Communism Muscle car - Comme Robinson dans la crise spécial jeux gratuits

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Les simulations > Simulations automobiles

Communism Muscle car : made in USSR



Titre

Genre

Plateformes

Note

 

Communism Muscle car : made in USSR

Simulation automobile (arcade)

Windows

**


Voici une course automobile gratuite dont la particularité, assez inattendue, est de mettre en scène des voitures typiques de l'ère soviétique. Passons rapidement sur le scénario, aussi improbable qu'inutile : nous sommes en 2017 et à la suite de l'effondrement du système financier occidental, le monde est à nouveau dominé par les soviets. L'autorité nouvelle s'est mis en tête d'organiser des courses de voitures en ville, dans lesquelles tous les coups sont permis.

Quelque soit le prétexte, nous devons rouler aussi vite que possible dans la ville et peu importe les dégâts que nous ferons ! Désolé pour les amateurs de simulations réalistes, mais nous sommes ici dans l'arcade pure et dure : les vitesses et les accélérations sont phénoménales, les virages en équerre sont pris presque sans ralentir, les heurts avec les véhicules ou les murs ne feront que vous faire perdre quelques secondes et vous pouvez tout casser, sur votre passage !
Le jeu est soutenu par un mode carrière très classique : vous devrez gagner des courses, ce qui vous rapportera l'argent avec lequel vous pourrez améliorer les performances de votre voiture ou changer son aspect visuel.

Installation

Téléchargez le jeu de préférence depuis le site Logithèque.com. Cliquez sur le bouton orange "Télécharger". Communism Muscle Car est un jeu sponsorisé par GameHiteZone.com, qui en veut pour son argent. En l'installant, prenez soin de décocher les programmes tiers qu'on vous propose. L'installateur va quand même vous imposez un ou deux programmes non désirés. Dans mon cas, c'était un processus appelé Bubble Dock. Rien de bien méchant, mais si vous installez beaucoup de programme sponsorisés sans prendre de mesure, votre ordinateur risque d'être fortement ralenti au bout d'un certain temps et votre navigateur internet surchargés de toolbars. Pour en savoir plus à ce sujet, consultez cette page de mon site, où j'explique comment se débarrasser de ces importuns.

Ce que j'en pense

Communism Muscle Car n'est en rien original mais a l'avantage d'être très bien fini. Les voitures sont nombreuses et plutôt jolies, à condition d'aimer ce style de bagnoles, ce qui est mon cas. Idem pour les décors, dont les éléments sont simples mais meublent joliment le paysage urbain. Les quartiers de la ville où se déroulent les épreuves sont vastes et les circuits qui les traversent longs et variés. Le moteur 3D est bon, bien qu'il abuse un peu de certains effets. Les courses elles-mêmes sont prenantes. Les adversaires sont aussi rapides que vous et ne font jamais d'erreur, mais ils ne sont pas très fins pilotes. C'est donc dans les virages que vous arriverez à les doubler, en adoptant une trajectoire plus tendue. Le bon niveau des opposants va vous contraindre à éviter les grosses fautes comme de rater un virage ou un embranchement, de heurter un mur ou un véhicule arrivant en sens inverse...


Premier lancement du jeu


Un menu horizontal défilant, traditionnel de la course d'arcade, vous permet de choisir entre Career (mode carrière), Quick race (course immédiate), Challenge (défis à relever) et Options. Commencez par les options.

Controls : Communism Muscle Car ne prend pas en charge les volants, gamepad et autres joystick. C'est bien dommage, mais ce n'est pas pénalisant pour ce type de jeu, avec lequel les touches du clavier suffisent pour jouer dans de bonnes conditions. Vous devrez donc choisir ici vos cinq touches : deux pour tourner, une pour accélérer, une pour freiner (et faire marche arrière) et une dernière pour l'injection de nitro. A noter : pour faire marche arrière dans le jeu, il faut appuyer une seconde fois sur "Freiner".
Dans le jeu, le joueur est placé classiquement derrière sa voiture. Aucune autre vue n'est disponible.

Video : choisissez une résolution compatible avec votre écran, c'est-à-dire dont le ratio largeur/hauteur ne déforme pas trop l'image, sur votre écran. Je vous conseille de laisser Motion Blur sur Off, les programmeurs ayant abusé de cet effet qui donne l'impression de voir le décor à travers une vitre barbouillé d'huile. Mettez tous le reste aussi haut que vous le permet votre matériel.
Notez que c'est dans les options vidéos qu'on peut choisir le niveau de trafic du jeu : Off, Normal ou Max. Le trafic est un élément important du plaisir du jeu. Réglez le au moins sur Normal.
Audio : ici, vous allez enfin pouvoir supprimer la soûlante musique hard rock du jeu...

Je n'entre pas dans le détail des modes de jeux, très semblable à ce que nous connaissons, sauf sur un ou deux points. En mode Quick race, pour pouvez en cliquant plusieurs fois sur Randomize obtenir une voiture qui vous plaît. En mode Carrière ou Challenge vous aurez le choix entre trois type d'épreuves : course "Normale", course "Sprint" et course "Destruction". Dans les épreuves Destruction, vous devez arriver premier mais aussi démolir le plus de matériel possible. Ça paraît un peu con-con de prime abord, mais c'est finalement une bonne idée, qui complique beaucoup la course. Détruire des abri-bus, des poteaux et des pancartes va en effet vous faire perdre beaucoup de temps. Il y aura donc dans chaque course un compromis à trouver...

Commencez par faire une ou deux courses rapides puis jetez votre dévolue sur le mode Carrière. C'est de loin le plus intéressant.

Quelques conseils

Essayez d'avoir des trajectoires propres et de ne pas vous ralentir en heurtant le décor ou les véhicules du trafic. Votre voiture ne sera pas endommagée mais vous perdrez du temps qui sera bien difficile à rattraper. En pratique, deux grosses erreurs vous font perdre la course...

Il y a beaucoup de virage en équerre, dans le jeu. Servez vous de la mini-carte pour les anticiper, plutôt que d'attendre de voir arriver les chevrons d'avertissement. Commencez à tourner bien avant le virage, pour déraper et virer au plus près de l'intérieur de la courbe. Tous vos adversaires vont se laisser entraîner loin vers l'extérieur du virage, c'est donc là que vous gagnerez le plus de précieuses secondes.
Sauf si vous être dans une course "Destruction", abstenez vous de démolir le mobilier urbain. C'est amusant mais ça vous fait perdre de la vitesse et donc du temps.
Surveillez bien votre minicarte. Le tracé que vous devez emprunter est en orange. Vous pouvez utiliser le reste de la voirie, par exemple pour trouver un raccourci. Mais attention : il y a régulièrement des points de contrôle. Si vous en loupez un, votre course est foutue, même si vous arrivez premier.
Le stock de nitro se renouvelle mais lentement. Économisez le pour prendre l'avantage contre un adversaire que vous êtes sur le point de doubler. Dans tous les autres cas j'ai l'impression bizarre que j'accélère mais que les adversaires au loin en font autant...

Voir sa voiture, surtout lorsqu'on vient de lui offrir un nouveau pack de carrosserie ou une nouvelle peinture est l'un des plaisirs de ce genre de jeux. Sur la page d'accueil, faites un clic droit dans l'écran et vous pourrez faire tourner la vue, à la souris, autour du monstre. Pour zoomer et un-zoomer, utilisez un appuie prolongé sur les oreilles de la souris...


Remarque

Comme je l'ai déjà dit, j'ai une nette préférence pour les simulations réalistes, mais je ne méprise par pour autant ces jeux d'arcade, qui apportent un plaisir de jeu différent. J'ai même trouvé très agréable d'utiliser ce Communisme Muscle Car, le temps de ce test approfondi. Avec trois étoiles, je l'ai d'ailleurs assez bien noté.


Rob Robinson, juillet 2013

Note :
***

 




 
Retourner au contenu | Retourner au menu _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();