sitôt cela fait, le menu "Base de parties" s’enrichit d’un grand nombre de nouveaux items, qui, pour l’essentiel, servent à réduire le nombre de parties disponibles afin de vous permettre de choisir celles que vous recherchez. Par exemple, si vous ne voulez pas les parties "programmes contre programmes", décochez l’item du menu. Faites de même si vous voulez éliminer les parties «humains contre programmes». Vous pouvez également restreindre à certains joueurs, à certains tournois et à certaines années.



Supposons par exemple que nous voulions isoler les parties auxquelles Emmanuel Lazard a participé en 2012. Cliquez d’abord sur "Restriction années" et indiquez 2012 car le programme s’arrête par défaut à 2010. Cliquez ensuite sur "Restrictions de joueurs…". Un nouveau menu s’ouvre. Par défaut, tous les joueurs sont sélectionnés. Cliquer sur "Effacer tout", inscrivez "Lazard" dans le champ "Pattern". Deux joueurs apparaissent dans la fenêtre de droite : Lazard Yapp et Emmanuel Lazard. Cochez le bon et cliquez sur "Ajouter". Nous avons maintenant sélectionné les parties de 2012, de tous les tournois et de toutes les parties entre humain auxquelles a participé Emmanuel Lazard en 2012.  Vérifiez cela en cliquant sur "Montrez toutes les postions". Il y en a 32.
Pour charger une partie, il suffit de double-cliquer dessus. Par défaut, c’est le dernier coup joué qui s’affiche sur l’Othelier. Pour étudier la partie depuis le début, allez dans "Partie" et choisissez "Rejouer la partie".

Télécharger Zebra


PADOO

Le spécialiste des ouvertures


PADOO est dédié à la maîtrise des ouvertures (vous pouvez l’utiliser également comme programme de jeu). Les 20 premiers coups sont déterminants pour l'issue d'une partie et c'est pourquoi tous les bons joueurs maîtrisent au minimum les variantes d'une dizaine d'ouvertures. PADOO, qui signifie «Programme d'Apprentissage Des Ouvertures d'Othello», avec son énorme bibliothèque, est là pour vous les enseigner. Il a d'ailleurs l'agrément de la Fédération Française d'Othello, ce qui est une sérieuse garantie.

Pour étudier une ouverture, il faut la choisir dans la liste, après quoi vous pourrez examiner les différentes phases de l'ouverture choisie, en allant bien sûr d'avant en arrière et même jouer la partie contre l'ordinateur.

Utilisation

Dans le dossier du programme vous trouverez un fichier « lisez-moi.txt » qui contient un mode d’emploi assez détaillé et en français.
Le défaut de Padoo et de ne livrer qu’un matériau brut. Il vous propose de choisir une ouverture parmi des centaines, sans vous guider dans ce choix. Toutefois, vous remarquerez que le dossier du programme contient aussi un fichier biblio.xls, en fait un tableau Excel dans lequel toutes les ouvertures sont stockées.  Il est tout à fait possible d’éditer ce fichier, par exemple en limitant le nombre d’ouvertures à celles qui sont les plus couramment pratiquées. C’est ce que j’ai fait, en réduisant la liste à la douzaine d’ouvertures les plus pratiquées en championnat. Pour l’utiliser, il suffit de remplacer le fichier biblio.xls d’origine par celui-ci (attention de ne pas écraser la bibliothèque d’origine).


Télécharger Padoo


ICARE

Le spécialiste des fins de partie
Icare n'est pas un programme comme les autres. Il ne vous propose pas de jouer une partie mais d'en terminer une parmi des centaines, issues de tournois ou de confrontations de haut niveau. Une situation de fin de partie vous est ainsi proposée pour laquelle il y a un coup gagnant ou une série de coups gagnants qu'il faut découvrir. Si vous ne trouvez pas la bonne suite, vous pouvez compter sur l'ordinateur pour vous faire perdre, car le bougre est très fort.

Icare puise ses problèmes dans la base de donné élaborée par Sylvain Quin pour son programme Thor, ce qui représente un trésor de plus de plusieurs milliers de parties de niveau international. Il est possible de faire des mises à jour de cette base (voir plus bas).

Maîtriser les fins de parties est, comme aux échecs, quelque chose qui ne s’improvise pas. Icare est là pour ça.


Télécharger Icare


Note des programmes :

3D Reversi Deluxe :
*****
Wzebra :
******
Padoo :
***
Icare :
****


Liens utiles

Le meilleur site francophone pour dénicher de l’information sur Othello et Reversi est celui de la Fédération Française d’Othello, plus connue sous le sigle FFO. On y trouve des tas de conseils pour progresser. Cette page sera particulièrement utile à ceux qui découvrent le jeu et souhaiteraient aller plus loin.

Pour télécharger des programmes, il n’y a pas mieux que mon propre site "Les programmes d‘Othello & Reversi". Il commence à dater et il n'est plus mis en jour depuis longtemps mais il y a énormément de contenu utile pour les amateurs de ce jeu.




Février 2013






Retourner au contenu | Retourner au menu _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();