Alien Incident - Comme Robinson dans la crise spécial jeux gratuits

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Aventure et role > Jeux d'aventures

Alien Incident

Titre

Genre

Plateformes

Note

 

Alien incident

Aventure point & clic

Windows

***

 

Scénario

Vous êtes Benjamin, un jeune garçon. Un soir d'Halloween, votre oncle, un inventeur calamiteux,  teste sa dernière invention, une machine à créer des trous sans fond. Évidemment l’expérience tourne mal, l'appareil créant un trou dans l'espace que des  extraterrestres belliqueux, venus de très loin, empruntent accidentellement. Les voilà sur notre bonne vieille Terre, avec l'intention de repartir, non sans avoir auparavant mis la main sur une certaine «entité» qu'ils poursuivent et que vous devrez vous aussi retrouver. Pour arriver à leurs fins, ils kidnappent votre oncle. A vous de le retrouver et le délivrer...

 
 

Gameplay

Alien incident est un pur jeu d'aventure "old school" à la troisième personne, du type «point and click». Les actions se font à la souris. Il suffit de cliquer sur le décor pour sonder les zones intéressantes, pour déplacer votre personnage, ou pour sortir du tableau et vous retrouver dans la zone suivante.
Votre inventaire apparaît dans le bandeau du bas de votre écran. Il suffit de sélectionner les objets dont vous avez besoin, soit pour les utiliser sur un élément du décor, soit pour les donner à un personnage, soit pour les combiner entre eux.
L'action produit parfois des phases de dialogues où vous aurez le choix entre différents propositions de discussion.
Comme toujours les tableaux successifs contiennent des mécanismes (leviers, boutons, vanne...) à actionner ou des objets qui vous serviront à diverses interactions que vous devrez découvrir.

L'aventure est en grande partie linéaire, mais beaucoup d'actions importantes peuvent être exécutées à un moment ou à un autre, sans jamais vous condamner à aboutir à une impasse. En principe vous ne devriez donc jamais être définitivement bloqué. Mais au cas où, allez de temps à autre cliquer sur la disquette bleue, à droite du bandeau, pour accéder au menu de sauvegarde et faire quelques save intermédiaires.


Style Cartoon

Le style graphique rappelle certaines BD des années 80. Les tableaux sont en 2D mais souvent avec un avant et un arrière plan. L'action se déroule durant la nuit d'Halloween et il fait donc généralement très sombre. C'est foutrac mais pas moche. Et la faible résolution des images n'est pas vraiment problématique.
Au cours de la première phase du jeu, il vous faudra arpenter le manoir de votre oncle, mais bien vite votre quête vous conduira à l'extérieur, où vous aurez à visiter des lieux très variés : un observatoire, un cimetière donnant sur un mystérieux réseau de cavernes, un magasin d'antiquités, la cabane d'un Robinson qui n'est autre que votre grand-père, des égouts sordides, un vaisseau spatial...

Ce que j'en pense

C'est une belle petite aventure classique, à l'humour décalé, dont la difficulté n'est pas trop corsée. On est loin d'un Zak McKracken et on ne reste jamais bloqué trop longtemps. La prise en main du jeu est facile et on avance sans gros temps mort. Les combinaisons à trouver ne sont jamais complètement absurde. En général un effort de logique suffira à vous ouvrir la voie.

Seule la relative lenteur des déplacements de votre personnage est parfois un peu agaçante. Un conseil, fouillez bien les décors afin de ne rien manquer et ramassez même les objets déjà utilisés, pour ne pas avoir à revenir plus tard.

Les passages les plus difficiles sont les labyrinthes. Toutes les salles se ressemblent. Pour ne pas vous y perdre, faite un plan. Dans chaque nouvelle salle, 4 directions sont possibles : monter, descendre, aller à gauche et aller à droite. Lorsqu'il y a deux escaliers pour descendre ou pour monter, sachez qu'ils mènent à la même salle. Faites comme s'il n'y en avait qu'un, sur votre plan. Dessinez un petit carré pour chaque salle ou vous vous trouvez en reliant, par un trait les salles voisines. Ne vous préoccupez pas des différences de niveau. Elles ne jouent pas en fin de compte et à la fin vous aurez un plan «à plat» qui fonctionnera très bien.

 
 

Téléchargement et installation

Alien incident est un jeu commercial sous Dos édité en 1996, aujourd'hui «abandonware». Vous le trouverez sur le site Abandonware France à cette adresse :
http://www.abandonware-france.org/ltf_abandon/ltf_solutions.php?id_soluce=129
Notez qu'il y a une version du jeu pour MacOs.


Bonne nouvelle pour les réfractaires aux manipulation complexes, le jeu est encapsulé dans un émulateur DosBox. Il vous suffira le lancer le fichier téléchargé et de l'installer comme un jeu récent. Laissez le programme coller un raccourci sur votre bureau et lancez le.
Au démarrage la console DosBox vous indique quelques séquences de touches utiles :
Alt + Entrée vous permet de basculer entre le mode fenêtré et le mode plein écran. En mode fenêtré, le jeu s'affichera avec son ratio et sa dimension d'origine, dans une fenêtre Windows, qui sera probablement petite sur votre écran d'aujourd'hui. Mais le graphisme vous paraîtra fin et détaillé. En mode plein écran, l'image sera pixelisée et un peu aplatie, si vous avez un écran panoramique. C'est une question de goût. A vous de voir ce que vous préférez.
CTRL+F5 copie l'écran en cours dans «capture», un dossier du jeu.
CTRL+F10 permet de libérer le curseur de la zone de jeu, ce qui peut être utile si vous avez besoin de revenir à Windows.
CTRL+F9 ferme le jeu. Attention : il n'y a aucun avertissement !

J'oubliais... En cas de blocage, vous pourrez toujours jeter un coup d'oeil sur cette page du site Abandonware France où se trouve une solution complète. Attention, à n'utiliser qu'en dernier recours !


Rob Rob, novembre 2014

Note :
***

 




 
Retourner au contenu | Retourner au menu _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();