Comme Robinson dans la crise spécial jeux gratuits

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

Queen of snakes

Aventure et role > Jeux d'aventures

The Queen of snakes

Titre

Genre

Plateformes

Note

 

The queen of snakes

Aventure point & clic

Toutes plateformes (navigateur Internet)

****

 
 

En recherchant de bons jeux d'aventures en français, je suis tombé sur ce jeu de Jo99. Un français qui développe des petits jeux d'aventure point & clic en flash. Je l'avoue ça a été un petit choc! Les graphismes tout à fait particuliers de cette "Reine des serpents" sont exceptionnels. Chaque écran est un petit chef d'oeuvre d'art actuel*, qui évoque l'art populaire du Mexique et d'Amérique centrale, avec ces mêmes couleurs vives, cette surcharge de détails, cette répétition de motifs... Mais aussi certains auteurs de BD des années 70 comme Philippe Druillet.



Un temple à explorer

Bien sûr, je sais par avance que ça ne plaira pas à tout le monde. Ceux du moins qui ne seraient pas rebutés par les graphismes pourraient être intéressés par l'aventure elle-même, un point and click des plus classiques et techniquement assez sommaire, pas toujours facile mais sans casse-tête impossible à résoudre. Vous incarnez "miss Libellule" une exploratrice séparée des autres membres de son expédition, à la recherche de la reine des serpents, un joyau qui se cache probablement dans le temple perdu en pleine forêt vierge où elle réussit enfin à pénétrer, seule.


La progression n'est pas absolument linéaire mais elle est  logique et cohérente. Vous vous déplacez de lieux en lieux en explorant méthodiquement votre environnement, en regardant de plus près certaines détails... Vous pouvez  déplacer des objets ou en ramasser d'autres, qui serviront de clef ou d'outil, plus tard. La musique contribue beaucoup à l'ambiance.
Petit clin d'oeil : au début de votre exploration vous découvrez le cadavre momifié d'Indiana Jones qui aurait été tué sans doute au tout début des "Aventuriers de l'arche perdue".


Comment jouer ?

Le jeu ne se télécharge pas, il se joue dans une fenêtre web, avec n'importe quel navigateur, à cette adresse.
Quelques conseils : il n'y a a jamais de combinaisons vraiment extravagantes à découvrir. Regardez attentivement les objets que vous ramassez et cherchez dans le décor si vous ne les retrouvez pas – ou tout au moins leur silhouette. Observez bien les schémas qui vous sont proposés dans des livres ou sur les murs. Ils sont souvent une indication pour vous aider à déclencher un mécanisme. N'oubliez pas que vous pouvez combiner deux objets entre-eux.
Si vous êtes vraiment bloqué dans votre progression, l'auteur a eu la bonne idée de mettre à votre disposition une solution en vidéo. Attention : à consommer avec modération!
Remarque : les rares textes que vous trouverez sur les jeux de Jo99, comme les titres des jeux, sont en anglais ; mais dans le déroulement des aventures, l'écrit n'est pas utilisé. Des chinois pourraient jouer sans problème avec The Queen of snakes.

Voir également mon article sur les deux épisodes suivants : "The Earl Octopusor" et "The Mother of the Bird Men"

Jo99 et ses petits jeux d'aventures étranges

On aurait pu croire que le style graphique a été adapté à la thématique du jeu, que l'auteur imagine vraisemblablement se dérouler quelques part en Amérique centrale. En réalité, les autres jeux de Jo99 offrent un style tout à fait ressemblant. Simple coïncidence, ou signe d'une attirance ?
Je reviendrais sur ces autres jeux, dont les premiers se caractérisent par leur côté étrange, morbide, glauque voire même effrayant. Dans Coma 45, le joueur évolue dans l'esprit d'un accidenté de la route plongé dans le coma. Dans Hopital 46, il doit s'échapper d'un hôpital psychiatrique tout droit sorti d'un roman gothique anglais. Idem pour Humanoïd 47 qui à un petit coté SF en plus...
Avec The Queen of snakes Jo99 rompait avec cette veine effrayante pour des aventures plus classiques. Dans The Earl Octopusor, sa dernière production (que nous testerons bientôt) il reprend le personnage de «miss Libellule» pour une aventure maritime...

A lire, l'article de Aztek 13 sur les 4 premiers jeux de Jo99...

Note :****

Une super note pour l'équilibre de l'aventure et surtout les graphismes. J'ai un peu hésité entre 3 et 4 étoiles. On pourra trouver la note un peu élevée, en comparaison avec  celle  d'autres jeux de cette sélection. Mais assumons : la note est partiellement subjective.

Rob Rob, décembre 2014

* Que j'oppose à l'art « moderne » et ses divagations abstraites et ringardes que je supporte de moins en moins.





Retourner au contenu | Retourner au menu _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();