Prodeo - Comme Robinson dans la crise spécial jeux gratuits

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Jeux de réflexion > Grands classiques

Prodeo, puissant et presque humain


Héritier de la série de moteurs commerciaux Rebel, Prodeo  devrait être l'adversaire informatique idéal des bons joueurs d'échecs. Moteur freeware, il bénéficie non seulement de la grande expertise de son auteur en matière de programmation mais de sa connaissance des échecs.  Gratuit mais aussi très fort et - presque - humain.


Titre

Genre

Plateformes

Note

 

Prodeo

Moteur d'échecs

Windows

******


Le hollandais Ed Schröder est un très grand nom dans le domaine des moteurs d'échecs. Il fut l'un des premiers à s'y mettre, dans les années 80 et il est l'auteur de plusieurs moteurs célèbres dont la série Rebel, qui a obtenu un grand succès commercial, avec la gamme de jeu du même nom, moins grand public que Chessmaster mais plus pointue et plus appréciée dans le milieu des vrais joueurs. Ed Schröder fut aussi un grand pourvoyeur de "cerveaux" pour de nombreuses consoles d'échecs, comme la gamme Mephisto. Ses productions étaient réputées pour leur force mais aussi pour la qualité de leur jeu et un style ressemblant beaucoup à celui d'un maître humain.  
En 2003, Ed Schröder a pris sa retraite et a décidé d'une part de publier ses connaissances dans la programmation des moteurs d'échecs et d'autres part de poursuivre le développement de Rebel sous le nom de Prodeo*, en le mettant gratuitement à la disposition du public et de ses anciens clients !
Prodeo a connu en quelques années une série de versions témoignant d'un progrès significatif en terme de force, tout en préservant la qualité de son jeux.
Son site http://rebel13.nl/index.html témoigne de ce travail. L'auteur y confie ses difficultés à obtenir une force plus élevée tout en conservant au moteur un jeu humain et lisible.


Il joue comme... Vladmir Kramnik


Bien que freeware, les dernières versions de Prodeo assurent côté force, même si avec leur 2700 Elo et des puces, elles sont loin d'un Stockfish (3400 Elo). Le programme n'a ni gros point fort, ni gros point faible. Son style est plutôt défensif. Il ne prendra pas de risque excessif et attendra de profiter d'une faute de l'adversaire, qu'il aura d'ailleurs contribué à provoquer grâce à un jeu positionnel très solide ; après quoi il lancera une puissante contre-attaque. Son jeu peut être comparé à celui de Vladmir Kramnik - du moins depuis que celui-ci a abandonné, après 2000, son style "Karpov".


Un moteur largement paramétrable


Mais nous ne parlons ici que des paramètres standards du moteur. Prodeo offre la possibilité (variable selon les versions) de modifier son fonctionnement interne, afin de mimer des joueurs de diverses personnalités. Dommage que l'auteur ne se soit pas résolu à proposer un module de réglages dans le style de celui de Chessmaster. La plupart du temps, il s'adresse à des spécialistes, voire des programmeurs, plutôt qu'aux joueurs d'échecs lambda que nous sommes.  D'une version à l'autre, il hésite sur la conduite à tenir. Dans la 2.2, il s'approche d'une version "grand public" en proposant quelques réglages simples accessibles depuis l'interface utilisée pour le faire tourner.
A partir de la version 2.6, Ed Schröder propose un outil en ligne de création de "personnalités". Vous le trouverez ici :
http://rebel13.nl/pers26.html
Les différents paramètres modifiables (110 en tout !)  font  l'objet d'une explication sommaire, voire parfois d'un fichier help spécifique (utilisez le traducteur instantané de Google Chrome pour obtenir une traduction approximative en français). Tout cela reste complexe et difficile à utiliser.  Si vous vous lancez, le résultat pourra être enregistré. Le module génère un fichier appelé "Prodeo.eng".  Rebaptisez-le d'un nom qui vous convienne et si vous voulez que Prodeo vous le propose comme adversaire, copiez ce nouveau joueur dans le dossier "personnal" du moteur. Il vous faudra aussi éditer le fichier "wb2uci.eng" pour lui faire reconnaître ce nouveau joueur (j'y reviens plus bas).

Notez que celui-ci contient déjà huit profils complets, avec des tempéraments très différents.
La version 2.6 s'appuie de plus sur une database EOC (Encyclopedia of Chess Openings), qui en fait le moteur le plus "intelligent" en matière d'ouvertures. Il jouera les débuts de parties de façon différente en fonction de sa "personnalité".

Chaque version de Prodeo depuis la 1.2 transporte également 7 passagers clandestins: Alexandre Alekhine, Vishy Anand, Bobby Fischer, Anatoli Karpov, Garry Kasparov, Judit Polgar et Michaïl Tal. Un peu plus bas je vous indiquerai comment modifier et activer ces profils de personnalité créés par Ed Schröder lui-même.
Pour moi le meilleur moteur d'échecs freeware - ex-eaquo avec Rodent III.


Téléchargement et versions

Sur le site de l'auteur, on n'a que l'embarras du choix. Dans la série Prodeo on trouve facilement les versions 2.1 à 2.9. Des joueurs chevronnés ont fait remarquer toutefois que le style inimitable de Rebel 12 s'est affadi peu à peu avec les versions successives de Prodeo. Ce style disent-ils, on le trouvait encore dans les premières versions, notamment la 1.2, qu'Ed Schröder appelait lui même aussi Rebel 13. J'aurai bien aimé vous les proposer, mais elles sont très difficiles à trouver et j'ai fini par comprendre pourquoi  : elles ne fonctionnent malheureusement plus aujourd'hui. J'ai essayé Prodeo 1.2, 1.3 et 1.4 avec Arena, Crafty Chess, Scid vs Pc et Lucas Chess est le résultat est toujours le même : l'échec, au singulier.
Personnellement, je vous conseille prioritairement les versions 2.2 et 2.6. Les autres ne vous apporteront qu'un peu de force supplémentaire dont vous n'avez pas vraiment besoin.
En résumé :

La version 2.2 :

http://rebel13.nl/prodeo/prodeo%202.2.html



La version 2.6 :

http://rebel13.nl/prodeo/prodeo26.html


Et les autres versions, y compris de plus récentes :
http://rebel13.nl/index.html




Installation

L'installation des diverses version de Prodeo est assez standard, que ce soit avec Arena ou avec Lucas Chess.
Pour Arena : menu "Modules", "Installer nouveau module" et allez chercher le fichier "rebeluci.exe" (attention : pas le fichier "Prodeo.exe" !)
Pour Lucas Chess : menu "Outils", "Moteurs", "Moteurs externes" ; bouton "Nouveau" et allez cherchez "rebeluci.exe".
Pour Crafty Chess Interface : menu "Moteurs", "Ajouter nouveau moteur" et allez chercher "rebeluci.exe".
Prodeo fonctionne correctement avec CCI mais l'interface ne permet pas d'afficher le module de contrôle.


Paramétrage

Depuis Arena, l'accès au module de contrôle se fait toujours de la même façon : ouvrir "Module", "Module 1" et "Configurer".  La configuration varie selon les versions mais certains éléments sont communs.
Pour commencer, ce que vous n'aurez pas à régler : le MultiPv; C'est un perfectionnement que ni Rebel ni Prodeo n'ont jamais adopté. Par contre la pondération (réflexion sur temps adverse) est présente et systématiquement activée. Personnellement, étant joueur médiocre, je préfère la désactiver. Le moteur est déjà bien a ssez fort pour moi !

Concernant les finales et l'effet "horizon", Ed Schröder a souvent fait état dans ses écrits de sa lutte continuelle depuis les années 80 contre ce problème. Cependant il s'est beaucoup atténué depuis que les ordinateurs et les moteurs sont capables d'explorer rapidement 25 ½ coups d'avance. C'est pourquoi il a fait disparaître de Prodeo les routines de recherche silencieuse, qui, selon-lui,  faisaient perdre 20% de vitesse d'exécution au moteur pour un gain en force minime. Peut-être a-t-il raison… Mais Prodeo est un moteur qui, dit-on, s'affaiblit en finale. Une bonne raison pour le guider vers les tables de finales Nalimov ou Gaviota, qu'il est capable de lire.
Depuis Arena, menu "Modules", "Gérer", onglet "Détails", choisir le moteur, puis onglet  "UCI" et cochez "Chemin des tablebases communes (Nalimov)"; puis indiquez le chemin vers le dossier "TB".
Remarque : ces paramètres sont des réglages communs à tous les moteurs UCI d'Arena. Donc en principe vous n'avez pas à y revenir chaque fois que vous installez un nouveau moteur UCI.

Pour tout savoir sur les finales, lire cet article de Rob Jeux.

Important : chaque fois que vous faites un réglage, dans Arena, faite redémarrer le moteur ("Module", "Module 1" et "Démarrage"), sans quoi Prodeo va dysfonctionner.

Avec Lucas Chess : avant de lancer la partie et de sélectionner le moteur, menu "Outils", "Moteurs", "Moteurs externes", sélectionnez la ligne du moteur et bouton "Modifier". Cette interface ne donne malheureusement pas la possibilité de paramétrer Prodeo pour qu'il utilise les tables de finales.

Voyons maintenant les éléments spécifiques à la v2.2 et à la v2.6....

Version 2.2

Une série de réglages simples et clairs permet de choisir ou de créer soi-même un joueur particulier.  Le choix "personnality" vous permet de choisir entre "Prodeo" (très fort), "Strong Club Player" (fort joueur de club),  "Average Club Player" (bon joueur de club), "Absolute Novice Player" (parfait novice) et un "Q3", joueur très tactique.
Attention : ce n'est pas à proprement parler un réglage du niveau de force. Cela veut dire simplement que la configuration choisie pour le personnage le rend plus ou moins bon joueur.

"Anti-GM" est un réglage obsolète depuis la version 1.81, de l'aveu même de l'auteur. Faire comme s'il n'était pas là en le laissant sur "off".

"Playing style" (style de jeu), peut être réglé sur "Agressive" (combatif), "active" (entreprenant), "normal", "solid" (jeu positionnel) ou "defensive" (jeu en défense).

Il y a aussi un réglage de force général ("Strength"): à régler sur "novice", "club player" ou "strong" ("strong" est à 2700 elo, "club player" à 2000 et c'est pourquoi sans doute j'ai trouvé le "novice" pas si novice que ça...).

Enfin le module vous propose de faire un usage plus ou moins modéré de sa database EOC (Encyclopedia of Chess Openings). Réglez sur "strong" et ne proposez pas au moteur une autre bibliothèque d'ouvertures...


Prodeo 2.2 : module de configuration allégé et francisé (voir plus loin)


Version 2.6

Presque tous les réglages ont disparu du module, qui propose à la place huit profils tout prêts, avec des tempéraments qui vont d'hyper défensif à hyper offensif :

Normal : c'est le Prodeo standard, au jeu très fort et équilibré décrit plus haut.
Wood (bois) : jeu essentiellement matérialiste (attention : baisse de 360 points de Elo !)
Boring (ennuyeux) : ne suis aucun plan. Approche bétonneuse.
Dull (terne) : jeu encore assez passif mais l'intelligence apparaît.
Defensive (défensif) :  comme Dull mais plus intelligent malgré un parti-pris défensif marqué.
Optimistic (optimiste) : jeu beaucoup plus actif, avec peu de perte de force par rapport à Prodeo standard.
Risky (imprudent) : personnalité flamboyante, portée sur l'action, qui peut-être payante… ou pas.
Gambit (casse-coup) :  goût encore plus prononcé pour le risque, avec un sens du sacrifice de pièces aigu. Jeu spectaculaire, au prix d'une baisse moyenne de Elo assez faible (environ 50 points).
Mad (fou) : jeu imprévisible, totalement risqué, parfois payant, parfois catastrophique.


Prodeo 2.6 : module de configuration modifié et francisé (voir plus loin)


Mieux vaut se contenter de ces 9 profils car ils ont été testés et fonctionnent bien. Bricoler soi-même les 110 paramètres du module de création de personnalités risque fort de mener à des comportements étranges - voire totalement irréalistes.  

Comme les précédentes, cette version s'appuie sur une database EOC (Encyclopedia of Chess Openings), qui en fait le moteur le plus "intelligent" en matière d'ouvertures. Il jouera les débuts de parties de façon différente en fonction de sa "personnalité".



Jouer contre Alekhine, Anand, Fischer, Karpov, Kasparov, Polgar ou Tal ?

Depuis la version 1.2 le dossier "personnal" de Prodeo trimballe sept fichiers de réglages censés reproduire le jeu de quelques grands joueurs d'hier et d'aujourd'hui. Ils sont là mais inaccessibles car non déclarés dans le fichier de configuration. Il est vrai qu'ils ne sont pas vraiment à jour. Beaucoup de paramètres supplémentaires se sont ajoutés au moteur depuis la version 1.2. Pourtant Ed en était fier. A leur sujet il déclarait, au moment de la publication de la 1.2 : "J'ai réécrit complètement tous les paramètres de personnalité dans un langage naturellement parlant (...). Je défie mes estimés collègues de faire un meilleur travail". Et on peut lui faire confiance. Au milieu des années 90, n'a t-il pas été le premier à incorporer à une console d'échecs un moteur imitant le style de jeu de la championne hongroise Judit Polgar?

Maintenant, voudriez-vous jouer contre ces profils ? D'une part ils fonctionnent toujours ; d'autre part je suis sûr qu'ils sont encore de grande valeur. Ed Schröder n'est vraiment pas le premier venu ! Pour les utiliser, je vais vous proposer une méthode qui varie selon qu'on utilise Prodeo 2.2 ou Prodeo 2.6.


Alexandre Alekhine / Bobby Fischer

Avec la version 2.2

1/ Télécharger cette nouvelle version du fichier "wb2uci.eng" et copiez-le à la place de celui que vous trouverez dans le dossier racine du moteur (j'ai supprimé certains choix inutiles comme Anti-GM ou le choix de la bibliothèque).
2/ Depuis le module de réglage, pour tous les joueurs simulés mettre "EOC usage" sur "strong", de façon à ce que l'ouverture du moteur corresponde du mieux possible au style du joueur (c'est le rôle des tables EOC).  
3/ Réglage par joueur : pour jouer, choisissez un des joueurs et réglez la force sur "novice", "club player" ou "strong" .
Pour le style de jeu :
Alexandre Alekhine, style "Active"
Vishy Anand, style "Active"
Bobby Fischer, style "Active"
Anatoli Karpov, style "defensive"
Garry Kasparov, style "agressive"
Judith Polgar, style "Active"
Michael Tal, style "agressive"


Garry Kasparov / Anatoli Karpov / Michaël Tal

Avec la version 2.6

Le comportement de nos joueurs simulés devrait être plus réaliste avec la version 2.6. En effet le choix de 5 styles de jeu de la version 2.2 a disparu pour laisser la place à 9 profils de joueurs, d'hyper-défensif à hyper-offensif. Pour chacun des 7 joueurs j'ai choisi le profil qui a priori se rapprochait le plus de son type de jeu**, puis je l'ai modifié en y incorporant les valeurs des anciens fichiers - qui par chance ont pratiquement toutes été conservées. Ainsi les valeurs non-prises en compte par ces vieux fichiers, qui datent de Prodeo 1.2, devraient compléter le profil au lieu de le dénaturer.
J'ai modifié le fichier de configuration "wb2uci.eng" afin qu'il prenne en compte les nouveaux joueurs et j'en ai profité pour rajouter le réglage de force (novice, club player et strong), qui avait disparu et que je trouvais bien pratique.
En résumé :
1/ Télécharger cette archive sur Rob Jeux. Elle contient les profils des 7 joueurs, à mettre dans le sous-dossier "personnal" et le fichier "wb2uci.eng" bricolé, à placer dans le répertoire racine du moteur.
2/ Lancer Prodeo dans Arena ou Lucas Chess, réglez la force, choisissez votre adversaire et enjoy.


Judit Polgar / Vishy Anand

Bricoler le fichier "wb2uci.eng"

Au cas où vous souhaiteriez créer de nouveaux joueurs pour Prodeo, il vous faudra les déclarer dans le fichier de configuration. Voici la ligne qu'il vous faudra modifier, tirée de ma version pour Prodeo 2.6 :

Personalité=setvar personality personaleng|combo|prodeo|prodeo|wood|boring|dull|defensive|optimistic|risky|gambit|mad|A Karpov|G Kasparov|J Polgar|Vishy Anand|Michael Tal|A Alekhine|R Fischer

Pour ajouter de nouveaux joueurs, mettre un "|" à la fin de la ligne puis le nom du fichier, sans l'extension "eng". Le nouveau profil doit être placé dans le répertoire "personnal".

Rob Rob avril 2019


Droits d'auteur


A l'exception de courtes citations créditées et mentionnant la source, les textes de Robinson Jeux ne peuvent être copiés sans mon consentement. Par contre, toutes les ressources que j'ai moi-même produites - tels les traductions en français, les fichiers de configuration modifiés et les profils de personnalité des moteurs d'échecs, adaptés ou créés de toutes pièces - sont freeware et donc librement diffusables sans mon autorisation - du moins dans un cadre STRICTEMENT NON-COMMERCIAL
.



*Prodeo, qui signifie gratuit en latin, est également synonyme de justice gratuite aux Pays Bas.
** Vous remarquerez que seul Karpov est un joueur défensif et positionnel. Les six autres sont des joueurs offensifs à des degrés divers. J'ai pensé qu'"optimistic" pouvait servir de base pour Fischer, Polgar et Anand. J'ai choisi "prodeo" pour Alekhine, "risky" pour Kasparov et bien sur "gambit" pour Tal. Evidemment rien ne vous empêche de bricoler vous même ces fichiers avec des choix différents.



 




 
Retourner au contenu | Retourner au menu _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();