Invention I & II - Comme Robinson dans la crise spécial jeux gratuits

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

FPS

Invention I / Invention II


Invention I & II sont deux mini-FPS tendance survival horror, mis à disposition gratuitement par Game Top. Autrement dit, ce sont des jeux sponsorisés. Ils reprennent  le thème des zombies et louchent vers les classiques du genre, style World War Z, Resident Evil, etc.

Titre

Genre

Plateformes

Note

 

Invention 1
Invention 2

FPS
FPS

Windows
Windows

***
**


Habituellement l'épisode 1 d'un jeu inaugure une recette avec des éléments simples et basiques ; l'épisode 2 en reprend les principes en les améliorant et le jeu prend généralement une ampleur que n'avait pas le 1. Bizarrement, avec Invention, c'est l'inverse: le 2 à une allure de 1 et le 1 une allure de 2. Donc, exceptionnellement, je commence par le 2, comme si c'était le 1.

Vous voudrez peut-être lancer en premier Invention I, le meilleur, mais lisez d'abord la section sur Invention II - car l'essentiel se retrouve dans le premier opus. Je vous conseille même de finir Invention II, qui sera comme une sorte de première partie. Ca ne vous coûtera pas.



Invention 2

Au départ vous n'avez qu'un pistolet automatique, un bon couteau et quelques chargeurs. Vous êtes invité à passer chez l'armurier, pour compléter votre équipement: casque lourd, gilet pare-balle, grenades, pistolet mitrailleur, fusil d'assaut, fusil à pompe et munitions pour tout ça. Justement, il y en a un pas loin au niveau 2.
Par la suite il sera nécessaire de fouiller caisses et placards, surtout pour vous procurer des munitions, de la nourriture et des kits de soins.


Téléchargement et installation

Vous trouverez le jeu sur Game Top à cette adresse :
https://www.gametop.com/download-free-games/invention-2/download.html
Le fichier setup est assez gros : 420 Mo. Lancez-le et installez le jeu où vous voulez. Le raccourci que l'installateur colle sur votre bureau affiche la pub de Game Top mais pas plus ; je vous suggère donc de la garder. Si vous le lancez il affichera ensuite le menu de configuration de Unity 3D.


Un FPS très basique

Invention II a été réalisé avec Unity 3D. L'affichage n'est pas si mal mais on a abusé de l'effet de bloom. En jouant j'avais l'impression d'avoir de l'huile sur les verres de mes lunettes ! Pas question de flâner, il faut suivre le chemin prévu. N'essayez pas de monter sur des caisses ou d'explorer les chemins de traverse : il n'y en rien en hauteur et les environs sont fermés par des murs invisibles. On peut sauter pour grimper mais ce ne sera utile qu'à trois ou quatre occasions. Le côté "aventure" du jeu se résume à trouver deux clefs.
Les seuls ennemis sont les zombies. Comme dans World War Z, ils sont au repos et ne s'animent que si vous les approchez. La plupart sont lents et viennent vers vous en traînant la patte mais certains foncent à toute vitesse. Quelques uns sont durs à abattre et vous en rencontrerez aussi en de rares occasions de très costauds. Mais ils n'ont pas d'armes et pour l'essentiel c'est vous qui allez faire un carnage.


Corser le jeu pour ne pas s'ennuyer

Le jeu ne comporte que 5 niveaux et on en vient à bout en 40 minutes, maxi. Le menu "de corps", façon RPG, est une bonne idée, de même que les jauges de vitalité, énergie et santé, mais l'initiative est gâchée par un jeu beaucoup trop facile. Il n'y a qu'un seul niveau de difficulté, et donc je vous propose dès la première partie de corser l'épreuve en refusant certaines armes et protections. Sans quoi vous allez vous emmerder ferme.




Les armes du jeu

Le nombre d'étoiles résume l'efficacité. Notez que même pour les armes à feu, il faut être assez prêt, voire très près avec le fusil à pompe, pour bénéficier de l'effet maximal des projectiles. Il faut viser prioritairement la tête. Tirer sur le corps des cibles consomme beaucoup plus de munitions.
Toutes les armes, y compris les armes blanches, se déprécient lorsqu'on les utilise. Mais certaines plus que d'autres. Cette "durabilité" est indiqué sur une échelle de 2 à 10.
Dans votre inventaire ou dans le menu "de corps", survolez les armes et vous aurez quelques infos sur elles, notamment leur état de dépréciation, indiqué par une jauge rouge. L'efficacité de l'arme ne baisse pas mais lorsque la jauge arrive à zéro, elle n'est plus utilisable.

Le couteau  ***. C'est une bonne arme, au début, pour économiser les munitions, avec une attaque de 90 points de dommage et une bonne durabilité (5)

La clef anglaise **. Deux fois et demie moins mortelle que le katana (50 points de dégâts par coup) mais peut dépanner en attendant, afin d'économiser les munitions sur les zombies les plus faibles. Bien sur il faut venir au très proche contact des monstres. Ne s'use que très lentement (durabilité de 10).

Le Katana ****** . On le trouve au niveau 3. Pour l'employer, il faut venir au contact, mais la lame est longue. C'est la meilleure arme du jeu : elle frappe très fort (130 points de dommages), ne consomme pas de munition et ne s'abîme que très lentement (durabilité 10).


Les grenades ***** : elles balayent un groupe de 10 zombies comme des fêtus de paille. Mettez une grenade dans une main, lancez sur les groupes compacts. Il n'y en a que 4 ou 5 dans le jeu.


Le pistolet automatique Colt 45 ***. Il y a celui que vous avez au départ est un autre que vous trouverez neuf chez l'armurier, un peu plus efficace. Gardez les deux car les PA se déprécient assez vite (durabilité 3). Ils utilisent tous les fameuses  ".45", grosses balles de calibre 11,43 mm. Pour autant, dans le jeu, chaque projectile fait des dégâts modérés. Il faut 1 à 3 balles pour tuer les zombies les moins résistants, beaucoup plus pour les autres (45 et 50 points de dégât par projectile).

Le pistolet mitrailleur HK MP-5 modèle A3 ****. Il utilise les chargeurs de munitions 9 mm parabellum (9x19 mm). Chaque balle fait 50 points de dégât moyen par projectile, mais la cadence de tir compense ce faible impact. L'arme s'altère modérément vite (durabilité 4, vous devriez donc pouvoir tirer les huit chargeurs à ramasser avant qu'elle ne s'enraye...

Le fusil d'assaut M4-A1 *****. C'est la version à canon court, utilisé notamment par les forces spéciales. Comme tous les dérivés du M16, il utilise la petite munition 5,56 mm "Otan". Assez gros dégât par projectile : 70 points. On trouve 18 chargeurs pour le M4 dans le jeu. Mais comme la durabilité de l'arme n'est que de 4, vous ne pourrez probablement pas en vider plus d'une douzaine.

Le fusil d'assaut Kalashnikov AK-74 ******
. L'AK-47 utilise des cartouches de calibre 7,62. Le fusil du jeu fonctionne avec des cartouches de 5,45 mm. Il s'agit donc en fait d'une AK-74, une Kalash plus moderne mais dont certaines versions ont un aspect vintage qui la distingue très peu, visuellement parlant, d'une AK-47. Gros dommages par projectile dans le jeu, malgré le petit calibre : 90 points de dégât ! La durabilité est excellente (5) et comme il y a deux Kalash à trouver dans le jeu et beaucoup de chargeurs à ramasser, vous ne tomberez jamais totalement en panne.  C'est donc la meilleure arme à feu du jeu.

Le fusil à pompe *****. Le modèle n'est pas identifié mais il utilise des cartouches de 28 mn. C'est l'arme la plus efficace : un coup, deux maxi, suffit à tuer les monstres même les plus résistants, à l'exception de quelques rares très durs à cuire. Résultat 120 points de dégât par cartouche, si vous tirez d'assez prêt. Par contre, le fusil à pompe a un défaut : il s'use rapidement (durabilité de 2). Il y a beaucoup de cartouches à ramasser dans le jeu, mais vous ne pourrez pas tirer plus de 120 ou 130 coups avant que le fusil ne s'enraye.



Suggestions de réglage de difficulté

Dans tous les niveaux il faut tuer tous les monstres et tous les zombies, sauf au niveau 2 pour lequel ils respawnent si on s'attarde. Dans ce cas, pas d'obligation ; essayez même d'économiser vos munitions (et n'oubliez pas que vous pouvez fermer certaines portes).

TRES FACILE

Vous gardez les deux pistolets, la Kalash, le casque et le gilet pare-balles.

FACILE

Vous gardez les deux pistolets, le fusil à pompe, le gilet pare-balle, mais pas le casque.

DIFFICULTE MOYENNE

Comme arme à feux vous ne gardez que les deux Colt. Mais vous pourrez ramasser la clef anglaise et le katana. Vous n'avez droit ni au casque ni au gilet.

DIFFICILE

Vous avez droit au gilet et au casque mais pas aux armes à feu. Uniquement les armes blanches et la clef anglaise.

TRES DIFFICILE

Ni protection, ni arme à feu. Le couteau, la clef anglaise et le katana. C'est faisable mais surveillez votre jauge de force (la rouge) pour éviter qu'elle tombe à zéro et ne mourriez. Mangez, buvez, soignez-vous en mettant les produits dans les 4 cases d'accès rapide (consommation automatique à l'aide des touches 1, 2, 3 et 4).




Ce que j'en pense ?

Avec les choix fait par le ou les auteurs du jeu, Invention II est parfaitement inintéressant. Si vous corsez la difficulté comme je vous l'ai indiqué, il deviendra une bonne petite friandise qui sera consommée rapidement mais avec plaisir. Peut-être même que vous ferez le jeu deux ou trois fois avant de passer à Invention I.


Configuration

Lancez le jeu : il démarre par un menu de configuration. la 3D Unity consomme beaucoup de ressources pour un résultat tout juste passable. Si ca lague réduisez la taille de l'écran mais conservez si possible un format panoramique - par exemple 1280 x 768 - et affichez en plein écran. Mettez "Graphics quality" sur "Good" ou même "Fasted", vous ne perdrez pas grand chose.

Les touches du jeu sont des classiques du FPS mais vous pouvez les adapter à vos habitudes, depuis l'onglet "Input" du menu de configuration Unity.



Invention I

Le thème, l'interface, les armes, les monstres et les zombies sont identiques. Vous ne serez pas dépaysé si vous avez pratiqué l'épisode 2. Les lieux et le contexte sont par contre très différents. Cette fois vous découvrez qu'il y a un problème en vous rendant sans arme dans un complexe de recherche secret situé sur une île à climat tropical.  Vous pénétrez dans le complexe et c'est là que les choses se gâtent… Comme toujours.


Un premier épisode bien meilleur que le second

En tout point, Invention I est supérieur à Invention II. La 3D est plus belle, plus détaillée et l'effet de bloom est modéré. Les paysages extérieurs sont très réussis. Même les décors de béton de l'intérieur sont plus beaux.
Le jeu a aussi plus d'ampleur. Il y a sept niveaux en tout. Le premier ne compte pas vraiment, c'est votre arrivée devant le complexe et il ne s'y passe pas grand chose. Les cinq suivants se situent dans les locaux d'un laboratoire souterrain où bien sûr des expériences ont mal tourné. Par contre ces cinq niveaux sont nettement plus longs et plus intéressants. Le dernier est un intense mais bref niveau qui se situe à nouveau à l'extérieur. Vous tentez de survivre en attendant que l'hélicoptère de secours vienne vous chercher.

Quelques bugs d'inventaire

Question gameplay, les principes sont exactement les mêmes mais la difficulté est beaucoup mieux dosée. Même en gardant tout le matos trouvé sur place, vous ne terminerez peut-être pas le jeu sans avoir été tué une ou deux fois.
Par contre le menu "RPG" bugge un peu. La clef anglaise, indispensable au début du jeu, provoque des bizarreries. Lorsque j'ai voulu l'échanger la première fois contre une arme à feu celle-ci a disparu. Par contre la clef anglaise c'est multipliée dans l'inventaire. J'en avais quatre plus une à la main qui ne voulait pas partir. Je les ai déposées toutes les cinq dans une poubelle mais la clef  continuait à apparaître dans ma main au cours des combats.
A ma seconde tentative, je me suis servi uniquement de la clef anglaise pour me battre et je m'en suis débarrassé dès que j'ai trouvé le couteau, en la posant (drop) sur le sol. Alors seulement j'ai récupéré le couteau et mis une arme à feu dans ma main. Je n'ai plus eu de problème avec la clef anglaise, en revanche, au milieu de la partie, mon fusil à pompe a soudain disparu de mon inventaire.



Jouer

Rien de vraiment neuf par rapport  à l'autre opus. Juste quelques remarques :
1) Vous devez trouver clés et badges et activer des mécanismes pour avancer. Explorez bien tout avant de quitter un niveau car vous pourriez vous retrouver coincé au niveau suivant faute d'un badge que vous devriez avoir dans votre inventaire.
2) tout au long du jeu, vous trouvez des rapports et des documents qui renseigne sur ce qui était fait ici et ce qui a mal tourné. Vous devez les ramsmer, n'en oublier aucun et tous les garder. Les ramener fait partie de la mission. S'il en manque vous vous pourrez pas passer au niveau suivant.
3/ Le niveau 5 est particulièrement difficile car les monstres respawnent sans cesse et arrivent de tous les côtés. Le truc c'est de s'y attarder le moins possible. Trouvez ce qu'il y a à trouver, en surveillant sans cesse vos jauges de santé, et partez au plus vite.

Ce que j'en pense ?

Un autre petite friandise qui ne fera pas regretter la première. Elle sera elle aussi vite consommée mais moins vite que l'autre opus. On y jouera également avec un certain plaisir.


Rob Robinson, 30 juin 2019

 
 




 
Retourner au contenu | Retourner au menu _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();