Dariush Go et Dariush Go3D - Comme Robinson dans la crise spécial jeux gratuits

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Jeux de réflexion > Grands classiques

Dariush Go et Dariush Go3D



Dariush Go est un programme de Go développé par des français, Frédéric Boissac et Eric Marchand. Son interface est assez vieillotte (le jeu est ancien) mais elle offre beaucoup de fonctions très intéressantes pour ceux qui veulent  se perfectionner dans la connaissance du Go. Dariush peut-être utilisé pour étudier des configurations joseki et fuseki, grâce à ses bibliothèques affichables en cours de parties, créer des problèmes ou en résoudre, éditer des parties...


Titre

Genre

Plateformes

Note

 

Dariush

Réflexion

Windows

*****

Dariush 3d

Réflexion

Windows

***


Son éditeur est très puissant et assez facile à utiliser - une fois que l'on compris la logique un peu inhabituelle du fonctionnement de l'interface et de ses nombreux boutons "iconiques". On peut annoter les coups mais aussi déposer des marques sur le goban (les classiques cercles, carrés, triangles, losange, coche...) et les effacer aussi facilement, numéroter les pierres, etc. Plus important : pour une même partie, vous pouvez créer une multitude de variantes, votre RAM disponible étant la seule véritable contrainte.
Le programme gère les fichier au format le plus courant (le Sgf) mais aussi les formats Go, Mgt, Ght, Ugf, Ugi et Ngf.


Avantage important : l'interface est totalement en français et le programme est livré avec un mode d'emploi très détaillé en français. Si vous ne pouvez pas le lire depuis l'interface, ouvrez le dossier du programme et vous trouverez un fichier appelé Dariushfr.chm.




Installation

On pourra télécharger le programme sur le site des auteurs : http://ricoh51.free.fr/go/dariush.htm

Par défaut Dariush utilise le moteur GnuGo, dont la version actuelle, la 3.8, joue vite et assez bien. Sa force est estimée à 6 ou 5  kuy, soit le niveau d'un joueur de club moyen.
Installez d'abord GnuGo, que vous trouverez ici : http://gnugo.baduk.org/
Dariush semble capable de détecter la présence de GnuGo et de se paramétrer automatiquement pour l'utiliser. Si ce n'était pas le cas pour vous, copiez l'exécutable gnugo.exe à la racine du dossier de dariush et entrez dans la fenêtre "Options" (Menu "Fichiers", "Préférences", onglet "Moteur") les paramètres : --quiet --mode gtp

Dariush Go utilise deux bases de données de parties qui sont générées au premier lancement de l'interface, l'une pour la grille de 9x9, l'autre pour la grille de 19x19. S'il faut moins de 2 minutes pour la base 9x9, une dizaine de minutes est nécessaire pour la base 19x19, plus grosse. Soyiez patient. On ne peut malheureusement pas puiser dans ces bases des parties à explorer ; elles servent à identifier des motifs ou des coups "professionnels".



Utilisation des moteurs de réflexion alternatifs dans Dariush

Il est possible de faire jouer Dariush avec d'autres moteurs que GnuGo. J'en ai rassemblé  toutes une collection, y compris le moteur propriétaire de Dariush, qui n'équipe que la version 3D. En tout, y compris avec GnuGo, il y a 9 moteurs différents : Amigo GTP, Brown, Dariush Gtp, Fuego, GnuGo 3.8, Go169, Leela, MoGo et Pachi.  
Pour les utiliser, Téléchargez cette archive et copiez son contenu dans le dossier de Dariush.
Pour utiliser les moteurs alternatifs,  lancez une nouvelle partie et choisissez pour blanc et pour noir qui vous voulez: joueur humain, Dariush (moteur par défaut, donc GnuGo) ou autre moteur. Si vous choisissez un autre moteur que GnuGo, vous devez indiquer le nom de l'exécutable dans la fenêtre : Brown.exe, Amigo.exe, Go169.exe, Leela.exe, Dariush gtp.exe...
Certains moteurs ont besoin de paramètres supplémentaires pour fonctionner. Ils devront être saisis à chaque fois dans le champ "Options".

Amigo : aucun paramètre
Brown : aucun paramètre
Dariush Gtp: en principe a besoin des paramètres --level 7 --rules chinese (ou --rules japanese). En pratique ne rien mettre si vous le faites tourner avec Dariush.
Fuego : aucun paramètre
Gnugo : --quiet --mode gtp --monte-carlo
Go169 : aucun paramètre
Leela : -g --noponder --playout 1000
MoGo : --9 --time 4 --dontDisplay 1
Pachi : aucun paramètre


Ici Dariush Gtp, moteur de niveau moyen, a affronté Amigo Gtp, moteur faible. Dariush a laissé peu de terrain à son adversaire...


Parmis ces moteurs, MoGo et Leela sont les plus forts. Leela est actuellement le plus puissant moteur de Go disponible gratuitement. Sa force est celle d'un très fort joueur amateur. MoGo est un cran en dessous mais on estime qu'il a tout de même atteint le niveau dan.
Dariush, Fuego et Pachi se situent au niveau de bons joueurs de club. Ils devraient donc contenter un grand nombre de joueurs de Go, ceux dont le niveau est inférieur à 9 k. Malheureusement, je n'ai pas réussi à faire fonctionner ni Fuego, ni Pachi avec Dariush.

Amigo et Go169 sont faibles.
Brown est très faible. En duel avec GnuGo sur un goban 9x9, ce dernier l'a battu avec le score de 114,5 à zéro ! C'est un moteur pour grands débutants.


Lancement d'une partie entre le moteur Dariush Gtp et Go 169.


Jeu en ligne

L'interface de Dariush permet également de jouer sur Internet. On accède à trois serveurs de parties en ligne:  IGS, LGS et WING. Les serveurs sont fréquentés mais l'ergonomie de l'ensemble est assez médiocre.


Ce que j'en pense ?

Bien qu'un peu vieillissant, Dariush, reste le logiciel de référence pour étudier le Go. Les outils sont nombreux et puissants et le fait que l'interface et les fichiers d'aide soient disponibles en Français est un atout supplémentaire important.  

Rob Robinson, janvier 2019



Dariush 3D ***



Du point de vue fonctionnel, Dariush 3D est nettement plus limité que la version 2d. On peut sauvegarder et charger une partie, mais uniquement dans le format propriétaire D3D ; revenir en arrière de n coups, choisir entre 3 niveaux de jeu : facile, moyen, bon. On peut choisir la taille du goban au démarrage de la partie, de 9x9, 13x13 et 19x19 pour le go et de 3x3 à 9x9 pour l'atari go (c'est une version simplifié du jeu de go). Enfin on peut choisir le komi, le handicap et la règle du jeu qui sera appliquée (japonaise ou chinoise). C'est tout et une fois la partie en cours, plus aucune information n'est accessible. Dariush 3d, contrairement à son frère en 2d, n'est pas conçu pour l'étude.



La représentation 3D fleur bon l'informatique du début du millénaire. Des petits personnages viennent poser vos pions ou ceux de l'ordi ; la grille est vue en perspective mais les volumes ne concernent vraiment que les pions. La 3D gère les ombres mais aucun effet lumineux. Le résultat final est sympa mais d'époque.
Question intelligence artificielle, le programme utilise un moteur de réflexion propriétaire (actuellement en version 3.16) qui n'est pas mauvais, bien que tout de même un cran en dessous de la version 3.8 de GnuGo. Moins bon joueur et aussi un peu plus lent.

Ce moteur Dariush Gtp utilise des méthodes classiques de programme d'échecs: un algorithme d'élagage alpha-bêta principal, une fonction d'évaluation des positions et un algorithme alpha-beta secondaire qui se concentre sur les possibilités de prises. Des techniques réputées peu efficaces pour le Go et qui allaient à rebours des tendances qui commençaient à s'affirmer en 2006, au moment où l'auteur a terminé son algorithme. Mais le résultat est là. Au moment de sa sortie il devait être sensiblement aussi fort que la version GnuGo de l'époque - alors la référence incontournable. Et parmi les moteurs gratuits, le fait est qu'il s'en sort encore bien. Avec une force de petit joueur de club, il sera un adversaire utile à tous les joueurs débutants, débutants avancés ou confirmés.

On trouvera le programme sur le site de l'auteur, Frédéric Boissac.
http://fred.boissac.free.fr/jeudego3d.htm


 




 
Retourner au contenu | Retourner au menu _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();