Comme Robinson dans la crise spécial jeux gratuits

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal

Les fichiers Wad

Sujets divers

Qu'est-ce qu'un fichier wad ?

Dans les jeux Doom d'origine un fichier à l'extension wad regroupait l'ensemble des ressources et des données du jeu : architecture et textures des maps, sprites des bots, armes, informations de niveau, scénario etc. On les appelle parfois des iwad, abréviation d'internal wad.

Lorsque le moteur d'origine de Doom a été libéré, des moteurs alternatifs, appelés portage, ont été proposés. Ils sont plus puissants que le Doom Engine d'origine, les plus récents permettant d'exploiter les fonctions graphiques des cartes d'accélération 3D.

Ci-contre, image tirée du jeu Doom 1 d'origine. Le rendu graphique était encore très primitif...


Parallèlement, certains ont vu l'opportunité de modifier les fichiers de données d'origine, pour créer d'abord des jeux identiques se déroulant sur de nouvelles cartes, puis des jeux dotés de nouveaux décors, textures, armes et personnages. C'est ce qu'on appelle des conversions. Une conversion totale est un jeu pour lequel toutes les ressources ont été remplacées par d'autres.

Le wad de Doom 2 est de loin celui qui a fait l'objet du plus grand nombre de conversions, mais on trouve aussi beaucoup de conversions du wad de Doom 1.

En théorie il suffirait de faire lire un wad par un portage quelconque pour pouvoir lancer le jeu. En pratique, les portages sont devenus de plus en plus sophistiqués mais de moins en moins standard. Le plus évolué, Doomsday, ne peut faire tourner que les jeux d'origine et les quelques conversions reconnues par Id Software. Il y a des incompatibilités...
Ci-contre : le rendu de Zdoom GL est beaucoup plus évolué. Notez l'effet de transparence...


Un portage comme Zdoom, dont les performances sont assez standard, accepte la plupart des wad, alors que Doomsday, portage plus sophistiqué, en accepte beaucoup moins.

A lire sur ce site, pour compléter votre information :

Doom 1 et 2 : article sur les deux premiers jeux dont la plupart des conversions sont tirées
Doomsday : article sur le portage Doomsday, le meilleur pour les jeux de la série et les add-ons officiels.

Zdoom et Zdomm GL, portage de Doom
Hedge, un autre portage de Doom
Heretic : un Doom transposé dans un univers médiéval-fantastique.
Hexen Beyond Heretic et Hexen Death Kings of the dark citadel : les deux derniers jeux de la lignée des Doom, sur une thématique médiéval-fantastique.
Ci-contre, image du jeu Hexen, affichée par le portage Doomsday. La qualité du rendu est sans commune mesure avec celui du doom engine...





Retourner au contenu | Retourner au menu _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();