Comme Robinson dans la crise spécial jeux gratuits

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

Slender Space

Aventure et role > Jeux d'aventures

Slender Space

Depuis la dernière fois que je m'en suis préoccupé, la petite série de survival horror inspirée de  Slender The Eight Page s'est beaucoup enrichie. Commençons par Slenderman Space. Dans ce jeu le Slenderman est de retour, mais dans l'espace...

Titre

Genre

Plateformes

Note

 

Slender Space

Survival Horror / Aventure

Windows

**

 

L'histoire

Vous êtes dans un vaisseau spatial au moment où un autre va vous heurter. Quand la collision se produit, toutes les lumières s'éteignent. A partir de là, l’histoire est connue. C'est du Slenderman habituel : vous allumez votre torche qui va vous procurer une maigre lumière et vous partez à la recherche dans le vaisseau des 6 Powernodes qui vont vous permettre de vous échapper. Les Powernodes sont des gros boutons ronds et lumineux, généralement fixés sur un mur. Quand vous les avez tous une issue s'ouvrira pour vous... En attendant, le Slenderman, avec ses bras interminables et ses nippes noires, vous attend dans les recoins du vaisseau...

Ce que j'en pense ?

Slender Space a été développé avec le moteur 3D Unity. Quand on voit Gone Home, jeu d'aventure produit aussi avec Unity, on se dit quand même que les développeurs de Slender Space ne se sont pas trop foulé. C'est sacrément rustique ! Mais comme on n'y voit presque rien, tout comme dans autres, ce n'est pas vraiment un problème.

Le concept du jeu n'est pas du tout renouvelé. Le gameplay est quasi-identique. Mais l'ambiance est toujours là, bien pesante. Ceci dit, le fait que je n'avais plus joué à un jeu de type Slender depuis au moins un an a sans doute contribué au plaisir que j'ai eu avec Slender Space.
Le vaisseau est labyrinthique et il faudra un petit moment pour trouver les 6 Powernodes. Le Slender n'est pas trop agressif. On peut jouer longuement au chat et à la souris avec lui, ce qui fait qu'une partie peut durer assez longtemps et qu'on garde l'espoir de terminer. Le suspense est donc bien présent. N'allez pas croire quand même que vous allez passer trois heures avec Slender Space ! Il est à peine moins étriqué que Eight Pages, mais vous aurez droit à deux petits niveaux bonus...

Téléchargement, installation, lancement

On trouve le jeu un peu partout maus téléchargez-le de préférence sur UpToDown, ici.  

Décompressez l'archive dans un dossier, créez un raccourci sur le fichier SlenderSpace.exe. Lancez le jeu. Un menu de démarrage s'ouvre. D'ici vous pouvez changer la résolution d'écran, la qualité des graphismes et les touches pour jouer.  Inutile de sélectionner une résolution élevée. 1024 par 768 est largement suffisant. Par contre, prenez les graphismes Fantastic et cocher Windowed, pour afficher de préférence le jeu dans une fenêtre Windows.

 
 

Jouer

Pour allumer votre torche, appuyez sur F. Elle n'éclaire pas beaucoup mais au moins elle ne s’affaiblit pas.  On se déplace avec les touches fléchées et la souris. Vous attrapez les Powernodes avec la touche E. Attention, parfois ça ne prend pas. Il y a en a un dans un placard des cuisines qui est très dur à choper. Bougez la souris, et recommencez : E, E, E, E, E, E, E, E, E, E, E, E... Ca finit par marcher !
Quand le Slenderman est à proximité, votre vue se brouille. Mais contrairement à Eight Page, il manque de vélocité et la fuite est souvent efficace. Et il est inutile de le regarder avant de fuir...
Slender Space est censé pouvoir proposer un jeu collaboratif, à deux. Le choix est accessible depuis le menu principal, mais pour moi, il était inactif. Impossible de le lancer.
Autre problème : une fois lancé, je n'ai trouvé aucune possibilité de quitter le jeu autrement qu'en appuyant sur la touche Windows et en fermant la fenêtre.
Ces difficultés sont peut-être liées à ma configuration matérielle. J'ai eu la flemme d'installer le jeu sur d'autres machines, pour vérifier. Vous verrez bien vous même...

 




Retourner au contenu | Retourner au menu _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();