Comme Robinson dans la crise spécial jeux gratuits

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

Ordre des lames - L'héritier perdu

Aventure et role > Jeux de rôle classique

Ordre des Lames : l'héritier perdu

Avertissement

Cette fiche critique a été rédigée pour l'essentiel lorsque j'ai joué avec ce module, il y a plusieurs années. J'ai conservé les notes mais je n'ai pas pensé à faire de copies d'écran. C'est dommage car MGE et Fps Optimizer étaient déjà disponibles ainsi que les améliorations des corps et des tenus des personnages. Je me souviens très bien que mes partenaires féminines étaient particulièrement jolies, qu'elles soient habillées ou non.
La difficulté, ici, est qu'il faut avoir un niveau très élevé dans la quête principale de Morrowind pour pouvoir commencer l'Héritier perdu. Pas question de courir pendant des jours après Dagoth Hur pour quelques images ! Et Loulem n'y tient pas non plus...  Je me suis donc contenté de faire un screenshot de ma rencontre avec Janicia Laborémus, dans la bicoque de Caius Cosadès. Ce sera la seule image de cette page a être directement liée à cette aventure...

Le contexte



15 ans avant le début de l'aventure, un bateau a coulé au large de Kuul, durant une nuit de tempête. L'une des victimes était Iliam Dren, frère du duc Dren, ainsi que son épouse et ses enfants. Leurs corps a été retrouvés, à l'exception d'un seul : celui d'Artuhm, fils aîné d'Iliam... C'est lui, bien sûr, l'héritier perdu de l'un des plus importants personnages de l'empire...

Or, le vieil empereur Uriel Septim a rêvé qu'Arthrum était toujours vivant et qu'il gouvernerait un jour Vvardenfell en sage. Convaincu que ce rêve est prémonitoire, il charge son service d’espionnage, l'ordre des lames, de le retrouver. Malheureusement, cette volonté est arrivée aux oreilles de l'oncle d'Arthrum, le puissant et très corrompu duc Dren, qui ne compte pas voir revenir le neveu...

Dans cette aventure, vous devez reprendre un personnage qui a au moins réussi à devenir Nérévarine. Autrement dit, il faut avoir bien avancé la quête principale de Morrowind pour participer à l'aventure de l'héritier perdu. C'est une contrainte un peu lourde, qui avait probablement plus de sens en 2004 qu'aujourd'hui ; mais ça permet au moins de commencer une quête assez difficile avec un bon niveau...
Concrètement, donc, vous reprenez du service en tant que super-agent de l’ordre des lames, sous les ordres de l'envoyée spéciale de l'empereur, Janicia Laborémus (ci-dessus).  

Ce que j'en pense

Le scénario se tient bien et vous demandera pas mal d’effort d’exploration et de réflexion. On est juste un peu étonné d’être traité comme une vulgaire bleusaille par la belle mais autoritaire Janicia Laborémus, alors qu’on est censé être déjà l’un des plus importants personnages du continent et un maître agent de l’ordre des lames !

Le théâtre de ces nouveaux événements est Morrowind. Le mod ne crée par un mètre carré de terrain supplémentaire et ne propose aucun nouveau décor. En revanche c’est le module qui, à ma connaissance, à poussé le plus loin le mode coopératif. On se souvient de la difficulté à utiliser les compagnons proposés par Morrowind. En fait d’aides, c’était surtout des poids morts, faiblards, tout de temps coincés quelque part, tombant régulièrement dans les ravins, les rivières ou les coulées de lave et qui, de surcroît, avaient la fâcheuse habitude de foncer dans le tas et de vous gêner dans vos propres actions. Les cinq personnages, avec qui vous combattez (3 femmes, 2 hommes), sont dotées de caractéristiques fortement boostées qui leurs permettent de vous suivre en toute circonstances. Et s’il leurs arrive de se coincer quelque part, ils vous rejoindront automatiquement, au bout d’un certain temps. Ce n’est pas totalement parfait et je vous déconseille d’entraîner vos équipiers dans les lieux resserrés, grottes ou donjons. Mais en espace ouvert, ça marche très bien. Avant le combat, vous pouvez même déterminer par avance ce que va faire votre ou vos équipiers : rester en arrière et garder une zone, combattre mais à distance, avec la magie ou les armes de traits, ou bien plonger avec vous dans la mêlée, sachant que vous pouvez déterminer là encore quelques règles de combat.

Pour la première fois d'ailleurs l'ordre des lames est un vrai service d'espionnage, avec des locaux secrets, des armes spéciales et des collaborateurs non-combattants qui, grâce à leurs compétences particulières, vous seront d'un grand secours pour avancer dans la quête.

Autre nouveauté de ce module : il gère les relations amoureuses entre vous et les personnages. Si vous décidez de séduire vos collaboratrices, sachez que l’une s’abandonnera très facilement, alors qu’il vous faudra être beaucoup plus patient avec une autre. Et gare à vous si vous les séduisez toutes !  
En résumé, nous avons avec L’héritier perdu, l’une des meilleures aventures complètes de Morrowind, digne de la comparaison avec les addons officiels.

Installation et début de la quête

L'installation est tout à fait standard.  Il suffit de copier le dossier data files dans le dossier de Morrowind et d'activer le mod avec le Morrowind Launcher. Reportez vous à cette page, si vous avez besoin d'en savoir plus.
Pour démarrer la quête, il vous suffit d'aller trouver Janicia chez Caius Cosadès, dans sa petite maison de Balmora. Comme vous êtes déjà Nérévarine, vous savez forcément où ça se trouve.

N'oubliez pas de lire le readme accompagnant l'archive du mod. Vous y trouverez beaucoup de détails intéressants.

Ressources

Téléchargement, sur Morromods Wiwiland
Forum concernant ce plugin : vous trouverez ici des commentaires, des bug résolus, des aides de jeu, pleins d'infos utiles sur ce mod...  

Note :
******

Rob Robinson, en collaboration avec Loulem, septembre 2013

Pages liées

Morrowind toujours vivant : comment se procurer Morrowind, comment l'installer, comment l'améliorer...
Comment installer et gérer les mods pour Morrowind ?
MGE et Fps Opitmizer : les deux programmes qui boostent la 3D de Morrowind
Nouvelles aventures pour Morrowind : ma sélection des meilleurs mods complets pour Morrowind

 
 
 




Retourner au contenu | Retourner au menu _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();