Comme Robinson dans la crise spécial jeux gratuits

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

Les remakes de Pac Man

Arcade et action > Pac Man

Spécial Remake : Pac Man


Pac Man est à l'origine un jeu japonais créé par Töru Iwatani pour Namco et sorti en 1980, sur borne d'arcade. L'auteur aurait eu l'idée du jeu en regardant une pizza dont une part avait déjà été prélevée. Pizza égale miam miam, onomatopée dont l'équivalent est paku paku, au Japon. Voilà pourquoi le jeu s'est appelé Pakkuman au Japon et Puckman aux Etats Unis. Du moins dans un premier temps, car le distributeur américain craignant la proximité de Puckman avec le très grossier mot Fuckman, a préféré donner au jeu un nouveau nom : Pac Man. Vu l'importance du marché américain, l’appellation Pac Man s'est imposée dans le reste du monde, y compris au Japon.

Dans le Top Ten des jeux les plus connus au monde

Pac Man est dans le Top Ten des jeux les plus connus, même 36 ans après sa création. Une étude à montré qu'aux Etats Unis, 94% des consommateurs ont au moins entendu parler du jeu.
Rapidement Pac Man a quitté le monde professionnel des bornes d'arcade pour être adapté sur toutes les consoles et tous les ordinateurs. Il est peu probable qu'une seule de ces machines n'ait pas eu sa version du jeu. Le succès a été phénoménale. Je ne saurais pas dire combien de jeu de ont été vendus ; je sais par contre que durant les 10 premières années d'exploitation de la «marque», le chiffre d'affaires généré a dépassé les 2,5 milliards de dollars de 1990. Vous imaginez la somme rapportée au dollar d'aujourd'hui? On peut dire que Pac Man a la notoriété de marque la plus élevée de tous les personnages de jeu vidéo, au monde. Ce n'est pas hasard si deux des plus grands musées américains, le Smithsonian de Washington (DC) et le Museum of Modern Art de New York lui consacre chacun une collection d'objets.

Un Pac man jouable dans une fenêtre web grâce à Google, pour les 30 ans du jeu


On peut se demander comment un jeu aussi simple a pu provoquer un tel engouement. Après tout, le concept est basique et, compte tenu des contraintes techniques de l'époque, le jeu d'origine ne comportait qu'un seul et unique labyrinthe, qui revenait à chaque niveau. A première vue les atouts de Pac Man paraissent assez minces.

Ci-dessus, le Pac man développé par Google pour les trente ans du jeu. Il est jouable dans une fenêtre Web. Pour y jouer, cliquez sur l'image. Il est conseillé de zoomer un peu sur l'affichage car la fenêtre est petite...

Notons au passage que théoriquement le nombre de niveaux pouvant être joués est infini mais qu'en réalité il n'y en avait que 255. Au 256ème un bug provoquait le plantage de l'affichage. Pour le découvrir il fallait jouer les 255 niveaux précédents, autrement dit être vraiment très motivé ! Je suppose qu'il fallait jouer plusieurs jours sans éteindre l'ordinateur ou la console pour y arriver... Apparemment certains l'ont fait !
Pour répondre à la question posée plus haut, une des raisons du succès du jeu fut qu'il était exceptionnellement bien programmé. En particulier l'animation des fantômes était remarquable, pour l'époque. Töru Iwatani a reconnu que cela lui a donné beaucoup de fil à retordre.

Un programme d'animation des fantômes très sophistiqué pour l'époque

Pour commencer, les fantômes ont deux modes d'action : dispersion et chasse. Au début du jeu, il se dispersent dans plusieurs direction et laissent le joueur manger les pastilles du labyrinthe. Puis, au bout d'un moment, ils font demi-tour et partent à la chasse du Pac Man. Au cours d'un même niveau, plusieurs phases d'attaque et de dispersion se succèdent, ce qui permet au joueur de souffler un peu de temps en temps.
Au fil des montées de niveaux, les fantômes réduisent la durée de leur phase de dispersion et augmentent la durée de la phase d'attaque. Ca devient plus dur !
Comme de nombreux joueurs l'on remarqué et noté, chaque fantôme à sa propre «personnalité». Blinky (le rouge) est le plus agressif et attaque Pac Man sans hésitation. Pinky (le rose) est le plus malin. Il vous attend en embuscade en prévoyant votre venu. Inky (le bleu) est timide et peut brusquement faire ½ tour devant Pac Man, comme pris de peur. Enfin, Clyde (l'orange) est inconstant et on le voit parfois abandonner la chasse pour partir se promener...
Il n'est sans doute pas faux de dire que le programme de recherche des fantômes a beaucoup contribué à l'addiction du jeu.

Des clones en quantité

Pac Man a connu de nombreuses variantes officielles. Il y a eu plusieurs améliorations successives du concept d'origine avant que, en 1987, Pac Mania (ci-contre), n'introduise un véritable saut technologique avec son rendu en 3D isométrique. Le jeu comportait de nombreux labyrinthes différents et par ailleurs, Pac Man se voyait doté de quelques nouvelles aptitudes ; en particulier la possibilité de sauter par dessus les fantômes...

En plus des variantes officielles, il y a eu également un grand nombre de clones et variantes non-autorisées, parmi lesquelles des quantités véritablement astronomiques de remakes freeware ou shareware. J'en propose quelques uns, parmi les meilleurs, sur ce site, en compagnie de l'original, désormais abandonware.


Il est possible de jouer gratuitement avec l'original

Le jeu original de Töru Iwatani est désormais abandonware, ce qui signifie que les auteurs ne se soucient plus de défendre les droits du programme, considéré comme obsolète. Vous trouverez sur mon site la version pour PC, assez réussie si on la compare à d'autres portage PC de la même époque. Ce programme ne tourne pas tel quel sur les ordinateurs actuels mais l'utilitaire DosBox, qui émule à la perfection le Dos des vieux PC, y parviendra sans difficulté. Notons d'ailleurs que ce vieux Pac Man pourra être utilisé sur les versions DosBox pour Linux et Mac Os.
En savoir plus ? Lisez cette page de Robinson Jeux Gratuits...

Deluxe PacMan et Deluxe PacMan 2

Deluxe PacMan est un excellent clone qui nous avait échappé malgré les dizaines de titres testés. Il nous a été apporté par Volog, un nouveau contributeur qui est spécialement intéressé par le retro-gaming. C'est une variante d'une version originale pour Amiga, en 2D mais bien améliorée et dotée d'un éditeur de niveaux faciles à utiliser. L'auteur en diffuse deux versions différentes...
Pour tout savoir sur Deluxe PacMan, rendez-vous sur cette page...

Pac-Clone

Pac-Clone est un remake parmi d'autres mais assez sympa. En 2D, avec les mêmes musiques, le même gameplay et les mêmes fantômes mais dans des labyrinthes différents - qui changent à chaque niveau. Autrement dit le Pac Man d'origine mais un peu amélioré. En savoir plus sur pac Clone? Voir
cette page du site...


PuckMan, PacMan de luxe


Dans les clones 2D ce PuckMan a été le premier que nous avions sélectionné. Développé par un français, il est doté d'une trentaine de tableaux graphiquement très travaillés. Le jeu est assez hardcore et comme il n'y a pas de possibilité de le reprendre là où on a échoué, voir les trente tableaux est un vrai défi. Que peut-être nous relèveront un de ces jours...
En savoir plus sur PuckMan? Voir cette page...

Intéressantes variantes 3D : Pac Maniac, Sky Hero Aventure et Agent Chewer Free

Le site vous propose également trois variantes en 3D, de style très différent. Pac Maniac est le seul qui est en vrai 3D, c'est-à-dire que le labyrinthe et les objets sont calculés et ré-affichés à tout moment par un moteur de rendu 3D, en vue objective. Un moteur un peu simplet c'est vrai mais cela n'empêche pas le jeu d'être fun.

Pac Maniac a une autre particularité : il constitue un remake de Pac Mania et non du Pac Man original. Il en reprend le gameplay, à ceci près que la 3D Isométrique de Pac Mania est remplacé par la vraie 3D de Pac Maniac. Pour en savoir plus sur ce jeu, rendez-vous sur cette page...

PakMan 2008 alias Sky Hero Adventure

Sky Hero Aventure affiche le labyrinthe comme un plateau de jeu d'échecs en perspective 3D. A tout moment on voit le labyrinthe en entier; la 3D est donc ici un élément d'aspect et non de gameplay. Par contre le jeu apporte de nombreuses nouveautés: ennemis d'allure et de comportement différents, mécanismes activant de nouveaux passages, etc. Visuellement c'est l'une des plus belles variantes.

A voir sur cette page du site.

Agent Chewer Free

Agent Chewer Free est celui qui utilise le plus modestement la 3D. Elle ne constitue ici qu'une petite amélioration, le jeu étant en fait vu de dessus un peu comme dans un Pac Man en 2D. Par contre cette variante est celle qui s'éloigne le plus du gameplay standard. Les matériaux du labyrinthe sont variables et certains de ses éléments peuvent être détruits ; le Pac Man dispose d'une arme à feu.

Pas de fantôme mais une collection d'ennemis différents. Et il y a de nombreux bonus à effet à collecter. Une variante très intéressante. A voir ici...

L'ultime remake : FPS Man... Un Pac Man version First Person Shooter


J'ai classé à part FPS Man, un Pac Man qui se déroule dans un labyrinthe affiché en 3D comme dans un FPS, c'est à dire que vous voyez le labyrinthe en vue à la première personne. Ce jeu, développé avec la version Web de Unity 3D, s'affiche dans une fenêtre Web. Il se joue donc exclusivement en ligne.

C'est l'ultime évolution de Pac Man, d'ailleurs assez récente (2013). Dommage que les ambitions de l'auteur aient été un peu limitées pour cette variante FPS... Mais c'est agréable d'y jouer un moment... A voir ici.

Rob Robinson et Nono, mai 2016


Retourner au contenu | Retourner au menu _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();