Comme Robinson dans la crise spécial jeux gratuits

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

Golf master 3D

Les simulations > Golf et minigolf

Golf Master 3D


Alors que je n'avais que déception avec les vieux jeux du commerce actuellement Abandonware j'ai trouvé ce petit programme réalisé en flash. En fait il ressemble énormément au jeu avec lequel je jouais sur mon C64 : simulation simplifiée, graphismes en 3D simple sans textures, résumant les différentes qualités de gazon à quelques nuances de vert...


Titre

Genre

Plateformes

Note

 

Golf Master 3D

Simulation de golf

Toutes plateformes

***


Ou jouer avec Golf Master 3D ?

Initialement c'est un jeu jouable en ligne dans une fenêtre de navigateur Internet. Vous pourrez utiliser n'importe quel ordinateur. On le trouve sur de nombreux sites, notamment :
Game 501 (sympa la réglette pour zoomer sur la fenêtre)
JeuxClic.com
Jeuxdesport.fr

J'ai également extrait le fichier swf pour le convertir en un exécutable, pour Windows seulement. A télécharger ici.

Comment jouer ?

La fenêtre de jeu est bien organisée : en haut le rappel du trou sur lequel on se trouve (Hole), le par pour ce trou et le nombre de coups déjà joués (shot). En bas le rappel du club en cours d'utilisation. A gauche la jauge de strike, pour doser la force du coup et enfin à droite, le plan du trou, avec indication de la direction et de la force du vent.

Le gameplay est très simple. Il n'y a pas de fioriture, comme par exemple de manipulation pour ajouter un effet. Contrairement à ce qui se passe dans la réalité, notre swing est toujours parfait. On utilise les flèches qui s'affichent dans la zone de jeu pour changer d'orientation, on choisi son club et on clique sur le bouton Strike, en regardant la jauge de puissance, pour doser la force du coup. On relâche quand on a la bonne dose.

Pour jouer, choisissez le club le plus adapté en fonction du terrain et en avant ! Il n'y a aucune aide avec le logiciel, mais le maniement est des plus faciles. Si vous ne connaissez pas le b-a-ba du jeu, vous aurez quand même intérêt à lire au moins notre chapitre découverte du jeu de golf. Vous y apprendrez l'essentiel, notamment à choisir le bon club.

Les clubs : notre sac contient 7 clubs. Le driver et un bois 5 (wood 5) ; trois fers (iron 5, 7 et 9), le sand wedge et le putter.

En principe, le driver n'est utilisable que sur le premier coup. Le second, sauf exception, sera exécuté avec le bois 5. Comme toujours, l'approche du green se fait avec les fers. Personnellement je n'utilise pratiquement que le fer 9, le fameux niblick.

Le vent (wind): faite très attention à la force et à la direction du vent et corrigez l'azimut de tir en fonction. L'échelle du vent dans le jeu va de 0 à 15.  Un fort vent de travers aura un effet puissant sur la trajectoire de votre balle, surtout avec les clubs à courte porté ; les balles semblent être d'autant plus sensibles au vent qu’elles sont hautes dans le ciel. C'est l'une des plus agaçantes approximations du jeu. L'effet du vent est même carrément excessif pour le sandwedge. Avec ce club il est impossible de remonter un vent debout de force 5 ou 6, ce qui est carrément exagéré.

La nature du sol (ground) joue mais pas suffisamment. Tombée dans un bunker, la balle devrait normalement être très difficile à extraire. Or le sable se comporte presque comme le fairway. Au point que le sandwedge est totalement inutile – et même contre-productif car le moindre souffle de vent  ramène la balle dans le sable. La possibilité d'utiliser le putter sur le fairway est une autre preuve de cette approximation.

Il y a 18 parcours dans le jeu, les premiers très faciles, les derniers difficiles. Les petits trous sont rares : il n'y a que 2 par 3 pour 5 par 4, 8 par 5 et même 3 par 6 – qui à ma connaissance n'existent pas dans la réalité.

Comptage des points : la grille de score montre pour chaque trou le par, votre nombre de coups pour ce trou (strikes) et le résultat final (score). Ce résultat est calculé de façon assez inhabituelle : les points sont comptés uniquement par référence au par, en plus ou en moins. Un trou réussi au par donne 0 point. Un coup en dessous du par donne -1, -2 ou -3, selon le nombre de coups en dessus. Et si le trou est terminé au dessus du par ou ne compte que les coups au dessus : 1 pour un birdie, 2 pour un bogey, 3 pour un double-bogey, etc.
Si vous préférez le comptage stroke-play, il suffit de vous référer au total de la ligne de strikes, qui est bien celui de votre nombre total de coups.




Son

Le sonorisation est assez correcte. Par contre les 4 notes de musique qui tournent en boucle deviennent assommantes en moins de 5 minutes. Faites les taire dès le menu d'accueil du jeu en cliquant sur l’icône de haut parleur. En cours de partie vous ne pourrez plus le faire.

Ce que j'en pense ?

Pour un jeu en flash ce Golf Master 3D est une vraie réussite. Même si le réalisme est très approximatif et si l'ensemble général est assez rustique, avec une 3D sommaire et des possibilités limitées, ce petit golf offre tout de même un joli parcours de 18 trous qu'on refera quatre ou cinq fois avec plaisir. Le temps de se familiariser avec les trous les plus piégeux. Graphiquement parlant c'est simple mais pas moche à regarder. Les ombres sont gérées, ce qui compte beaucoup dans le rendu final. La trajectoire de la balle, qu'on accompagne dans son mouvement, est bien modélisé.  Donc, un bon petit freeware comme on aimerait en découvrir plus souvent

Note : ***

Rob Rob et Nono, novembre 2016





 
Retourner au contenu | Retourner au menu _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();